DERNIERES NOUVELLES EN ESCLUSIVITE MONDIALE

VOICI L’HISTOIRE RAPPORTÉE PAR PLUSIEURS PILOTES LE 1er NOVEMBRE 2002 EN TURQUIE.

UN MÉTÉORE QUI EST ENTRÉ DANS L' ATMOSPHERE ET QUI PROBABLEMENT AURAIT FAIT DES RAVAGES CASSÉ EN MORCEAUX ET RENDU INEFFICACE PAR UN OVNI AVANT QUE CELUI-CI NE S’ECRASE SUR TERRE.

CET INCIDENT PEUT ÊTRE CONSIDÉRÉ EN TANT QU' UN DES ÉVÉNEMENTS LES PLUS IMPORTANT DE L’HISTOIRE DE L’HUMANITE, CAR IL PROUVE LE ROLE D’ANGE GARDIEN QUE POURRAIT ASSURER CERTAINES DES CIVILISATIONS EXTRA-TERRESTRES QUI NOUS VISITENT.

DE PLUS, IL A POUR TEMOIN UN TOTAL DE 6 ÉQUIPAGES DIFFÉRENTS D’AVIONS (4 DANS LE CIEL, 2 AU SOL) ET DE PLUSIEURS TEMOINS TERRESTRE ET A ÉTÉ FILMÉ PAR UN VIDEASTE AMATEUR.

VOICI DONC LES DÉTAILS AU SUJET DE CET INCROYABLE EVENEMENT, LES TÉMOIGNAGES DES PILOTES ET DES AUTRES TÉMOINS IMPLIQUÉS, LES SCHÉMAS ET ANIMATIONS, L' ANALYSE DE CET INCIDENT.

DATE:1 NOVEMBRE 2002

HEURE: ENTRE 05:30 ET 05:45

ALTITUDE ENTRE 22,000 ET 36,000 PIEDS

LIEU: ENTRE AFYON ET YALOVA (TURQUIE)

LES TEMOIGNAGES DES EQUIPAGES DE VOL :

1er avion: (l' avion qui était le plus proche du météore)

Sun Express Air vol n°590, Boeing 737-800

Pilote capitaine: Ercan Eken

Copilote: Sinan Yilmaz

Veuillez trouver au-dessous les rapports écrits par le capitaine et le 1er officier.

2eme avion : (l'avion suivant le premier)

Sun Express Air - SUA B737-800

Pilote capitaine: Yilmaz Atli

Copilote: Bulent Demirturk

Veuillez trouver au-dessous les rapports écrits par le capitaine et le 1er officier.

3eme avion : service intérieur

Capitaine: Salih Gonuc

Copilote: Fatih Aksoy

Veuillez trouver au-dessous des rapports écrits par le capitaine et le 1er officier.

4eme avion: Hapag Lloyd Airliner

Les pilotes de cet avion ont rapporté l'ovni qui a également été pris par leur radar à la tour de contrôle et on ensuite demander à être tenus informés.

LES AVIONS ET LEURS ÉQUIPAGES ETANT TÉMOIN DE L'EVENEMENT DEPUIS LE SOL

5eme avion:

Capitaine Pilote : Muhsin Aktar

Il a été témoin de l'incident depuis l'aéroport d'Antalya ainsi que son équipage pendant qu’il se préparait au départ pour le vol d'Antalya-Stutgart. Veuillez trouver ci-dessous les rapports écrits par le capitaine.

6eme avion:

Capitaine Pilote: Vedat Gurbuz

Chef de cabine: Cale Yilmazturk

Hôtesse: Hatice Inceler.

Veuillez trouver ci-dessous les rapports écrits par le capitaine et l'équipage.

RAPPORTS CIRCONSTANCIÉS

RAPPORT 1:

1 novembre 2002, à 26,000 pieds entre Afyon et Yalova, après 10 minutes de vol dans la direction de Yalova, une lumière intense a attiré mon attention. Elle ressemblait à un avion avec ses phares allumés (parfois, les avions allument leurs phares quand ils ont des passages étroits). Cela me rappelait la vue de la comète Hall Bop, parce que cette lumière laissait une traînée derrière elle. J'ai demandé au co-pilote Sinan Yilmaz ce que pouvait être cette chose, il m’a dit que ce pourrait être un avion avec ses phares. J'ai dit que son altitude pouvait être de 41,000 pieds dans cette direction, mais elle semblait être plus haute. La course de l'objet que nous avons vu était d’environ 060 degrés.

Quand l'objet s’est approché, j'ai vu une lumière clignotante. Pendant que j'essayais d’imaginer ce que cela pouvait être, j'ai vu plusieurs lumières régulières. Puis la lumière que j'ai précédemment présumée être un phare, a commencé à changer et devenir plus petite. Pendant que j'essayais de trouver une raison plausible à tout ceci, l'objet s’est approché et a tenu la position de 12 heures.

10 ou 15 autres petits objets sont alors apparus, mesurant, en tenant compte de la distance, la taille d'un Boeing 747, volaient à la distance de 1-2 nm entre eux. Ceci a duré pendant environ une minute et demi. Quand elles sont sorties de notre vue, nous avons rapporté notre observation à la tour de contrôle à 5h44 local.

Ercan Eken, Pilote capitaine

SUN EXPRESS AIR

RAPPORT 2:

Date: 1 NOVEMBRE 2002

Heure: 05,44 UTC

Lieu: La Turquie, nord-ouest de 15 nm de la ville d'Afyon

Objet: observation d’un ovni

I, Sinan Yilmaz, était le co-pilote du Boeing 737-800 des lignes aériennes Sun Express Air, vol 590, partant d'Antalya pour Salzbourg, Autriche. Nous avons décollé à 03,38 UTC d'Antalya avec le capitaine Ercan Eken mon collègue responsable de l'avion et nous nous dirigions vers le nord, nous conformant à notre itinéraire. Nous sommes montés jusqu'à 36,000 pieds et nous avons engagé le pilote automatique. Après avoir dépasser notre point de contrôle au-dessus d'Afyon nous avons fait un tour de 360 degrés vers Yalova. À exactement 05,44 UTC, où nous étions à une distance de 15 nm de point de contrôle de KFK, notre capitaine a noté une lumière énorme du côté gauche de l'avion. Notre conversation a été la suivante:

Capitaine Eken: "est ce un avion?"

1er Officier Yilmaz: "oui, ça y ressemble "

Capitaine Eken: "à quelle altitude vole t’il?"

1er officier Yilmaz: "41,000 pieds je suppose"

Capitaine Eken: "pourquoi a-t-il allumer ses lumières?"

1er officier Yilmaz: "je ne sais pas"

Nous avons continué l'observation de l’objet tandis qu'il volait à une altitude plus élevée et stationnaire de droite à gauche. Nous nous sommes alors rendus compte que ce n'était pas un avion conventionnel mais certainement un OVNI. En fait, j'ai vu 10 ou 15 lumières constantes volant très près l’une de l'autre, et il y avait une lumière blanche lumineuse qui clignotait dessous. Ces lumières blanches laissaient des traînées jaunâtres derrière elles. Alors elles ont commencé à s’éloigner les unes des autres. Nous les avons observées pendant environ 40 secondes jusqu'à ce qu'elles aient disparu, ainsi j'ai conclu qu'elles ont volé plus rapidement que la vitesse de la lumière. Je suis cent pour cent certain que l'objet que j'ai vu n'était pas un avion conventionnel, un astéroïde ou une comète. C'était certainement un ovni.

Meilleurs sentiments, Pilote Sinan Yilmaz, Sun Express Air.

RAPPORT 3:

À l'attention de Mr.Haktan Akdogan et d'autres fonctionnaires concernés. 5/11/2002

Comme nous avons parlé au téléphone aujourd’hui, j’ai également repéré ces objets étranges le même jour que les autres pilotes volant au-dessus d'Afyon. Ce jour (1 novembre 2002) quand nous étions à 50 milles au loin d'Afyon, notre co-pilote m’a averti au sujet d'une lumière apparaissant distinctement à ma gauche. J’ai aussitôt essayé de désengager le pilote automatique craignant qu'il nous heurte. Cela a pris à l'étrange objet pour voler d'un horizon à l'autre environ 100 secondes. Pendant sa traversée nous avons eu la chance de l'observer. Nous avons également appelé le chef de cabine dans le cockpit pour l’observer.

L'objet qui semblait être une masse unique, quand il nous est apparu, s’est séparé en plusieurs unités juste avant qu'il ne disparaisse à l'horizon vers la droite. J'étais si excité que je ne pouvais prendre aucune photo à cet instant. Mais maintenant, je pourrais dessiner les traînées laissées à gauche derrière lui à 10,000 pieds.

Meilleurs souvenirs,

Yilmaz Atli, pilote capitaine.

RAPPORT 4:

AU DÉPARTEMENT DE SÛRETÉ DE VOL,

1 novembre 2002, nous avons décollé d'Antalya à 05h29 pour le vol AYT-DRS. Comme nous montions jusqu'à 24,000 pieds, à 22,000 pieds et 20-30 nm d'Afyon, juste avant l'aube, dans la direction de 10 heures, nous avons repéré une masse de lumière se déplaçant d’est en ouest. Au début, nous ne pouvions pas comprendre ce que c’était. Comme nous observions ses mouvements nous avons pensé que ce pourrait être un astéroïde. Mais puis, tenant compte de nos observations précédentes, nous avons pensé qu'un astéroïde se dissoudrait dans l’atmosphère en 1 ou 2 secondes. Pendant que le temps passait, nous avons noté que le mouvement de cette masse de lumière était lent et sa masse trop énorme pour être un astéroïde. Elle s’est ensuite éloignée vers la droite d'Ouest en Est en une minute.

Quand il s’est approché de 12 heures, nous nous sommes rendus compte qu'il est tout à fait peu probable que cette chose soit un astéroïde. De la couleur rougeâtre émergeant d'elle, nous avons pensé qu'elle pouvait être un avion dans un certain état d'urgence ou même en train de se crasher. Quand elle est venue dans la position 12 heures, nous avons vu une masse de lumière rouge devant elle, de petites formations légères s'étendant en arrière derrière elle et un clignotement sur son bord arrière comme si c'étaient la balise d'un avion.

Cette chose n'était certainement pas un avion ou un astéroïde. Elle était quelque chose comme une formation légère rougeoyante approchant une plus grande masse de lumière. Quand elle est venue dans la position de 1 ou 2 heures, la masse de la lumière a disparu et les petites formations lumineuses se sont éloignées. Alors les lumières se sont dissoutes. Pendant 5 minutes nous avons vu à gauche la traînée de l'objet laissée derrière et nous avons pu prendre la photo d'elle avec un appareil photo numérique.

Mon opinion personnelle est que ce n'était certainement pas un astéroïde. Vu ce que j'ai observé dans la direction de 12 heures, je puis vous dire que c’étaient des objets non identifiés lumineux en formation.

Bulent Demirturk,

Pilote, premier officier.

RAPPORT 5:

RAPPORT D’OBSERVATION D’OVNI :

1 novembre 2002, 14 minutes après que nous ayons décollé de l'aéroport d'Antalya pour Munich à 03h30, et au moment où nous avons atteint 30 nm d’Afyon, à 30,000 pieds, une lumière s'approchant de l'ouest a attiré notre attention. Au début, considérant que c'était un avion s’approchant de nous, nous avons commencé à regarder par la fenêtre avec un immense intérêt. Pendant qu'il s’approchait de plus en plus il est devenu plus grand permettant à son énorme masse d'être vue. Après avoir observé l'un après l'autre avec stupéfaction l’objet nous avons décidé de le maintenir notre attention sur lui.

Cette masse était à 10,000 - 15,000 pieds d’altitude et allait deux à deux fois et demie plus vite que nous. À première vue elle est apparue comme une masse unique, mais pendant qu'elle s’approchait encore, nous avons vu une masse énorme (la plus grande lumière étant comparé au autres) au milieu entouré par des dizaines d’objets comme des avions. Ma première pensée fut qu'ils avaient effectué un certain genre de transfert de carburant dans le ciel. Mais ce ne serait pas possible avec tant d'avions.

Nous ne pouvions pas comprendre ce qui se produisait. Nous avons demandé à la station radar d’Ankara s'ils prenaient sur leurs écrans n'importe lequel de ces signaux. Ils ont dit qu'ils n'avaient vu rien sur l'écran. Les pilotes Sun Express Air ont également déclaré qu'ils avaient observé des ovnis. Il n'y avait aucun signal sur le radar militaire indiquant la présence d'un objet inconnu. Le plus intéressant était que la masse lumineuse disparu soudainement comme si elle nous avait entendu.

Ce qui était particulier à cet objet était que la partie inférieure était plus lumineuse et plus grande, là ou se trouvait un certain nombre de formations légères des deux côtés et se prolongeait au dos en forme de cône.

Meilleurs souvenirs

Fatih Aksoy,

Pilote, Air Inter

LES RAPPORTS PAR LES ÉQUIPAGES D’AVIONS QUI ONT OBSERVÉ L’EVENEMENT DEPUIS LE SOL

RAPPORT 6:

1 novembre 2002, juste avant d’embarquer à l'aéroport d'Izmir Adnan Menderes, nous avons observé 4 à 5 objets volant avec des traînées derrière eux.

Heure d’observation: Entre 05h40 – 05h50

Vedat Gurbuz, capitaine pilote Cale Yilmazturk, chef de cabine Hatice Inceler, Hôtesse

RAPPORT 7:

Objet: Objets non identifiés

Je travaillais pour une compagnie aérienne située à Antalya en tant que capitaine pilote. Le 1 novembre 2002, quand nous nous préparions au départ à Antalya pour Stuttgart à environ 05h35-05h40, j'ai repéré un objet en vol que nous ne pouvions pas identifier. Voici comment l'incident s'est produit dans les détails Nous avions accompli toutes les préparations et attendions que les passagers viennent à bord. Quand j'ai fait un tour dans la carlingue pour confirmer et m'assurer que tout avait été fait pour le décollage, un de notre personnel navigant a appelé et a demandé que le "capitaine vienne car il avait quelque chose à nous montrer". Notre avion se tenait vers l'ouest.

Quand nous sommes allés voir vers le nord nord-ouest, j'ai vu cet objet bizarre en vol. Je ne pouvais pas estimer à quelle altitude il volait. Il était plus rapide qu'un avion mais assez lent pour être une étoile ou un astéroïde. Il ressemblait plus à une boule du feu laissant des traînées derrière lui, volant d'Ouest en Est. Plus ils sortait de notre vue plus sa lueur diminuait. Il a alors disparu sur l'horizon.

J'ai observé cet objet pendant environ 30-40 secondes. Je pense qu'il est devenu observable 15-20 secondes avant que je l'ai repéré. J'ai alors appris que quelques autres collègues avaient observé le même objet et ce qu'ils ont vu ont confirmé mon observation. Pour l'information des fonctionnaires concernés, mes meilleurs souvenirs.

Muhsin Aktar. Capitaine pilote.

RAPPORT 8:

COMPTE RENDU SUR L’OBJET VOLANT DONT J’AI ETE LE TEMOIN ET QUE JE N’AI PAS PU INDENTIFIER.

DE :Sukru Celik

À: centre de recherche Sirius/Mr.Haktan Akdogan:

SUJET : L'objet étrange que j'ai observé le 1 novembre 2002

Je réside à Antalya mais, je travaille dans un hôtel situé à Bodrum Turkbuku comme directeur général pour la saison 2002. Mon épouse et mes enfants résident à Antalya/Manavgat. Pour cette raison, je voyage entre Bodrum et Manavgat toutes les 2 ou 3 semaines. Je quittai Manavgat ce 1er novembre 2002. À 04:59 j'ai fait une coupure pour le petit déjeuner. Alors j'ai pris la dangereuse route abrupte de Kale. Je conduisais très prudemment et lentement parce que j'ai toujours eu des problèmes avec des points de commande du trafic.

Quand je conduisais en descendant autour d'un endroit dont je ne puis pas me rappeler le nom près de la zone de Gazeller, j'ai vu une étoile merveilleuse qui faisait un angle de 90 degrés vers le bas avec la terre. Exactement au même moment où j'ai observé cette vue magnifique, j'ai vu un faisceau de lumière se déplacer sur ma droite. J'ai essayé de comprendre ce qui se produisait. Ce que j'ai vu violait les lois de la physique. En tant qu'écologiste, j'ai pensé en premier lieu qu'un avion se crachait dans la forêt. Mais ensuite, je me suis rendu compte qu'il n'y avait aucun bruit d'explosion ou de fumée.

Quand j'ai vu l'objet garder sa position à une certaine altitude, j'ai pensé que ce pourrait être un astéroïde. Mais la manière dont il s'est déplacé réfutait n'importe quelle autre explication qui venait à mon esprit. Si c'étaient un astéroïde il se briserait sur la terre avec un extrême violence. Il a continué en altitude à violer les lois de la pesanteur et puis s'est déplacé légèrement sur la droite. Les lumières émises par l'objet qui le dépassait pendant que lui brûlait vers m'ont paru les plus passionnantes, mais j'ai dû garder le contrôle de la voiture et j'ai ralenti. J'arrivais en bas de la route quand l'objet a disparu.

Je ne peux encore pas imaginer ce que c'était. Quelques amis m'ont averti que je pourrais faire face à des attitudes cyniques. Ainsi j'ai conservé mon observation silencieuse jusqu'à ce que j'aie entendu les nouvelles le 7 novembre 2002. J'ai obtenu quelques journaux et ai lu des observations de l'objet à peu près identique à ce que j'ai vu. J'ai observé l'objet jusqu'à ce qu'il ait disparu planant de droite à gauche. Si je devais le décrire:

1) Aucun bruit n'émanait de lui. Supposant que je conduisais à 1000 mètres en bas de la colline, il était 15-20 degrés au-dessus de ma hauteur et 180 degrés parallèle à la terre. Il s'est déplacé de la gauche vers la droite au-dessus de moi et a disparu se levant vers le haut dans le ciel du côté droit.

2) C'était les lumières clignotantes. Le frottement qu'il a causé dans le ciel pouvait être facilement vu. Il a semblé brûler vers le haut l’air autour de lui. La chaleur sur son centre était tout à fait évidente. Si je devais la décrire, elle était semblable à la chaleur se levant de l'asphalte chaud. Il a éclairé le ciel, probablement en raison du frottement. Les lumières derrière lui étaient couleur rouge ardente et la partie intéressante c'était que ces lignes rouges ardentes ambiguës maintenaient la même altitude contre les lois de la physique et disparaissaient dans l'air. Il n'y avait aucune trace de fumée.

3) les bords externes devenaient plus rougeâtres tandis qu'il y avait un centre rouge clair juste derrière le centre blanc principal.

4) Devant l'objet, il y avait un centre blanc en forme de cercle qui composait seulement 5 % de la vue entière de l'objet. Cela ne se prolongeait pas comme une flèche mais se trouvait bien devant l'objet. C'était également blanc très lumineux.

5) Il frottait l'air le poussant dans le dos formant des ellipses.

6) c'était comme le vol tranquille d'un aigle mais qui n'allait à grande vitesse. L'explication par un astronome sur l'observation est ridicule. L'astronome a déclaré que c'était un pétard technologiquement avancé qui pouvait monter jusqu'à 41 mille pieds ou que c'était un astéroïde. Comment osé expliquer un mouvement en forme d'étoile à 180 degrés de parallèle par rapport à la terre qui disparaît s'élevant vers le haut dans le ciel violant les lois de la physique ? Pourquoi aucun astronome ou scientifique ne prend ce cas au sérieux ? Je vous assure qu'il y a effectivement quelque chose que nous ne savons pas et les scientifiques essayent de l'expliquer avec quelques histoires au lieu de faire face à la vérité.

Mes meilleurs souvenirs.

RAPPORT 9 :

Directeur général de l’hôtel de Sukru Celik: A l'attention de Mr.Haktan Akdogan et les fonctionnaires concernés.

- j'ai aperçu une ligne de lumière descendant en bas du ciel comme une étoile filante.

- cette lumière qui m’a semblé être une étoile filante d'abord, suspendue dans le ciel a alors changé en masse de lumière brillante incroyablement lumineuse. Elle était quelque chose que je ne pouvais même pas imaginer. Elle est devenue énormément plus grande et a commencé à planer magnifiquement dans le ciel nocturne se dirigeant vers les collines. Je ne pouvais pas détourner mes yeux d'elle. J'étais fasciné par la scène.

- j'ai noté un certain genre de mouvement comme une énergie lumineuse au fond sur le côté de la masse. (Elle fonctionnait comme l'échappement d'une voiture).

- je pouvais voir des lumières circulaires ressemblant a des ampoules sur l'objet.

- il a laissé des traces de fumée comme un avion peut en laisser. Cette trace est demeurée visible jusqu'à l'aube.

- il y avait comme une autre étoile comme qui volait à coté de cette masse.

- il a disparu au-dessus de la colline. La partie avant de l'objet disparaissait d'une manière extrêmement droite. Quand la masse est sortie de ma vue, j'ai vu des lumières comme un effet stroboscopique juste au-dessus des collines. (Comme quand vous êtes exposés à la lumière après l’obscurité). Alors j'ai observé la lumière rouge et elle a également disparu vers la gauche faisant des mouvements circulaires exactement où la masse a disparu au-dessus des collines juste avant.

- je dirais que l'incident que j'ai observé tôt le matin le 1er novembre, à environ 05h30-05h45 a duré 3 ou 4 minutes et ma beaucoup impressionné. Maintenant je me pose plus fréquemment la question s'il y a une vie extraterrestre ailleurs. S'ils existent, je suis sûr qu'ils possèdent une technologie de pointe plus évoluée que la notre.

Hayriye Oztuzun Bodrum

RAPPORT 10

De: Hasan Huseyin Yavuz

Un imam local à Kutahya-Altintas dit avoir vu un ovni. Yavuz, imam à la mosquée Konak, a déclaré qu’en allant à la mosquée pour la prière tôt le matin, il a repéré des lumières clignotantes dans le ciel. "J’ai vu les objets lumineux qui ressemblaient à de longs minarets. Elles ont disparu dans la direction de la ville d'Usak ".

Un autre témoin Ulvi Sarikaya, résidant à Altintas, a également dit qu'il a observé les mêmes objets lumineux. "Un peu avant la prière, nous avons a vu un certain nombre d'objets dans le ciel. Les objets ont alors formé un faisceau de lumière jaune. Elles rougeoyaient tout autour. Je ne le croirais pas si je ne l’avais pas vu avec mes propres yeux."

Voir l'animation sur aliensmania.fr.st

Une vidéo étonnante a été enregistrée par Halil Yalcin à 5h38 AM le 1 novembre 2002 tout en conduisant avec son épouse Emine Yalcin entre Balikesir et Susurluk.

Ces deux vidéos sont la même vidéo, la première en vitesse normale, la deuxième au ralentit.

UFO - Turkey - 11-01-2002 - slow :

CET ÉVÉNEMENT NE PEUT PAS ETRE EXPLIQUÉ COMME UNE CHUTE ORDINAIRE DE MÉTÉORE.C’EST POURTANT L’EXPLICATION DONNE PAR LA PLUPART DES MILIEUX SCIENTIFIQUES PUISQUE:

- les météores brûlent vers le haut et se dispersent dans la mésosphère a environ 70 et 100 kilomètres d'altitude. Mais dans cet incident nous parlons de 15 à 20 objets qui faisait 30-40 m de taille et qui avaient atteint 40,000 pieds. En règle générale, de tels météores doivent frapper la terre provoquant de grand ravage.

- Les météores ne peuvent pas voler horizontalement et ils frappent la terre au moins sous un angle de 45 degrés se conforment aux lois de la pesanteur.

- Logiquement, les météores n'ont jamais de lumières clignotantes, de plus de manière régulière comme celles observés dans notre cas.

POURQUOI N'EST-CE PAS UNE FUSÉE SOYOUZ?

Une des solutions proposées par certains cercles scientifiques est que l'objet était le lanceur 2002-050b largué de la fusée Soyouz lancée le 30 octobre, à 03h11 vers la station spatiale internationale (ISS). Le corps vide de la fusée pèse 2350 kilogrammes, 2,7 m de diamètre et 6,7 m de long. (Nous sommes certains que l'examen de la longueur et des rapports relatifs à l’objet les aidera à changer d'avis).

L'OBJET EN QUESTION NE PEUT PAS ÊTRE UN FRAGMENT DE SOYOUZ, PUISQUE:

- Un fragment de 2,7m de fusée de diamètre et 6,7 m de long aurait brûlé vers le haut et aurait été dispersé dans la mésosphère à environ 70 et 100 kilomètres d'altitude.

- Supposons qu'il ait gardé sa taille originale (par miracle) jusqu'à ce qu'il ait atteint 40,000 pieds. Comment pouvons-nous expliquer sa séparation en 15-20 morceaux, chacun de 30-40 m de taille et toujours si lumineux?

- Et comment ce morceau a-t-il volé horizontalement violant les lois de la pesanteur?

- Les débris de la fusée voyageaient à 256.000 pieds du sud-est au nord-ouest, et l’ovni voyageait entre 20.000 à 40.000 pieds d'ouest en est. Les simulations du vol de l’ovni devant l'avion prouvent clairement que l’ovni et les débris de la fusée sont différents objets, voyageant dans de différentes directions. L’avion ainsi ne pourrait pas avoir croisé le chemin de la fusée. Les débris de fusée étaient au moins à 229.000 pieds au dessus et voyageait dans la même direction que l'avion. Harro Zimmer, rapporte que "le satellite" (les débris) était a plus de 78 kilomètres d’altitude et 78 kilomètres convertis font 255.905 pieds.

- Et finalement comment se fait-il qu'un autre objet lumineux clignotant (et cela d'une manière régulière) soit apparu derrière lui.

LES CONCLUSIONS QUE NOUS AVONS ATTEINTES SONT BASÉES SUR LES TÉMOIGNAGES ET LES RAPPORTS EFFECTUES PAR LES ÉQUIPAGES DES 6 AVIONS, DE CEUX DES AUTRES TEMOINS AU SOL, ET DU DOCUMENT VIDEO.

Les 6 équipages différents avec une expérience profonde sur les phénomènes aériens ont déclaré que ces objets volaient indépendamment et de manière horizontale, étaient au nombre de 10-15 et aussi grands que des Boeing 747. Ce qui est important est qu'il n'y a aucune contradiction entre les rapports des différents équipages. Naturellement, aucun météore ne peut garder sa taille ci grand soi t’il à 40,000 pieds d'altitude en atmosphère. Si les objets avaient traversé la mésosphère sans se dédoubler, ils auraient causé une catastrophe sur terre. Aucun météore ne peut voyager horizontalement. Si cela avait été des météores ordinaires ils tomberaient conformément aux lois physiques, c'est-à-dire avec un mouvement vertical sous un angle de 45 degrés. Car on peut voir sur la vidéo qu’il y a un objet lumineux vers le haut qui clignote d'une manière régulière deux fois en une seconde. Ce point a été également mentionné dans les rapports des témoins.

CONCLUSION FINALE :

Au commencement, un météore énorme entre dans l'atmosphère. A 45,000 pieds un OVNI avec des lumières clignotantes apparaît et en utilisant un certain genre de champ à haute fréquence d'énergie et le pilotant un moment horizontalement, le coupe en deux morceaux en premier et le casse à l'étape finale, le rendant complètement inoffensif avant qu’il ne frappe la terre. Tout ce processus peut être vu sur les animations et la vidéo. Il est également couvert dans les rapports écrits par les témoins. Comment pouvons nous expliquer que de tels organismes comme la NASA et le NORAD n'ont pas repéré ces objets.

Il peut y avoir deux raisons à cela. L'un ou l'autre l'ont couvert évitent jusqu'à présent la panique parmi la population ou la technologie extraterrestre utilisée rend invisible, en utilisant un certain genre de bouclier d'énergie, Ce qui peut expliquer le fait que les objets n'avaient été pris par aucun radar. Ce qui est important est que cet événement historique a pour témoins beaucoup de personnes croyables, est documenté et en même temps filmé. L'évidence est claire.

Nous, centre de recherches des sciences de l'espace et d’ufologie Sirius, voudrions exprimer notre gratitude et remerciements à tous les pilotes et équipages de vol et à d'autres témoins pour leur contribution et coopération en rapportant cet événement très spécial à la connaissance de l'opinion publique mondiale.

UN INCIDENT SEMBLABLE A EU LIEU PENDANT LE DÉSASTRE DE TCHERNOBYL EN 1986

"UN OVNI EMPÊCHE LE SOUFFLE NUCLÉAIRE À TCHERNOBYL"

Des témoins oculaires de l’usine disent qu'ils ont vu un OVNI planer au-dessus du réacteur qui a explosé durant le désastre de l'usine nucléaire de Tchernobyl le 26 avril 1986. L'explosion s'est produite à 1h23 du matin. Des tonnes de produits radioactifs ont été émises dans l'atmosphère. L'atelier de construction mécanique de l'usine a été détruit par le feu, et le feu était sur le point de passer à la troisième unité génératrice de puissance de l'usine. Les pompiers sont parvenus à s'éteindre le feu plusieurs heures plus tard. Bon nombre d'entre eux sont morts plus tard de l'exposition aux radiations. Beaucoup a été écrit au sujet du désastre de Tchernobyl, en Russie et à l'étranger. La quatrième unité génératrice de puissance a censée être réparée.

Cependant, avant de la fermer, l'administration de l'usine a décidé d'exécuter plusieurs expériences. La livraison de vapeur a été coupée à un des turbogénérateurs afin de découvrir la période pendant laquelle l'énergie électrique était toujours produite par la rotation du rotor. L'expérience n’était pas bien organisée. Il y avait un autre essai effectué simultanément: l’étude de la vibration de turbine. Ils ont commencé à diminuer la capacité de l'unité de production à 1 heure du matin le 25 avril. Le système de refroidissement de secours du réacteur a été arrêté à 14 heures. Ceci aurait du censé arrêter le réacteur. Cependant, la compagnie d'énergie de Kievenergo n'a rien su au sujet de ces essais. Un officier de commande d'énergie n'a pas laissé la quatrième unité de production de l'usine être arrêtée. Ceci est la cause de la tragédie. Beaucoup de gens souffrent toujours.

L'explosion a été très grande, mais, heureusement, c'était un souffle thermique. La quatrième unité de production a été totalement détruite par la vapeur surchauffée. Il n'y a eu aucune explosion nucléaire. Approximativement 180 tonnes d'uranium enrichi étaient dans le réacteur. Si un grand souffle s'était produit, la moitié de l'Europe ne serait actuellement dépeinte sur aucune carte. Il y a beaucoup de théories pour expliquer une telle chance. Une des théories est qu'il y a eu l’aide d'un objet non identifié en vol. Quand les événements ennuyeux ont commencé à se produire, certains ont vu un vaisseau spatial planer au-dessus de la quatrième unité se production de l'usine de Tchernobyl.

Les témoins oculaires disent qu'un Ovni était là pendant six heures et que des centaines de personnes l'ont vue. Les gens ont commencé à parler à son sujet seulement deux ans après la catastrophe. Naturellement, des articles sont parus dans des magazines sur l'ufologie. Contrairement à ce que l'on croit généralement, les personnes sérieuses ne lisent pas de tels magazines et journaux.

Voici ce que Mikhail Varitsky a dû indiquer: "moi et d'autres personnes de mon équipe sont allés à l'emplacement de l'explosion la nuit. Nous avons vu une boule du feu, et elle volait lentement dans le ciel. Je pense que la boule était de six ou huit mètres de diamètre. Puis, nous avons vu deux raies de lumière cramoisie s'étirer vers la quatrième unité. L'objet était environ à 300 mètres du réacteur. L'événement a duré pendant environ trois minutes.

Les lumières de l'objet se sont éteintes et il s'est éloigné dans la direction du nord-ouest." L’Ovni a réduit le niveau de rayonnement. Le niveau a été diminué presque quatre fois. Ceci a probablement empêché le souffle nucléaire. Trois ans après (septembre 16, 1989), la quatrième unité génératrice de puissance à émis des radiations dans l'atmosphère. Plusieurs heures plus tard, un docteur a vu un objet dans le ciel au-dessus de l'usine de TChernobyl. Le docteur Gospina l'a décrite ainsi "comme de l'ambre." Elle a dit qu'elle pouvait voir le dessus aussi bien que le bas.

En octobre 1990, un journaliste du journal l'écho de Tchernobyl, V. Navran, photographiait l'atelier de construction mécanique de l'usine de Tchernobyl.

"J’ai photographié le dessus du réacteur, y compris une partie du trou au dessus.

Je me rappelle très bien de tout; Je n'ai vu aucun Ovni.

Cependant, quand j'ai développé le film, j'ai clairement vu un objet qui planait au-dessus du trou dans le toit.

" L'objet ressemblait à celui décrit par le docteur Gospina.

source: aliensmania.fr.st

Publié par un ange