Aucun cadeau ne peut atteindre les sommets de l'amour. Ni le diamant le plus gros et le plus parfait, l'émeraude, ou la perle ne peuvent toucher l'ourlet de l'amour. Peut-être un pissenlit venant de votre enfant s’en approche.

La seule chose qui peut être comparable à l'amour est l'amour lui-même, cette qualité de la vie la plus précieuse. Adhérez-y. Il n'y a vraiment rien d'autre qui soit comparable à l'amour. Seul l'amour peut vraiment voir son visage dans le miroir.

Maintenant, bien-aimés, permettez-Moi de vous donner un conseil sérieux. Si vous vous sentez laissés tomber par l'amour, ou abandonnés par l'amour de votre vie, élevez- vous à un autre niveau d'amour. Permettez au passé de s'en aller. C’est sûr, votre cœur a souffert. Je suis désolé, mais, peu importe, bien-aimés, vous êtes en demande, et ainsi vous faites souffrir votre cœur. Les cœurs ne doivent rien demander aux cœurs des autres. La demande est un voyage inutile à poursuivre. Un cadeau peut seulement être un cadeau. Cela ne peut pas être un cadeau quand vous le demandez. L'amour d'un autre peut seulement être donné. Vous pouvez être bénis du privilège d’un cadeau de quelqu'un, cependant ce n’est pas un droit. Un privilège n'est pas un droit.

Évidemment vous avez tous les droits d'aimer, alors aimez. Donnez l'amour avec tout votre cœur. Acceptez l'amour quand il est donné avec joie. Sinon, le cœur d’un autre n'a rien à faire avec vous.

Nous revenons à l’idée que personne ne vous doit rien. Personne n'est lié au devoir de vous aimer. Soyez-en heureux. Peu importe combien cela vous semble arbitraire, le cœur d’un autre est le sien pour faire avec comme il veut et comme il peut. Il peut même avoir le désir de vous aimer et pourtant son cœur se débat. Le mieux pour vous est de penser que tout est un échange équitable, bien-aimés. Vous avez donné ce que vous avez donné et l'autre a donné qu'il a donné. Il a donné tout ce qu'il pouvait donner aussi longtemps qu'il pouvait donner. Peu importe comment vous vous sentez, vous ne voudriez pas d'un amour faux. Vous ne voudriez vraiment pas mettre quelqu'un que vous aimez en esclavage.

Chaque cœur est libre d'aller où il va. Chaque cœur est aussi libre de flirter où il flirte pendant un temps. Personne ne vous doit rien. Répétez-vous le. "Personne ne me doit." Vous ne devez certainement pas vous angoisser sur que vous voyez comme un amour perdu.

Quand quelqu'un vous quitte, le monde le voit comme un affront. Ce que fait quelqu'un d'autre est sans rapport avec vous. Cela concerne celui qui vous quitte. Pourtant il est aussi innocent que vous. L'amour de son cœur dirigé vers vous l'a abandonné. Il a quitté son cœur. Il est parti par la fenêtre.

Et vous devez juste aimer pareil. Vous devez avoir une sorte laisser-aller d'amour, un amour qui embrasse l’autre, lui dit au revoir et lui souhaite du bien dans son voyage. "Ayez un bon voyage," dit votre cœur à celui qui vous a quittés : " Sachez que mon amour va avec vous, où que votre cœur vous mène. Je vous aime assez vous souhaiter Adieu. Je vous souhaite le meilleur. Et maintenant je vous libère. Je ne vous tiens pas dans des crochets. Vous êtes libres et je suis libre et maintenant nous lâchons nos mains serrées. "

L'amour dans le monde n'est pas constant, Mes bien-aimés. Mais l'amour dans votre cœur et l'amour dans le Mien existe toujours. Il ne change jamais. Vous êtes Mon amour et c'est tout ce qui est.

Traduit par Christine Page originale : heavenletters.org

source: heavenletters.org

Publié par vanille