Vous vous trouvez sur l'ancien site de Choix-Realite

Il contient les articles archivés du site entre Novembre 2005 jusqu'à Mai 2010.
Cette section n'est plus mise à jour. Bonne consultation.

Retrouvez et rejoignez-nous sur le nouveau site : Choix-Realite

A très bientôt.

samedi 1 mai 2010

Les docteurs en religions dans la bible et l’évangile

Jésus leur dit : « Attention ! Gardez-vous du levain des pharisiens et des sadducéens ! » Eux se faisaient cette réflexion : « C’est que nous n’avons pas pris de pains. » Jésus s’en aperçut et dit : « Gens de peu de foi, vous ne saisissez pas encore ? Je ne vous parle pas de pains. » Alors ils comprirent qu’il ne s’agissait pas du levain des pains, mais de l’enseignement des pharisiens et des sadducéens. Matthieu (16/6-12)

L'obscurité intérieure cherche à se libérer (rappel)

Tobias: Maintenant, nous voudrions commencer cette leçon par une histoire courte. C'est l'histoire de quatre Shaumbra qui marchent sur la route de l'ascension. Ils marchaient sur la rue « Enlightenment Parkway. » (rires de l’assistance) Ils marchaient sur cette route qui semblait être au milieu de nulle part. Ils appréciaient le beau soleil de cette journée. Dans ce groupe de quatre humains, il y avait deux hommes et deux femmes. Ils ne parlaient pas beaucoup entre eux. Ils appréciaient simplement le jour. Ils ont su, beaucoup comme vous le savez, il y a parfois quelques beaux jours sur cet « Enlightenment Parkway. », et il y a aussi quelques jours où il fait froid et venteux et pluvieux. Il y a des jours où vous pouvez à peine trouver la route, donc pas beaucoup de promenade !

Ainsi, les quatre Travailleurs de la Lumière marchaient le long de la route, quelque peu insouciants, la tête dans les nuages, en partie hors de leurs corps, ce qui est une tendance pour beaucoup de Shaumbra ! (rires de l’assistance)

Soudainement, un serpent est sorti des buissons en rampant, sur la route, et s'est arrêté directement devant le quatrième humain, une femme qui était en arrière du groupe. Le serpent a rampé jusqu'à elle et lui a coupé la route.

Sous une apparence d’humilité, le maître et le disciple sont tous deux de grands ignorants

Voici la phrase du mois de mai à soumettre à notre réflexion avec la plus grande honnêteté, car seule une réflexion dénuée d'attente et de volonté peut nous sortir du cycle infernal des croyances et permettre l'émergence de quelque chose de réellement neuf, c'est-à-dire qui ne soit pas entaché par la connaissance ou par l'insatisfaction.