Par Ian Xel Lungold et Johan Calleman

Un Survol du Calendrier Maya

La plupart des personnes qui connaissent le Calendrier Maya perçoivent celui-ci comme un système d’astronomie/astrologie, de divination et de prophétie d’un peuple indigène.

Les livres sacrés d’astronomie et de prophétie sont peints sur des pages d’écorce d’Amate traitée. Plusieurs milliers de ces livres, appelés « codices », ont été brulés par des prêtres Catholiques au début du 15(ième) siècle. Une grande partie des connaissances furent perdues et ce fût un premier pas dans l’anéantissement de cette culture. Les prêtres Maya ont dû fuir loin pour se cacher. Ce n’est que dans les endroits les plus reculés d’Amérique Centrale qu’ils pouvaient pratiquer leur culture. Ceux qui se faisaient prendre étaient tués.

Ces pratiques ont duré jusqu’à la fin des années 1980.

Les Mayas savaient qu’une période d’horreur et de dévastation de 500 ans et plus était à venir.

C’était écrit dans leurs prophéties depuis plus de 2000 ans.

Durant 30 ans, le biochimiste Suédois, Dr. Carl J. Calleman, a conduit des expériences de microbiologie en laboratoire. Ses recherches portaient en majorité sur, « comment la pollution cause la prolifération des maladies ». Il y a 8 ans, il a porté son attention sur le Calendrier Maya afin de voir les corrélations ou évidences qui peuvent être prouvées et non seulement « étudiées », comme les archéologistes l’ont fait. Ce qu’il a découvert dans sa nouvelle recherche, change très rapidement le monde et notre façon d’y vivre. Dr. Calleman a scientifiquement prouvé le plan de la Création et de l’Évolution au cours des 16.4 milliards d’années passés. (Depuis le « Big Bang »)

Mr. Ian Lungold fît son entrée en scène grâce à sa découverte d’une formule simple servant à identifier n’importe quel jour du calendrier Maya à partir du calendrier Grégorien. Donnant ainsi accès au calendrier Maya à tout homme, femme et enfant.

Ces informations vitales contiennent plusieurs volets. En général nous nous appuyons sur des bases de temps et d’histoire comme sur une carte routière. Ces bases ne sont pas des boules de cristal, et on ne peut savoir ce qui arrivera une fois à destination. Quand on connait l’endroit où l’on va, même si nous n’y sommes jamais allés, nos repères nous sont très rassurants et nous pouvons appréhender les circonstances qui nous y attendent. Exemple : si nous allons au Mexique, nous savons que la langue est l’espagnol et nous savons aussi que nous aurons besoin de pesos. Ce modèle de Création s’est répété 7 fois jusqu’à maintenant. Nous et/ou notre conscience avons aussi traversé toutes ces étapes dans le passé.

Le modèle de Création décrit par le calendrier Maya ressemble à une pyramide à 9 niveaux dont chaque niveau est 20 fois plus petit que celui sur lequel il repose.

Chacun de ces 9 cycles de Création est 20 fois plus court que le précédant et ceux-ci sont à leur tour, divisés en 13 sections égales de temps et chacune de ces sections joue un rôle dans la Création. Il y a 7 jours et 6 nuits pour chaque niveau. Les tablettes d’argile des Sumériens et des Mésopotamiens démontrent ce même modèle. Les Anciens textes Védiques, qui sont les fondements du Bouddhisme, de l’Hindouisme, du Soufisme et du Taôisme ont la même compréhension des 9 niveaux et des 13 sections. La Bible aussi mentionne les 7 jours de création dans le livre de la Genèse.

Extrait de : « Un Survol du Calendrier Maya» par Par Ian Xel Lungold.

LA SUITE - DONT LA VIDEO CONFERENCE -DIRECTEMENT SUR LE SITE :

letransmuteur.net

source: letransmuteur.net

Publié par paprika