Vous avez un Cœur… mais qu’est-ce que cela signifie dans le cadre de la pratique solaire ? Ce Cœur n’est pas une manière plus ou moins poétique de parler de certaines dynamiques comportementales ou relationnelles (comme lorsque vous dites : untel est plein de générosité, il a du cœur), et ce n’est pas non plus une manière plus ou moins psycho-figurative de parler de certaines dynamiques émotionnelles ou sentimentales (comme lorsque vous dites : tant de marques d’affection, ça me réchauffe le cœur). Le Cœur dont il est question dans la pratique solaire est un centre énergétique fondamental qui relève de la réalité de l’Être énergétique essentiel, et qui dans la géométrie du corps physique se localise grosso modo au centre de votre poitrine. Afin de le distinguer des principales conceptions culturelles sur le cœur (cœur-organe, cœur-émotion, cœur-sentiment, cœur-chakra), il est souvent désigné dans le cadre de la pratique solaire par « Soleil intérieur ». D’où les expressions « méditation solaire » et « pratique solaire ».

Le Cœur est donc un centre énergétique fondamental, c’est-à-dire quelque chose de « substantiel » et non quelque chose « d’abstrait ». Il est caractérisé par une Energie interne qui lui est propre et dont la qualité intrinsèque est décrite par le mot Joie, ou par les expressions « Joie solaire » et « Joie spirituelle ». C’est le mot sous lequel la qualité intrinsèque du Cœur est désignée « dans le cadre » de la pratique solaire. Mais dans ce mot ou à travers ce mot il faut entendre la quintessence de l’énergie de l’Amour spirituel, la quintessence de l’énergie de la Paix spirituelle, la quintessence de l’énergie de la Compassion spirituelle, la quintessence de l’énergie de toutes ces qualités spirituelles que la conception spirituelle et religieuse a identifiées depuis des dizaines de siècles comme relevant du… Cœur ! L’Energie du Cœur est « une », mais ses nuances qualitatives et ses manifestations relationnelles sont nombreuses et se déclinent sous la forme de toutes les qualités spirituelles et de toutes les valeurs spirituelles qu’on voudra. La méditation solaire est un art interne dont la propriété principale est de permettre au pratiquant de cultiver progressivement et directement l’Energie du Cœur, c’est-à-dire la Joie spirituelle.

Quel est le but principal de la méditation solaire ?

Le but principal de la méditation solaire est l’Eveil du Cœur. Le fait d’être extrêmement clair et parfaitement explicite sur le but principal de la méditation solaire, et le fait que ce but représente quelque chose de « vertical » qui « transcende » les formes usuelles de réalisations psycho-extatiques ou psycho-sensitives, peut avoir deux effets : ou bien susciter un véritable enthousiasme ou du moins un véritable intérêt émanant du Cœur (et le Cœur aspire naturellement à réaliser le Transcendant) ; ou bien susciter une levée de boucliers du mental-émotionnel (et le mental-émotionnel doute naturellement qu’il soit possible de réaliser le Transcendant). Cette façon claire et explicite de souligner expressément quel est le but principal de la méditation solaire, est maintenue à dessein, car elle permet aussi bien de dissuader assez rapidement des curieux, des inconstants et des dilettantes… que de préciser sans perte de temps inutile l’aspiration de ceux qui étaient déjà profondément animés d’un élan intérieur vers le Transcendant.

C’est quelque chose de très délicat que de définir l’Eveil du Cœur en quelques mots. Nous pouvons dire que dans le Cœur se trouve en quelque sorte un « noyau énergétique transcendant ». Si vous ne vivez pas dans un état de Joie inconditionnelle transcendante, et si vous ne disposez pas d’une Maîtrise énergétique « verticale »… c’est simplement que le noyau énergétique transcendant dans votre Cœur n’est pas éveillé. L’Eveil du Cœur c’est l’Eveil de ce noyau énergétique transcendant dans le Cœur. Pour que l’Eveil du Cœur advienne, l’Energie du Cœur doit avoir atteint un certain degré de maturation et de développement. La méditation solaire étant un art interne dont la propriété principale est justement de cultiver l’Energie du Cœur, et donc de travailler à la maturation et au développement de l’Energie du Cœur, il est normal de faire de l’Eveil du Cœur sa perspective naturelle.

Si vous savez vraiment ce que sont le tai chi et le qi gong, alors vous savez que ce sont des arts internes dont la propriété est de cultiver l’Energie du Chi. C’est dans la nature profonde du tai chi et du qi gong de permettre à leur pratiquant assidu et intelligent d’accéder à terme à la Maîtrise du Chi –ce n’est pas pour rien que le titre de Maître existe dans ces arts internes. Tous les pratiquants du tai chi ou du qi gong ne deviennent pas des Maîtres du Chi, et ceux qui accèdent à la Maîtrise du Chi y ont nécessairement mis du temps et du travail, c’est-à-dire de la pratique et de la détermination. Ce n’est pas différent dans la méditation solaire, sauf que là il ne s’agit pas de l’Energie du Chi, mais de l’Energie du Cœur.

Par ailleurs, l’une des choses les plus significatives qui font que le tai chi et le qi gong sont répandus et comptent des millions de pratiquants à travers le monde, et l’une des choses les plus significatives qui font que ces arts internes connaissent un accueil relativement respectueux même de la part des gens qui n’éprouvent aucune attirance pour eux… c’est que ces arts internes ne sont pas présentés comme des voies pour accéder à la Maîtrise du Chi, mais plutôt comme des arts de bien-être, ayant des effets bénéfiques significatifs sur la santé. La dimension « accès à la Maîtrise du Chi » est très souvent occultée, ce qui permet aux gens qui auraient adopté une posture d’évitement ou qui auraient adopté une posture critique négative, de s’y intéresser positivement ou du moins de respecter la chose. Dans la méditation solaire, la dimension « voie d’Eveil du Cœur » est non-occultée et non-minimisée.

Atteindre l’Eveil du Cœur ou la Maîtrise du Chi prend du temps. Existe-t-il dans la pratique solaire des « acquis » intermédiaires ?

Il serait possible d’occulter la dimension « voie d’Eveil du Cœur » et de présenter la méditation solaire comme un art de bien-être ou de mieux-être ayant non seulement un grand intérêt thérapeutique et psychothérapeutique, mais aussi un grand intérêt en termes d’expériences de reconnexion intérieure avec le Cœur… Pour reprendre la comparaison avec le tai chi ou le qi gong, car ce sont des réalités énergétiques en bien des points similaires (dans la pratique solaire il y a un très grand respect et une très grande considération pour ces arts énergétiques), la très grande majorité des pratiquants sont dans ces pratiques pour des visées de bien-être ou de mieux-être, et non pour essayer vraiment d’atteindre à terme la Maîtrise du Chi. Et la qualité et l’intensité de leur pratique s’alignant sur une visée non « verticale », la plupart ne développent jamais une pratique de haut niveau capable de les conduire à la Maîtrise du Chi, même s’ils pratiquent pendant toute leur vie… Dans la pratique solaire, nous souhaiterions que les pratiquants soient engagés dans la pratique en sachant pleinement quel est le but principal de l’art énergétique qu’ils ont choisi d’intégrer à leur vie.

Tout ceci étant parfaitement clair, nous pouvons dire que la pratique solaire recèle en effet une grande richesse d’effets bénéfiques et d’expériences importantes. Nous ne mettons pas en avant ces effets bénéfiques et ces expériences importantes, et nous n’avons jamais songé à rassembler des témoignages en ce sens. Mais n’importe quel pratiquant ayant assimilé convenablement les principaux éléments de la pratique solaire, peut témoigner des bienfaits remarquables et de la force intérieure de sa pratique, et peut témoigner des expériences intérieures marquantes dans le cadre de sa pratique. L’un des acquis intermédiaires les plus importants de la pratique solaire, et c’est la seule chose que nous pourrions mettre en avant aux côtés du but principal, car cet acquis intermédiaire est dans un alignement parfait avec le dessein essentiel de la pratique… c’est la possibilité de pouvoir expérimenter régulièrement ou périodiquement « des états d’immersion dans la Joie du Cœur ».

Les états d’immersion dans la Joie du Cœur peuvent être décrits comme des états actifs et conscients à tonalité « extatique », où l’on expérimente dans le Cœur une Joie intérieure pure, c’est-à-dire une Energie d’Amour pur, une Energie de Paix profonde, une Lumière intérieure vivante… d’une qualité, d’une intensité et d’une profondeur qui sont d’un ordre de réalité absolument remarquable et bouleversant… Quelque chose qui ne peut pas se comparer aux émotions et aux sentiments, qui ne peut pas être compris autrement que comme relevant d’une manière ou d’une autre de l’Absolu, de l’Eternité… quelque chose que le mot Bonheur magistral, Bonheur pur et direct… est à même de décrire de la manière la moins inappropriée, bien qu’aucun mot ne puisse être suffisant… En peu de temps, lorsqu’on a compris, quelque peu, intérieurement ce que signifie « se concentrer dans le Cœur, avec le Cœur, par le Cœur… et rayonner la Joie »… lorsqu’on a compris ce qui fait l’essence de la méditation solaire, la pratique solaire permet au pratiquant d’expérimenter des états d’immersion dans la Joie du Cœur. D’expérimenter périodiquement ces états, avec de plus en plus d’intensité ou de profondeur… De maîtriser d’une certaine façon et dans une certaine mesure l’acte intérieur qui consiste à plonger dans ces états…

La « fréquentation » plus ou moins maîtrisée de ces états d’immersion dans la Joie du Cœur, a non seulement pour effet d’approfondir et d’affiner la qualité générale de notre Joie intérieure, mais cela permet aussi le déploiement naturel d’un processus d’assainissement des structures mentales et émotionnelles, et une amélioration du niveau de bien-être intérieur… Certes, la pratique solaire nécessite de mobiliser certains types d’efforts, mais celui qui prend le temps de l’étudier, qui sait en assimiler l’essence, et qui y consacre le temps nécessaire, découvrira en elle une richesse et une puissance remarquables. Le but principal est la réalisation de l’Eveil du Cœur, et atteindre un but aussi élevé nécessite naturellement du temps et de la constance. Mais la possibilité d’expérimenter des états d’immersion dans la Joie du Cœur, est quelque chose qui s’installe rapidement dans la pratique solaire.

Existe-t-il des centres ou des instructeurs auprès desquels on peut apprendre la méditation solaire ?

Nous n’avons pas « créé » la méditation solaire. De nombreux pratiquants sincères et engagés, de diverses religions et de divers courants spirituels, des athées ou des agnostiques dévoués à leur prochain, pratiquent aujourd’hui et de tout temps, à travers une partie des enseignements qu’ils suivent, ou à travers une compréhension « spontanée » des questions existentielles, ce que nous décrivons comme la maturation du Cœur, l’un des deux axes de la pratique solaire, que nous appelons aussi dimension « qualitative ». La particularité du travail que nous proposons est d’avoir pris soin de traduire en mots le second et plus important axe de la pratique solaire, que nous appelons dimension « énergétique ». Certains pratiquants découvrent et appliquent spontanément la dimension énergétique de la pratique intérieure, mais cette dimension est souvent moins perçue, moins explorée et moins explicitée dans notre bagage culturel actuel.

Il existe un manuel que nous avons rédigé : « Comment éveiller le soleil intérieur ? » publié aux éditions ALTESS. Les personnes qui sont intéressées et désirent apprendre la méditation solaire doivent se reporter à ce manuel. Nous n’avons encore fondé aucun centre de pratique et nous n’avons pas encore accepté d’endosser la fonction d’instructeur en pratique solaire. Chacun doit donc faire de son mieux à partir du manuel et avec ses propres capacités d’intuition et d’assimilation. Certains parviendront à une bonne compréhension de la méditation solaire et pourront développer une pratique relativement correcte et de bon niveau. D’autres n’y arriveront pas. Cela est tout à fait normal. Une seule lecture du manuel est parfaitement insuffisante, il faut étudier le manuel avec attention et y revenir souvent. Même les pratiquants expérimentés reviennent encore sur le manuel et l’approfondissent périodiquement. Pour que les gens intéressés par la pratique solaire puissent échanger sereinement entre eux, pour qu’ils ne se sentent pas seuls dans leur cheminement pratique, recevoir un peu d’aide ou simplement, et c’est important, disposer d’un lieu de ressourcement propice à stimuler leur aspiration, nous avons mis en place un forum : meditationsolaire.forumactif.net

Puissiez-vous vivre chaque jour dans la conscience du Cœur.

Chris et Kessani Iwen.

source: meditationsolaire.forumactif.net

Publié par alegria