Vous vous trouvez sur l'ancien site de Choix-Realite

Il contient les articles archivés du site entre Novembre 2005 jusqu'à Mai 2010.
Cette section n'est plus mise à jour. Bonne consultation.

Retrouvez et rejoignez-nous sur le nouveau site : Choix-Realite

A très bientôt.

mercredi 24 mai 2006

Tempêtes à l'horizon

Les États-Unis ont à peine fini de panser les plaies laissées par la saison 2005 des ouragans que, déjà, les experts s'entendent pour prédire une saison 2006 plus occupée que la moyenne.

Lundi, les météorologues du Centre national des ouragans (NHC) ont dit s'attendre à ce qu'entre 13 à 16 tempêtes d'importance se forment dans l'Atlantique au cours des prochains mois. De ce nombre, les experts croient que naîtront entre 8 et 10 ouragans, dont au moins 4 cyclones majeurs.

Pour le directeur du NHC, Conrad Lautenbacher, il est statistiquement plausible d'estimer que les États-Unis seront frappés par au moins deux forts ouragans au cours d'une saison qui s'étend du 1er juin à la fin de novembre.

samedi 20 mai 2006

Appel à la publication du document confidentiel defense

Merci de faire circuler ce texte et merci de nous signaler toute publication du document confidentiel défense sur votre site internet.

contre la censure : publions le document Confidentiel Defense sur l’EPR

A l’initiative de Greenpeace France et du Réseau Sortir du Nucléaire .

Nous, citoyens, associations, élus, partis politiques déclarons solennellement être en possession du document Confidentiel Défense émanant d’EDF et portant sur la résistance de l’EPR aux chutes d’avion de ligne que la DST est allé chercher chez Stéphane Lhomme, porte-parole du Réseau Sortir du nucléaire, au cours d’une perquisition le mardi 16 mai 2006.

vendredi 19 mai 2006

Riz avec des gènes humains

Est-ce une avancée de la science qui devrait nous réjouir ou plutôt nous inquiéter? Une société californienne annonce la commercialisation d'un riz génétiquement modifié avec des gènes humains...

Sur le site web de l'entreprise californienne Ventria Bioscience, on peut lire que des études ont été menées sur des enfants péruviens. Et les résultats semblent concluants.

jeudi 18 mai 2006

Les Etats-Unis seraient-ils autistes ?

Il devient difficile d’évoquer les Etats-Unis sans penser à l’effroyable gachis de leur politique étrangère. Le mépris affiché pour les instances internationales, l’arrogance monomaniaque, leur soutien aux dictatures de la planète tel le Myanmar(1), la Colombie(2), ou bien celles du continent africain, pour lesquelles une attention particulière est portée de par les richesse qu’elles recèlent.

L’évidente corrélation entre le monde des affaires et la politique, leur démocratie pitoyable ou il est permis de mettre au pouvoir un homme qui reçoit moins de voix que son adversaire. Et dans un même temps, n’avoir à la bouche que les mots "démocratie" et "liberté".

mercredi 17 mai 2006

Altinopolis : Cité de la paix et de la non-violence.

Marco Ernani est maire de la ville d’Altinopolis. Son programme politique est basé sur la recherche de la non-violence et la gestion intégrée de domaines traditionnellement "séparés" par la politique. Marco a construit son programme après avoir suivi la formation holistique de base d’UNIPAZ.

La ville d’Altinopolis se trouve au Brésil, dans l’état de Sao Paulo. Elle réunit un peu plus de 15.000 habitants. L’activité principale de cette région est la culture du café et de la canne à sucre.

Petra Mollet et Yves Mathieu, membres belges de la coordination européenne de UNIPAZ, une ONG active dans l’éducation à la paix, y ont passé une semaine (du 28 mai au 2 juin 2003) dans le cadre de l’assemblée générale annuelle du réseau international UNIPAZ. L’interview ci-dessous a été réalisée sur place par Petra et Yves, lors de leur découverte de cette ville durant quatre jours avec Caroline, Rose, Dalila, Frédéric venus de France et du Portugal...

lundi 15 mai 2006

63 % des Américains accepteraient le programme de la NSA

Les Américains sont moins tolérants aux intrusions dans leur vie privée, mais ils continuent de juger acceptable les programmes de renseignement domestique, selon un récent sondage.

Un sondage pour ABCNews et le Washington Post réalisé par téléphone jeudi révèle que 65 % des sondés estiment "plus important" d'enquêter sur des menaces potentielles que de respecter la vie privée. Un chiffre en baisse, à mesure que le traumatisme des attentats du 11 septembre s’éloigne. En 2002, ils étaient 79 % à préférer les investigations anti-terroristes au respect de leur vie privée.

Ce sondage a été réalisé après les révélations de USA Today sur le programme de renseignement de la NSA. Selon le quotidien, cette agence de renseignement étudie les relevés téléphoniques de millions d'Américains pour savoir comment les réseaux terroristes entrent en contact les uns avec les autres et quels sont leurs liens. "C'est la plus grande base de données jamais constituée dans le monde", selon une des sources ayant une connaissance directe du dossier, citées par le journal. La NSA a obtenu pour cela la collaboration des compagnies de téléphone ATT, Verizon et BellSouth.

dimanche 14 mai 2006

Da Vinci Code : Le bureau canadien de l'Opus Dei met son grain de sel

Le bureau canadien de l'organisation catholique Opus Dei veut tenir, à la fin mai, des journées d'information à Montréal et à Toronto pour faire contrepoids au film Da Vinci Code, selon la radio de Radio-Canada.

Depuis plus de deux ans maintenant, l'Opus Dei mène une offensive contre le roman de Dan Brown sur lequel est basé le long-métrage, et dont la sortie est prévue le 19 mai. L'organisation considère qu'il s'agit d'une oeuvre mensongère et injurieuse envers la religion catholique.

À quelques jours de la sortie du film Da Vinci Code de Ron Howard, la campagne contre l'oeuvre s'est d'ailleurs intensifiée ailleurs dans le monde.

Le Centre Puymarin géré par l'Opus Dei à Toulouse, en France, a par exemple ouvert jeudi ses portes aux journalistes pour leur montrer qu'aucun Silas - le moine-soldat criminel décrit par Dan Brown dans Da Vinci Code - ne se cachait dans ses murs à se flageller jusqu'au sang.

vendredi 12 mai 2006

Big Brother prend du poids

Un "complexe sécuritaro-industriel" européen, financé en partie par de l’argent public, est en train de se développer en dehors de tout contrôle démocratique.

C’est du moins ce que dénoncent deux ONG européennes, le Transnational Institute et StateWatch, dans un rapport rendu public fin avril et intitulé Arming Big Brother. Depuis 2004, l’Union européenne finance de la recherche en matière de technologies de surveillance et de contrôle. Objectif? Rivaliser à terme avec le fameux Department of homeland security (le département étasunien pour la Sécurité intérieure), en vue de doper la compétitivité du système militaro-industriel européen dont les ténors actuels, BAE Systems, Thales et EADS, se font damer le pion par les marchands de canons US.

mercredi 10 mai 2006

En finir avec la gratuité

En 1845, le lobby des Fabricants de Chandelles, Bougies, Lampes, Chandeliers, Réverbères, Mouchettes, Éteignoirs, et des Producteurs de Suif, Huile, Résine, Alcool, et généralement de tout ce qui concerne l’Éclairage avaient pétitionné les députés dans les termes suivants :

"... Nous subissons l’intolérable concurrence d’un rival étranger placé, à ce qu’il paraît, dans des conditions tellement supérieures aux nôtres, pour la production de la lumière, qu’il en inonde notre marché national à un prix fabuleusement réduit ; car, aussitôt qu’il se montre, notre vente cesse, tous les consommateurs s’adressent à lui, et une branche d’industrie française, dont les ramifications sont innombrables, est tout à coup frappée de la stagnation la plus complète. Ce rival, qui n’est autre que le soleil, nous fait une guerre (si) acharnée ...

mardi 9 mai 2006

Ahmadinejad écrit une lettre à Bush

Le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, a écrit à son homologue des États-Unis, George W. Bush, pour lui proposer de nouveaux moyens de régler les tensions dans le monde, selon le porte-parole du gouvernement iranien, Gholam Hossein Elham.

Dans sa lettre, devant être remise à l'ambassade suisse à Téhéran, qui représente les intérêts américains en Iran, M. Ahmadinejad analyse la situation qui prévaut dans le monde. Il y explore aussi "de nouvelles voies pour sortir de la situation vulnérable dans laquelle se trouve la planète".

lundi 8 mai 2006

Le rire, pour rétablir le contact avec soi-même

En plein coeur de Paris, quelques centaines de personnes éclatent soudain d'un retentissant éclat de rire, qui roule en vagues contagieuses sur la place du Trocadéro, sous l'oeil mi-amusé mi-ahuri des touristes venus admirer la Tour Eiffel en ce dimanche ensoleillé.

C'est "le plus grand éclat de rire de France", organisé par la très sérieuse Ecole française du rire pour faire connaître les bienfaits d'une pratique tombée en désuétude : les Français ne rient plus qu'une minute par jour, contre 19 mn en 1939, et 7% disent même ne jamais rire, affirme la fondatrice de l'école, Corinne Cosseron.

samedi 6 mai 2006

Émergence d'une nouvelle culture

Faites-vous partie des créateurs de nouveaux mondes ?

vendredi 5 mai 2006

Chavez a compris que la critique est nécessaire à la révolution

La chaîne nationale culturelle et éducative Vive TV fait partie de ces nouveaux médias participatifs en pleine expansion au Venezuela. Rencontre avec son vice-président, le Belge Thierry Deronne.

Etonnante trajectoire que celle de Thierry Deronne. Happé par le continent sud-américain depuis les années 1980, ce journaliste belge a d'abord vécu au Nicaragua, avant de s'installer il y a onze ans au Venezuela. Auteur notamment du Passage des Andes, un documentaire sur le processus bolivarien, M. Deronne est aujourd'hui vice-président de la chaîne citoyenne Vive. Ce canal télévisuel a été créé en novembre 2003 comme un espace médiatique participatif et national. Bien que rattachée au service public, Vive s'inspire dans son fonctionnement des expériences associatives décentralisées qui fleurissent dans le pays. Lui-même est issu de la chaîne communautaire de Maracay, Teletambores. Pour Le Courrier, Thierry Deronne évoque ces médias d'un genre nouveau, leur rôle dans la transformation du pays, et la liberté de parole que ceux-ci gardent, selon lui, vis-à-vis de l'action du gouvernement.

mercredi 3 mai 2006

Wikipedia manipulée à des fins politiques

Wikipedia, l'encyclopédie en ligne alimentée par les internautes, fait l'objet de manipulations. À quelques mois des élections de mi-mandat au Congrès américain, les hommes de l'ombre de certains candidats réécrivent la biographie de leur poulain ou celles de leurs adversaires pour les ridiculiser.

Les modifications apportées par certains membres du Capitole ont été si fréquentes en début d'année que le site a temporairement bloqué l'accès pour certaines adresses électroniques provenant du Congrès. Les petits malins avaient notamment modifié l'âge du plus vieux membre du Sénat, Robert Byrd, qui passait de 88 à 180 ans, ou affublé certains parlementaires de noms grossiers.

mardi 2 mai 2006

Maître Jacques Vergès : Le TPI est une institution illégale

A l’heure où tant de gens peinent à comprendre le silence de leurs autorités face aux victimes qui, en Irak, en Afghanistan, en Palestine, mais aussi chez nous, sont laissées sans protection, nous croyons que des voix comme celle de Maître Vergès sont importantes.

Silvia Cattori : Vous connaissiez M. Milosevic. Qu’avez-vous ressenti à l’annonce de son décès ?

lundi 1 mai 2006

La démocratie représentative, une dictature de plus ?

La démocratie est un système politique censé donner le pouvoir aux citoyens par consultation électorale. Cette définition minimaliste est pourtant très loin de correspondre à la réalité. Si la pluralité des systèmes démocratiques nous questionne directement sur la monosémie du mot, le paradoxe tient surtout à la nature du vote: exercice, ou abandon du pouvoir? L’ambiguïté de la relation qu’entretient le vote avec le pouvoir nous conduit à énoncer un autre paradoxe, plus important: la démocratie ne serait-elle pas une dictature de plus? Si nous pouvons aisément convenir que la démocratie est le moins mauvais des systèmes politiques, n’en voyons-nous pas les limites? Une modernisation ne s’impose-t-elle pas, qui prenne en compte les aspirations du peuple tout en limitant ses excès?

Certes, les démocraties offrent au citoyen un certain nombre de garanties, et leur pluralité ne cède rien à une communauté de valeurs fondamentales.