Cette lumière ou « prana », ainsi que la nomment les hindous, est la source même de tout ce qui vit. C’est l’électricité qui circule librement le long de vos « circuits » intérieurs (vos synapses, vos méridiens, etc.), nourrissant et régénérant tous vos différents corps, tant physique qu’énergétiques.

Pour tout être vivant, il est impossible de vivre sans lumière. C’est pourquoi vous passez votre vie à rechercher comment vous approprier cette lumière, la faire vôtre et l’emmagasiner dans toutes vos cellules. Tels des tournesols à la fin de l’été, vous vous balancez sans cesse de gauche à droite et de l’avant vers l’arrière, constamment à la recherche du moindre rayon de soleil pointant dans le ciel. Pourtant, il serait tellement plus simple de trouver la lumière en vous-même : il vous suffirait de vous « brancher » sur votre propre soleil intérieur, celui de l’amour divin présent dans tout votre être…

Or, tant de gens ont « oublié » qu’ils sont eux-mêmes lumière ! Ils ne savent plus comment « rallumer » leur feu intérieur et se voient obligés de compenser par des ressources « extérieures » à eux. Faites-vous partie de ceux qui recherchent une parcelle de lumière dans les yeux de chaque personne qu’ils rencontrent, afin de s’y abreuver tel un assoiffé perdu dans le désert ? Comme l’enfant qui a entr’aperçu une lueur de fierté dans le regard de ses parents, passez-vous votre vie à tenter de retrouver cette étincelle d’approbation et d’amour de la part de vos proches, afin de mettre un baume sur votre âme esseulée ?

En tentant de vous nourrir à travers la reconnaissance et l’admiration que vous portent vos pairs ou en quêtant un bref moment d’attention de leur part chaque fois que vous accomplissez un exploit, vous demeurez essentiellement tournés vers l’extérieur. Vous avez « enregistré » que tout ce que vous « faites » de « spectaculaire » sera récompensé par le regard lumineux de l’autre… telle une brève éclaircie qui viendra momentanément ensoleiller votre ciel intérieur. Il n’est même plus nécessaire que ce que vous avez accompli soit bon ou bénéfique pour vos semblables : chaque coup d’oeil étant empreint d’énergie, il suffira brièvement à sustenter votre soif intérieure…

En réalité, et si tous ces jeux de pouvoir, de guerre et de contrôle qui sévissent partout sur la planète n’étaient que le reflet de ce besoin incommensurable pour tout individu d’aller chercher de l’énergie chez l’autre ? Que cette énergie soit positive ou négative, en fait, importe peu : du moment que vous êtes « rassasié », ne fût-ce qu’un instant… Ainsi va votre monde ! Vous vous imaginez n’être que des « aspirateurs » de lumière, toujours en quête de plus d’énergie, quite à la soustraire à vos voisins… de gré ou de force !

Et, au pis aller, si vous ne parvenez pas à attirer le regard de vos pairs, toute autre source lumineuse finira par « faire l’affaire » à vos yeux. Tels des moustiques irrémédiablement attirés par un lampadaire éclairant la nuit, vous vous rassemblez autour de ces écrans lumineux de toutes les dimensions possibles et impossibles, qui diffusent jour et nuit quelques pâles reflets éblouissants, vous donnant l’illusion de « communier » avec la lumière de l’autre…

Forts intelligents, il faut l’avouer, ceux qui ont appris à synthétiser la lumière et l’enfermer dans un tube : ils ont compris qu’un faux rayon de soleil est préférable à vivre dans l’obscurité ! À défaut d’illuminer tout l’être, si vos yeux parviennent à capter ne serait-ce que quelques faibles rayons lumineux, cela donnera au moins au cerveau l’illusion d’être momentanément « rassasié ».

Oh ! Il ne s’agit pas ici de dénigrer l’importance de ces puissants outils technologiques qui ont fait beaucoup pour l’avancement de l’humanité à bien des égards. Mais, comme en toute chose, c’est l’excès qui cause le plus de dégâts. Combien de vos enfants sont désormais obnubilés par ces machines qui les maintiennent dans un univers parallèle, hors du temps et de la réalité ? Qui parmi vous ne peut plus laisser passer une journée sans aller consulter sa « boîte de messagerie » ? Combien d’entre vous reviennent de travailler et s’installent devant la télé pour le restant de la soirée ?

POURQUOI VOUS CONTENTER D’UNE ILLUSION QUAND VOUS POUVEZ GOÛTER À LA VRAIE LUMIÈRE, CELLE QUI ILLUMINE ET TRANSFORME L’ÊTRE TOUT ENTIER ?

Depuis des temps immémoriaux, toutes les civilisations ont enseigné aux humains comment avoir accès à cette lumière intérieure illimitée. Que ce soit par la méditation, la prière, le yoga ou les arts martiaux, il est facile de retrouver la paix intérieure qui permet à la lumière de jaillir « du dedans de vous-même ». Car cette lumière est là, bien présente, à l’intérieur de vous-même. Vous le savez, vous l’avez toujours su. Ce feu sacré vibrant dans tout votre être, auquel vous accédez parfois lors d’un bref moment d’extase… amoureuse, sexuelle ou mystique !

Imaginez que vous puissiez recréer à volonté ce moment magique de fusion avec votre moi divin grâce à quelques exercices de respiration fort simples. N’est-ce pas ce que pratiquent les yogis et les samouraï depuis des millénaires ? De nos jours, la méditation est de plus en plus à la mode : faire le calme dans votre esprit agité ne peut qu’être bénéfique à tous les égards. Mais qu’en est-il du reste de votre corps ? Ce n’est que dans la respiration et les mouvements harmonieux que la lumière peut circuler et se répandre dans tout votre être.

Le Taï chi, comme toutes les autres pratiques visant à amplifier l’énergie vitale alimentant votre corps, s’avère une excellente technique « d’illumination ». Mais vous pourriez tout aussi bien pratiquer la course à pied, la danse ou la natation. L’important demeure la motivation, le but pour lequel vous vous appliquez à bouger dans votre corps : est-ce seulement pour vous maintenir en forme ou vous appliquer réellement à reconnecter à votre Essence flamboyante ?

Vous voulez trouver la lumière et la faire vôtre à chaque instant ? Vous aspirez à jouir d’une santé parfaite et vivre de longues et heureuses années dans la paix de l’esprit ? Il vous suffit de faire UN avec toutes les parties de vous-même ! Recentrez-vous sur votre propre soleil intérieur (au niveau du plexus solaire) et respirez profondément en visualisant que l’énergie lumineuse augmente et s’intensifie… jusqu’à ce qu’elle vous englobe tout entier !

VOUS ÊTES LA LUMIÈRE DU MONDE, cela vous rappelle quelque chose ? Si vous prenez le temps de connecter à votre lumière intérieure et d’accroître votre vitalité énergétique, vous ne serez plus des « aspirateurs » de lumière, mais bien des « porteurs de flambeau » ! Soyez de ceux qui transmettent la flamme divine plutôt que de se l’accaparer ! Il vous suffit de vous rappeler QUI VOUS ÊTES !

VOUS ÊTES LUMIÈRE ! VOUS ÊTES ÉNERGIE ! VOUS ÊTES AMOUR !

L’amour, en effet, demeure l’outil d’intégration par excellence de votre Lumière intérieure : plus vous vous aimerez et vous accepterez tel que vous êtes, plus votre lumière intérieure grandira et rayonnera partout, en vous comme autour de vous !

Dites OUI à l’être merveilleux que vous êtes ! Respirez à fond et voyez votre énergie vitale croître et dynamiser tant votre corps que votre esprit. Laissez votre soleil intérieur réchauffer et illuminer tout votre être ! Connectez-vous au ciel, à la terre et à tout ce qui vit : désormais, vous faites UN avec l’Énergie Universelle ! Votre Lumière non seulement revitalise et régénère toutes vos cellules vivantes, mais émane bien au-delà de votre corps, rayonnant de mille feux et se transmettant à la planète toute entière !

VOUS ÊTES UN ÊTRE ILLUMINÉ. VOUS L’AVEZ TOUJOURS ÉTÉ. PLUS RIEN NE VOUS DÉTOURNERA DE LA LUMIÈRE DONT VOUS ÊTES ISSU ET QUI JAILLIT DE VOUS ICI MAINTENANT… ET POUR L’ÉTERNITÉ, DANS LE FEU SACRÉ DE L’AMOUR UNIVERSEL !

Message de Bianca Gaïa reçu en channeling par Diane LeBlanc , le 9 octobre 2006 ,

disponible aussi sur http:// www.biancagaia.com

Vous êtes invité à faire circuler ce message à condition d’en respecter l’intégralité, y compris ces quelques lignes

source: biancagaia.com
Publié par joss