Un corps réalisé (sous une forme ou une autre) émet la forme parfaite d'un cristal ou diamant. Dans l'élaboration de cette géométrie dite sacrée, car révélant le degré de réalisation atteint, les lignes se rencontrent et s'allient, formant une géométrie partielle à même la géométrie globale. En regardant un diamant, vous pouvez observer ses facettes ; dans le corps humain, celles-ci sont représentées par des triangles. Chacun d'eux apporte un équilibre et contribue à la balance des énergies cherchant en permanence à rétablir les harmoniques. Tout le corps humain abrite une multitude de triangles sacrés. Il y a les lignes principales reliant les chakras principaux aux sous-chakras, mais nous trouvons également des triangles sacrés reliant les organes entre eux, puis les articulations, qui font office de points de réception afin d'émettre et de nourrir d'autres triangles sacrés. (p. 63-64)

Ainsi, la géométrie sacrée repose sur :

•l'énergie subtile du corps, • l'énergie des organes, • l'énergie des articulations du corps. (p. 64)

Elle devient couronnée au moment où le regard-sentiment-pensée s'associe à l'Amour. Un être couronné énonce simplement ce fait, mais avant cet état d'être vient le moment crucial où la conscient de l'entité incarnée s'unit à son inconscient dans le but d'explorer toutes les portes ainsi entrouvertes. Aujourd'hui, vous entrez dans cette phase compte tenu du retour de la géométrie sacrée dans votre vie. Le quotidien change; il vous faut intégrer des milliers d'informations déposées autour de vous. (p. 64)

La première étape

Au début de l'ingestion, vos flux se perturbent, les ondulations énergétiques ne correspondant pas à l'ondulation intérieure du moment. Il peut y avoir conflit si vous n'acceptez pas les changements. Dans le cas contraire, les nouvelles ondulations pénétreront celles qui sont en place puis les amèneront à se confondre aux informations nouvelles. Toute information épouse une forme de façon à s'articuler aisément sur la géométrie d'un corps. Quand l'information provient des cercles d'esprits supérieurs, elle est complétée par une couleur, un son harmonieux et programmée également pour amplifier la changement. Parfois, dans votre monde, s'ajoute un parfum. (p. 64)

L'élévation de l'esprit est à peine commencée ; n'oublions pas le fait de votre fort éloignement de la géométrie sacrée. Le parfum demeure l'étape suprême d'accomplissement. Un élève maître s'éloigne de sa réalité et perd l'usage de ses attributs. Il entame alors une période courte (au regard de l'éternité) d'apprentissage et d'étude en oubliant son origine ; à un moment donné, son esprit s'interroge : qui est-il ? D'où vient-il ? Quel est son devenir ? (p. 64)

Cette étape importante annonce le début du retour dans son identité réelle. Survient alors toute une série d'épreuves, de tests visant à affirmer son besoin d'informations. Et quand celles-ci arrivent/l'aspirant à être traverse une période d'intériorisation puis d'intégration des données reçues. (p. 65)

Une autre étape importante suit où sa volonté de s'affirmer et de s'affranchir sera encore éprouvée. S'il traverse avec fermeté les interventions et les tests du Ciel successifs, alors l'ouverture de ses portes intérieures est ordonnée. L'Identité primordiale revient et travaille à la restauration de son édifice intérieur. (p. 65)

Les lignes géométriques formant la figure du diamant se mettent à illuminer le corps communautaire, signe vital lancé à la Merkaba. Dès lors, votre candidature à cette union avec votre corps de lumière supérieur vous place dans l'obligation de retrouver la connaissance de toutes ces lignes énergétiques, de les comprendre et de les activer. Ne me dites pas : " Soria, tu fournis trop d'informations, nous ne savons pas comment les interpréter ! " (p. 65)

Premièrement, je vous donne peu d'informations ; deuxièmement, ne les interprétez pas et étudiez plutôt les données dérangeantes au premier abord. N'oubliez pas que derrière les mots inscrits sur le papier, je dépose dans votre aura toutes les clés utiles à cette expérience de vous-mêmes à la recherche de vous-mêmes. Dans cette période si particulière et tellement délicate, vous apprenez à identifier votre structure divine ; vous redécouvrez son visage, ses expressions, sa force, ses pouvoirs illimités. (p. 65)

Un code peut vous aider dans cette exploration : l' A M 0 U R. Et, s'il vous plaît, cessez de lui attribuer le visage de vos limitations ; expérimentez de façon à vous reconnaître illimités ! (p. 65)

Le code A M 0 U R est énergie, pure émanation du Très-Haut. Vous avez bien du mal à vous aimer d'un amour humain et, pourtant, nous vous engageons à exprimer l'amour christique, solaire et cristallin. L'amour christique, vous essayez de le cerner. L'amour solaire, vous l'ignorez et il dérange déjà les tentatives d'approche de la dimension christique, mais aborder l'amour cristallin ou Cristal, alors là, cela vous pose un réel problème. " À quoi Soria peut-elle faire allusion ? " vous demandez-vous. C'est simple : à l'amour de la géométrie sacrée, demeure des Cristaux, des Cristaux maîtres et du Maître Cristal ! (p. 65-66)

Comment aborder cet amour-là? Sans artifices, dépouillés de prétention, authentiques dans votre démarche intérieure, sérieux et désireux de vous unir à toutes les réalités de la Vie UNE, donc de quitter la dualité, la séparativité, le jugement, la condamnation, la souffrance, l'ironie et surtout le besoin de PARAÎTRE, contraire de l'ÊTRE. (p. 66)

Le retour de la géométrie sacrée dans votre quotidien terrestre entraîne un retour de l'humilité ; étrange mot que celui-là, humilité, humilité. Pourquoi nous parle-t-elle d'humilité ? Cette attitude représente une nouvelle clé afin de pénétrer votre identité. L'humilité et la simplicité sont deux qualités de l'enfant divin reconnaissant son état parfait. Nous remarquons toujours les aspirants à être. Au commencement de leurs études pour parvenir au centre d'eux-mêmes, leurs attitudes faussées par le voile de l'oubli s'amplifient généralement et ils emploient les mots : je sais - je suis élu -, je connais, lui, il ne connaît pas ; et, en supplément, ils bombent le torse. Ceci correspond à la première prise de conscience de l'identité de qui on est. Cette étape sera plus ou moins longue et dépendra de l'intensité des efforts fournis pour restaurer la personnalité. (p. 66)

Le corps humain répond à des forces énergétiques placées sur des lignes bien précises. Si celles-ci sont détériorées ou encombrées par des scories ou, encore, en mauvais état de fonctionnement à cause de blocages, le temps s'étirera alors pour demeurer votre allié. Pas à pas, le candidat au retour à lui-même devra travailler à reconstruire ce qu'il a défiguré dans sa géométrie sacrée. Quand cette restauration atteindra un seuil décisif, les faux-semblants s'écrouleront car la géométrie sacrée s'activera à nouveau et enverra dans tout le corps des rayons de lumière, timides au départ puis de plus en plus étincelants. (p. 66-67)

La deuxième étape

Puis viendra la deuxième étape : l'autoculpabilisation. Après avoir proclamé son savoir à tue-tête, l'être en recherche se maudit alors, s'accuse de tous les maux et prétend même ne rien valoir. Ici, nous savons que l'aspirant divin traverse une période sombre, délicate, voire dangereuse. Son équilibre étant atteint, les points de repère l'accrochant à ses vieux schémas erronés manifestent une énergie appelée énergie limaille, car elle agit comme un aimant et cherche à vous attirer vers elle. À ce moment-là, nous vous entourons beaucoup. Malgré le fait d'emprunter le chemin du retour à votre personnalité, vous avez l'impression d'être abandonnés et de ne pas mériter une quelconque attention. Le travail des Anges et des Guides s'amplifie et, bien souvent, ceux-ci vous servent de béquilles. (p. 67)

La troisième étape

La troisième étape se distingue par un retour à une vision plus juste du Soi et de soi en action. Les paroles et les pensées deviennent plus modulées, plus tolérantes envers le chemin accompli et moins exigeantes vis-à-vis de ce qui doit encore être fait. Dès lors, les Anges et les Guides redoublent d'activité ; une " attaque " des vieux schémas négatifs demeure possible et entraînerait une longue et fatigante déstabilisation. Cette séquence a une durée de temps variable et relate la sensibilité de l'aspirant. L'émotivité et le sentimentalisme sont deux handicaps lourds dans ce processus. Enfin, survient le jour où l'individu entrouvre les qualités du Soi. (p. 67)

En principe, l'humilité s'annonce en premier et devient la clé, le moteur de toutes les autres. Lorsque cela se produit, ici, nous respirons, le plus dense se situant derrière, dans le passé. L'humilité est une chimie de base se répandant dans tout le corps par l'entremise du sang. Chaque cellule la reconnaîtra et s'articulera de manière à restituer la beauté du schéma de Vie contenu en elle. L'humilité naît des tourments de la pensée éloignée du sentiment. En réajustant votre pensée, votre sentiment et votre regard sur vous-mêmes, ils s'unissent tous trois à votre service. La chimie s'ajuste et s'articule comme une géométrie car tout votre corps, avec ses fonctions physiques et subtiles, ses humeurs, constitue une géométrie réagissant tel un aimant, en attirant ou en repoussant.

AMBRE

d Ambre et de Lumière

source: eveil@eveil2000.com
Publié par michael60