Nous nous souvenons de ce contact, du parfum de ton essence, et nous t’attendons, nous t’espérons. Viens dans nos coeurs et accorde-nous le don de mémoire. Viens dans nos esprits, épanouis notre génie. Éclaire-nous par ta présence. Retire les voiles afin que nous puissions voir, ordonne aux portes de s’ouvrir, afin que la beauté et l’extase viennent habiter pleinement nos demeures et nos coeurs. En cette heure, nous avons le plus grand besoin de toi. Nous t’appelons par le feu et l’eau, par la terre et le vent, par tout ce qui porte ton nom. Nous invoquons nos lignées et tous tes noms. Viens à nous. Viens à nous. Qu’il en soit ainsi.

source : " le manuscrit de marie madeleine " par Tom Kenyon et Judi Sion , ed ariane

par joss