Le grand être de la Terre a offert son corps et son âme, pour permettre à ceux qui l'habitent d'expérimenter la Vie qu'elle propose. Aujourd'hui, elle a du mal à respirer. Ainsi, elle attend votre transformation mais elle suit aussi les grandes lois cosmiques et elle sait qu'à un moment précis, elle ne pourra plus retarder son évolution propre en fonction de la vôtre. Ce moment n'est pas très éloigné dans vos temps terrestres. La planète va prendre une nouvelle grande inspiration suivie d'une aussi longue expiration. Dans ces moments-là, son axe va se modifier, mais il vous est encore possible de le vivre de différentes façons. Le bouleversement, le changement pourra être total, tant sur les plans physiques que subtils si rien n'a réellement changé en vous. Si une transformation s'est opérée sur vos corps subtils, vous ressentirez alors ce changement comme un grand pas en avant pour votre humanité, votre Terre et vous-même. Vos vibrations feront alors que tous vos corps seront sur un plan moins dense. Votre rythme vibratoire, accordé à celui de la planète terre vous permettra de passer ensemble vers un champ de Vie plus vaste. Avant que vous ne puissiez en arriver là, vous laisserez beaucoup de ce qui vous encombre et que vous croyez être votre force. Vos faux dogmes, vos fausses sécurités s'effriteront les uns après les autres jusqu'à ce que vous reveniez enfin vers vous. » J'aimerais connaître la provenance de cette voix dont l'assurance et la légèreté me troublent. C'est alors qu'arrive la réponse limpide et claire : «Mon personnage n'a guère d'importance sache seulement que je suis d'une planète très éloignée de la tienne et où notre aspect physique te surprendrait, tant il a peu de rapport avec vos normes actuelles. Ma fonction essentielle réside dans l'aide apportée à la transition et à la transformation des grands êtres des planètes de ce système solaire, et d'autres plus éloignés. C'est cela qui me permet de t'apporter ces informations... Je ne suis pas seul, bien sûr, dans cette tache; et avec d'autres, nous pensons que le moment est venu de vous informer avec plus de précisions de l'évolution qui vous attend. Les moyens pour cela sont divers, mais nous n'en négligeons aucun. Il est urgent que vous sachiez combien la Terre est proche d'une grande transformation (le livre fut édité en 2000); mais que cela n'ajoute pas à vos peurs déjà si nombreuses ! Toute transformation en vue d'une croissance est belle et souvenez-vous de la phrase de l'un de vos sages : ce que la chenille appelle la fin du monde, le maître l'appelle papillon ! De votre confiance en la vie, de votre transparence, de votre non-attachement à des valeurs usées, viendra la fluidité de votre transformation... »

Quelques commentaires :

Sans trop y penser la Terre est à l’image d’un manège qui tourne sur elle-même en 24 heures. Ainsi notre corps, posé sur la Terre, avance à la vitesse d’environ 1666 km/h à l’équateur. Et encore je ne compte pas la rotation de la terre autour du soleil. Tout cela pour dire que sur Terre, les humains sont comme sur un manège qui tourne vraiment vite !

Si nous n’avons pas conscience de cette vitesse c’est parce qu’elle est constante. Un peu comme lorsque l’on est dans une voiture qui roule à vitesse constante. Si jamais on freine alors notre siège va moins vite et nous glissons vers l’avant.

Ce grand expire et inspire de la Terre de durée égale peuvent s’interpréter comme un changement de sens de rotation. La Terre devrait alors ralentir en douceur sinon nous allons avoir un sacré mal de mer et nous serions projetés vers l’avant !

Si on reprend l’hypothèse des trois jours d’obscurité, on a un sérieux problème. Comment peut-il faire nuit sur toute la Terre pendant trois nuits ? Ou alors il faudrait qu’il fasse aussi jour trois jours ailleurs. Il y a quelque chose qui ne marche pas ici. Ou il faudrait qu’un objet céleste vienne s’interposer entre la Terre et le Soleil. Ce qui est possible comme le disait quelqu’un sur ce forum mais sa taille ne passera pas inaperçue aux amateurs d’astronomie. Autrement dit on sera prévenu par des signes dans le ciel sûrement très visibles. C’est toujours utile de le savoir !

Toujours est-il que si ce passage dure trois jours, la décélération de la Terre et son accélération ensuite, seront tout à fait supportable et quasiment insensible au niveau de l’équateur (2 % de l’accélération de la pesanteur). Plus on se rapprochera des pôles et plus cela sera encore plus faible. En plus, la Terre changera d’inclinaison mais sur trois jours ça devrait aller. Tout ceci en supposant que les lois de la physiques restent les mêmes ce qui n’est pas sûr. Quand Anne explique comment elle marche sur les autres plans il y a lieu d’être encore plus rassuré. Beaucoup de souplesse anime ses pas d’après ses dires.

Nous vivrons ainsi sur le corps de Celle qui s’Initie. N’est-ce pas merveilleux ! Le Logos Terrestre, notre Mère à tous, qui reprend son Souffle et tire son Vêtement et ses habitants vers le haut, vers l’éthérique : le quatrième état de la matière.

L’Etre dit aussi : « Vos vibrations feront alors que tous vos corps seront sur un plan moins dense. Votre rythme vibratoire, accordé à celui de la planète terre vous permettra de passer ensemble vers un champ de Vie plus vaste. »

Ceci me fait penser qu’en Egypte on enfermait le futur initié dans le noir dans une sorte de sarcophage. Normalement, durant ces jours (peut-être trois), il devait pouvoir se projeter dans l’astral, ou en tout cas, ressentir la présence de l’autre monde. La Terre qui s’arrête de tourner c’est aussi l’arrêt du temps comme auparavant où dans le sarcophage on n’avait plus de notion de temps. Dans mémoire d’Esséniens, il y a une histoire comme cela aussi dans une grotte sous Terre.

En fait j’en arrive à ma conclusion provisoire que selon Alliance il y aurait un inspire et un expire ou un changement de rotation, que la nuit sera une occasion de Naissance pour l’Humanité. C’est de la nuit à la lumière que se passe toujours une Naissance.

Je ne sais par vous mais en ce qui me concerne je ressens ce changement de vibrations depuis quelques temps. Est-ce moi qui change où la Terre qui nous transporte je ne sais guère, mais en tout cas, le vaisseau spatiale Terre me surprendra toujours...

Mes amitiés Patrice qui tourne avec la Terre

source: essania.actiforum.com
Publié par Katleen