Christophe Viebacher a également dit que Sanofi-Aventis exercerait probablement son option relative à une coentreprise dans la santé animale avec Merck.

Le 30 juillet dernier, Sanofi-Aventis et Merck avaient annoncé le rachat par le premier des 50% détenus par le second dans leur coentreprise de santé animale Merial pour 4 milliards de dollars en numéraire.

En complément de l'accord d'acquisition de Merial, Merck, Sanofi-Aventis et Schering-Plough avaient annoncé la signature d'un contrat d'option permettant à Sanofi-Aventis de réunir Intervet/Schering-Plough Animal Health et Merial au sein d'une coentreprise détenue à parité avec le nouveau Merck.

Merck est sur le point de boucler le rachat de son compatriote Schering-Plough et les deux groupes doivent céder entre autres des actifs dans la santé animale afin d'obtenir le feu vert des autorités de la concurrence à ce mariage, chiffré à 41 milliards de dollars.

Bureau de New York, version française Benoit Van Overstraeten

source: fr.biz.yahoo.com

Publié par therese