Fenêtre août 2006 25 août 2006

Conditions climatiques pour le Québec

En pause pour l'été, mais tout de même le temps pour une courte information. En résumé, je me questionnais au sujet de la saison des ouragans dans le secteur Atlantique qui est bien calme jusqu'à maintenant. Eh bien ! La réponse à ce questionnement est venue presque le lendemain lors d'une rencontre et conversation en les plans subtils. Du moins, une partie de cette réponse.

Lors de cette rencontre, un Être que je connais bien m'a dit : " Oui, c'est peut-être tranquille en ce domaine en ces temps, mais….! " Par la suite, je me suis retrouvé dans un lieu où il y avait de fortes pluies et de forts vents. Rien d'étrange ou d'inhabituel en tout ceci, sauf le fait que l'endroit ressemblait à la ville que j'habite, c'est-à-dire Montréal.

Fin été, début automne, nous recevons occasionnellement les résidus de certains ouragans au Québec, au plus, devenus à ce moment dépression tropicale. Mais ce que j'ai pu observer était plus puissant que cela. Nous pouvons parler ici de " tempête " tropicale, et non pas dépression tropicale.

De mémoire, jamais au Québec nous avons connu ou subi les restants d'un ouragan de façon aussi puissante. Ces phénomènes du Sud, une fois beaucoup plus au Nord, perdent grandement de leur puissance. Donc, s'agit-il de l'un de ces supers ouragans dont j'ai parlé dans le texte précédent ? Ces puissants ouragans que je voyais se manifester dans un an ou deux, et assez forts pour que les résidus de ceux-ci parviennent jusqu'au Québec avec une puissance de tempête tropicale ?

Est-ce qu'il s'en produira un dès cette année ou s'agit-il plus simplement d'un ouragan remontant le long de la côte est américaine, et près de l'état de New York, bifurquant vers le nord nord-ouest ? Je ne sais pas exactement de quelle façon, mais assurément, cette année (fin été ou automne) ou l'année prochaine, cet événement climatique assez inusité pour nos régions se produira.

Et suite a cette observation, j'ai été amené à observer en bref la saison d'hiver qui suivra cet événement. En résumé, ce sera un hiver avec beaucoup de neige. Beaucoup plus que la normale. Bien entendu, Montréal et ses alentours ont l'habitude de recevoir une partie de ces précipitations hivernales sous forme liquide, mais pour la plupart des autres régions (surtout plus au nord de Montréal), sortez vos pelles, car ce sera un hiver qui fera grandement plaisir aux skieurs. Un hiver très neigeux, le genre que l'on ne voit pas très souvent depuis un certain temps.

Pour en revenir à cette grande perturbation climatique au Québec (et ailleurs évidemment), quelques jours plus tard, je me suis retrouvé encore une fois avec des Êtres en les plans de lumière. Parlant de choses et d'autres, une de ces présences a perçu quelque chose d'inhabituel dans mon futur proche en ce qui concerne la région que j'habite en ce troisième plan. Elle s'est soudainement " centré ", et a ensuite canalisé et adressé un message qui était : " Mais qu'est-ce que c'est, ces mauvaises tornades et ces tourbillons ? Ces tempêtes tropicales transitant chez-vous ? "

Cela me confirmait ce que j'avais observé quelques jours plus tôt. Pour ma part, lorsqu'elle a mentionné les tornades et " les " tempêtes tropicales (au pluriel), je crois que cela faisait allusion à cet événement que j'ai observé, ainsi que ceux qui suivront d'ici les quelques années à venir.

Vous avez vu le 2 août dernier, ces forts orages qui ont, entre autres, privé d'électricité plus de 400 000 foyers au Québec ? Ce n'était qu'une petite prémisse à ce qui viendra durant les prochaines années. Aussi bien s'y habituer.

De plus, je crois que cela commence dès cet automne (tempête tropicale ou très forte dépression tropicale). Pourquoi je crois que c'est dès cette année ? À bien y penser, tout simplement parce que l'on ne m'a jamais donné un aperçu d'une saison (hiver) plus d'un an d'avance. Hors donc, l'aperçu de notre prochain hiver était tout juste précédé de l'observation de cette forte tempête. J'en conclus que cette forte tempête observée est pour la fin de cet été ou à l'automne. À moins que ça soit différent cette fois-ci, et que ça soit pour l'année prochaine. Nous verrons bien !

Amicalement.

Cloediah-Mégah

source: minet.ca
Publié par JG