"à l'exception de quelques rares Initiés et Maîtres spirituels, bien rares sont ceux qui ont sérieusement réfléchi à ce grand secret que la nature a inscrit en nous et à ce qu'elle a voulu nous montrer en transformant les chenilles en papillons.

Alors prenons le temps d'y réfléchir ensemble quelques instants.

La chenille est une bestiole désagréable, et même répugnante; elle se traîne goulûment sur les feuilles dont elle se nourrit, saccage et souille tout sur son passage. Mais, comme l'a expliqué si admirablement le Maître spirituel bulgare Omraam Mikhaël Aïvanhov, elle est également "une sorte de philosophe". Un jour, elle se met à réfléchir sur elle-même: elle prend conscience de sa laideur, de ses limitations, des dégâts qu'elle occasionne sur son environnement, et elle décide de se transformer. Elle pénètre à l'intérieur d'elle-même, profondément, et elle s'enferme dans un cocon. Des forces mystérieuses commencent alors à travailler en elle, qui, peu à peu, la transforment...

Et un jour, de ce cocon où s'était enfermée la chenille, de cette chrysalide, c'est-à-dire de ce berceau christique, sort un nouvel être merveilleux, un papillon avec des ailes qui lui permettent de voler de fleur en fleur et de se nourrir de leur nectar sans jamais en ternir l'éclat ni la beauté.

La chenille transformée en papillon est le symbole de l'homme incarné appelé à sortir de ses limitations. D'une certaine manière, les véritables aspirants à l'Ère Nouvelle ne désirent et ne pensent qu'à se transformer en papillons; ce qu'ils veulent, c'est tout simplement sortir de leur état de chenille. "

"Annexe : Les crop circles, manifestation de la gravité spirituelle.

L'Entité spirituelle identifiée sous le nom de "Tobias" (Cf. notre page consacrée au Crimson Circle) a transmis récemment à son canal Geoffrey Hoppe une révélation fort intéressante que l'on pourrait résumer ainsi : la Terre ne possèderait pas seulement une gravité physique; elle possèderait aussi une sorte de gravité spirituelle.

Chacun a entendu parler du principe de l'attraction universelle, de l'expérience de Newton avec sa pomme qui lui a permis de mettre ce principe en évidence, puis de mesurer la force de l'attraction de la Terre envers les objets qui circulent à sa périphérie et à l'intérieur de son champ gravitationnel. Mais ce qu'a capté Geoffrey Hoppe, c'est qu'il existe non seulement une gravité physique, mais une gravité éthérée qui attire littéralement les êtres des autres mondes vers notre planète. Ce que nous appelons la troisième dimension attire vers elle différents êtres de notre galaxie, y compris des êtres très évolués et très lumineux; elle les attire spirituellement et les pousse à venir s'y livrer à des expérimentations diverses et variées.

Les extraterrestres ont naturellement tendance à rester loin de la Terre (hormis certaines races de prédateurs) car ils ne vibrent pas sur les mêmes fréquences que les nôtres : tout ce que nous pensons, tout ce que nous ressentons et tout ce que nous expérimentons en 3D est d'une essence éloignée de leur vibration et de leurs préoccupations. Ils perçoivent et ressentent cependant la gravité spirituelle de l'énergie terrestre, et subissent en conséquence une attraction spirituelle vers notre planète.

On peut dire de la gravité spirituelle que c'est cette force mystérieuse qui nous maintient ici, sur la Terre. Sinon, nous n'accepterions nous-mêmes de venir ici-bas que pour de courtes visites, et puis, à la première ocasion, au premier rhume de cerveau, à la première petite désillusion amoureuse, nous voudrions instantanément partir, partir le plus vite possible quelque part ailleurs. Mais cette gravitation nous lie à la Terre dans nos corps physiques denses, elle nous pousse à écarter la tentation de suicide, y compris dans les moments les plus pénibles de notre incarnation.

Or, cette force extraordinaire que les médiums et les télépathes les plus perspicaces peuvent ressentir avec acuité, nos Frères de l'espace la ressentent également, et c'est sans doute ce qui les pousse à s'intéresser à notre planète et à venir nous y manifester des signes amicaux et fraternels de leur présence invisible à nos côtés.

Parmi ces signes, figurent bien sûr les cryptogrammes qu'ils impriment depuis leurs vaisseaux sur nos champs de céréales afin de nous ouvrir nos yeux spirituels. Geoffrey Hope affirme que lorsqu'ils viennent, il y a des légions d'êtres angéliques qui les aident à ne pas se laisser attirer ni absorber par l'énergie de la Terre, afin qu'ils puissent rester dans les royaumes non physiques et continuer à y travailler tout en participant à la guidance des humains, en les aidant à accéder à la Nouvelle Énergie et au Nouveau Monde, et en favorisant les conditions du déclenchement de notre éveil spirituel.

Le crop circle séphirotique apparu le 17 juillet dernier dans le Wiltshire est probablement ainsi directement lié à l'expérience à laquelle certains d'entre nous ont participé à l'occasion de la journée "Fire the Grid" (Cf. notre page Allumons la Grille).

Crop circle matérialisé dans le Wiltshire en Angleterre le 17 juillet 2007, au soir le la journée des méditations "Fire the Grid"

Ce cryptogramme est peut-être le signe que notre appel a été entendu par nos Amis de l'espace et qu'une partie de notre humanité est désormais prête à s'élever de sphère en sphère jusqu'au point final de son Ascension spirituelle. "

Olivier de Rouvroy ÈRE NOUVELLE - Août 2007

Vous avez le choix.

PS: Je réponds à la question de Letransmuteur en commentaires sur son site. Quand j'ai vu les téléchargements de ces ouvrages, ma 1ère exclamation fût : " C'est honteux ! ". Puis, chacun choisit ses croyances. A priori, vous vous êtes bien rencontré : 2 intellectuels, ou érudits des religions. Comme ceux que Jeshua rencontra autrefois ?

source: erenouvelle.nous-les-dieux.org

Publié par de pas-sages