Signes du Soleil

  • PHENOMENES*

L'œuvre au blanc qui démarrera lors du solstice d'hiver verra une influence et un impact de cette étape au niveau des peuples européens. Nous allons rentrer très bientôt en des temps appelés « les temps réduits », abondamment décrits dans nos différentes traditions, en leurs différents ouvrages, en leurs différents prophètes. Ce temps a été parfaitement décrit, en termes terrestres, par l'un de nos prophètes, Daniel, repris bien plus près de nous, dans l'Évangile, le nouveau testament, en particulier en sa dernière partie l'Apocalypse de Jean. Cette période a été inaugurée durant les premiers jours de notre mois d'octobre, non pas par la volonté d'hommes, non pas par la volonté de l'Ombre, mais par la volonté de la mécanique divine au travers de la mécanique céleste. Cette période s'étale donc sur une période de 1260 jours durant lesquels l'ensemble du chemin doit être accompli.

Dans très peu de temps, nous verrons, de nos yeux, dans le ciel, des phénomènes lumineux. Ces phénomènes lumineux ont pour origine le soleil. Ces phénomènes lumineux sont appelés à dessins : l'avertissement. Ne confondons pas ces signes lumineux en provenance du soleil avec les manifestations associées, voulues par des hommes qui le savent et qui espèrent tirer partie de ces phénomènes afin de nous induire dans la peur. Restons centrés. Restons alignés. Ce qui est vécu (l'effondrement total, irrémédiable et irréversible du système financier, économique et social de la planète), n'est qu'un préalable au retour de la LUMIERE, si tel est notre choix, ou à l'installation de l'Ombre, si ceci est notre choix. Nous sommes rentrés dans des temps forts où l'opportunité de la LUMIERE et de l'AMOUR n'a jamais été aussi présente depuis l'incarnation du Christ. Il s'agit, depuis le 15 août et jusqu'au 21 décembre, de moments solennels, de moments de vérité, de moments de révélations où nous allons pouvoir affirmer et démontrer notre Divinité si tel est notre désir. Les phénomènes lumineux qui apparaissent dans le ciel sont l'annonce de l'entrée en lice des forces archangéliques, dans leur totalité, dans notre espace, dans notre être intérieur, afin de faire œuvre de LUMIERE et de révélation de LUMIERE. Nul ne pourra ignorer ce que cela est, ce que cela signifie et ce que cela induit dans ce que nous allons avoir à affirmer, à poser, à maintenir et à démontrer.

Ne nous laissons pas abattre par le vacarme du monde. Il ne s'agit que des gesticulations de forces archaïques opposées à l'établissement de la LUMIERE, qui ne méritent pas l'once d'un regard. Seule notre propension à regarder notre être intérieur, seule notre propension à laisser s'installer notre LUMIERE intérieure sera à même de détourner notre conscience et notre regard de ces gesticulations. De plus en plus, alors que l'humanité se dirigeait vers la période du 15 août, et de plus en plus fréquemment, est manifestée la capacité pour chaque âme en incarnation de vivre la rencontre avec l'ange gardien qui est notre contrepartie lumineuse en d'autres dimensions avec laquelle nous avons établi les connexions et les relations. Rien ne doit nous détourner de notre certitude de notre Divinité, de notre certitude d'héritage de LUMIERE, de notre certitude de filiation de l'AMOUR. Nous sommes des êtres de LUMIERE, nous sommes des êtres divins qui avons fait le sacrifice de notre Divinité pour expérimenter le principe de l'incarnation. Ce principe de l'incarnation a nécessité une coupure et une séparation avec notre éternité et notre propre LUMIERE. Les phénomènes lumineux dans le ciel viennent nous rappeler notre serment de ne jamais oublier la LUMIERE que nous sommes. La LUMIERE vient à nous afin de nous allier à la LUMIERE. Notre LIBERTE est totale. Nous avons été créés libres, nous avons accepté librement, car nous sommes des êtres divins, des êtres d'autorité et des créateurs. Le fait de devenir créature a éteint en nous, de manière temporaire, le temps de nos expériences, le souvenir de ce que nous étions. L'expérience peut prendre fin, si nous le désirez. Le règne de l'AMOUR, le règne de l'harmonie peut arriver et s'installer, si nous le désirons.

A un moment donné, il faudra, et pour illustrer cela avec des paroles de nos évangiles, faire comme les apôtres au moment où le Christ leur a dit individuellement : « Viens, abandonne tout et suis-moi. Laisse les morts enterrer les morts ». Allons-nous renoncer à l'expérience ou allons-nous renoncer à la LUMIERE ? Il n'y aura pas de jugements, notre LIBERTE de choix sera respectée totalement. Ce que nous allons traverser, ce que nous traversons dorénavant, est inscrit dans l'histoire du monde. « Nul ne peut pénétrer le royaume des Cieux s'il ne renaît de nouveau » : en cette période de fin et de renouvellement, il faut accepter de mourir à l'expérience pour naître à la LUMIERE. Il ne s'agit pas d'un combat, il ne s'agit pas d'une résistance, mais bien d'un lâcher prise, d'une acceptation, si tel est notre souhait, afin de sortir de l'illusion et de rentrer en éternité. Il ne s'agit rien de moins que de cela, et cela est maintenant, et cela est de suite, et cela n'est pas dans un ailleurs, et cela n'est pas dans un futur, car cela est le moment, car maintenant est l'instant. Ces mots sont solennels, car l'époque est solennelle. Ces mots sont vérité, car ils sont inscrits dans la mécanique céleste. Les agissements humains ne refléteront que le degré d'opposition à ce qui vient. Il ne nous est pas demandé de lutter, mais de fructifier. Il nous est demandé de laisser épanouir la Source du Divin qui coule au milieu de notre poitrine, si tel est notre choix, et tout choix est respectable devant l'Eternel. nous ne trouverons aucune justification à la LUMIERE au travers d'adhésion à quoique ce soit si ce n'est à nous-même, en notre dimension intérieure et en notre dimension de Divinité.

Nous sommes accompagnés, nous sommes aidés. Les ENERGIES Archangéliques, les ENERGIES Angéliques, les ENERGIES Christiques, les ENERGIES de l'Esprit Saint (les ENERGIES de la polarité féminine de Dieu) nous inondent de leur trace, afin que plus jamais aucun être humain ne puisse dire qu'il ne savait pas. Les phénomènes lumineux seront, pour la plupart d'entre nous, annoncés de manière individuelle sous forme de rêves, sous forme de locutions, sous forme d'impressions, et s'imposeront comme une évidence, dans un très petit nombre de jours précédant les phénomènes lumineux. Il nous appartient de les accueillir, de les éprouver à la LUMIERE de l'AMOUR, en notre être intérieur, mais n'accordons aucun crédit aux gesticulations qui seront faites durant cette période. Contentons-nous d'accueillir ce qui vient, dont la traduction la plus importante et la plus immédiate est le « feu du cœur ». Une bouffée d'éternité, le rappel du serment, la révélation de la Splendeur, est dorénavant en route. Notre cœur nous dira quoi faire, à condition que nous l'écoutions. Rappelons-nous simplement que ces phénomènes lumineux viennent du ciel dans son acceptation la plus forte. Ils viennent du soleil dans son acceptation de l'incarnation du Logos et du principe Christique. Ils viennent vers nous. Ils viennent nous annoncer et nous avertir.

Restons en PAIX, soyons bénis en notre humanité. Recevons la PAIX, recevons l'AMOUR de la LUMIERE Angélique.

et sur autresdimensions message de jophiel archange du 21 OCTOBRE 2008!!!!!!!!!!!!!!!

rires ils sont gonflés les suisses..........

21 octobre 2008

L'œuvre au blanc qui démarrera lors du solstice d'hiver verra une influence et un impact de cette étape au niveau des peuples européens. Je vous avais annoncé, lors de ma dernière venue en ce même espace, que vous alliez rentrer très bientôt en des temps appelés « les temps réduits », abondamment décrits dans vos différentes traditions, en leurs différents ouvrages, en leurs différents prophètes. Ainsi en est-il des récits de luttes faites dans les Upanishads au travers des combats épiques. Ce temps a été parfaitement décrit, en termes terrestres, par l'un de vos prophètes appelé Daniel, repris bien plus près de vous, en votre livre Saint appelé l'Évangile, le nouveau testament, en particulier en sa dernière partie nommée l'Apocalypse de Jean. Cette période a été inaugurée durant les premiers jours de votre mois d'octobre, non pas par la volonté d'hommes, non pas par la volonté de l'Ombre mais par la volonté de la mécanique divine au travers de la mécanique céleste. Cette période s'étale donc sur une période de 1260 jours durant lesquels l'ensemble du chemin doit être accompli.

Dans très peu de temps, en nombre de jours terrestres, vous verrez, de vos yeux, dans le ciel, des phénomènes lumineux. Ces phénomènes lumineux ont pour origine le soleil. Ils sont appelés, ils ont été appelés, ces phénomènes lumineux, par divers médiums : l'avertissement. Ne confondez pas ces signes lumineux en provenance du soleil avec les manifestations associées, voulues par des hommes qui le savent et qui espèrent tirer partie de ces phénomènes afin de vous induire dans la peur. Restez centrés. Restez alignés. Ce qui est vécu, comme je l'avais annoncé depuis le 15 août (l'effondrement total, irrémédiable et irréversible du système financier, économique et social de la planète), n'est qu'un préalable au retour de la Lumière, si tel est votre choix, ou à l'installation de l'Ombre, si ceci est votre choix. Vous êtes rentrés dans des temps forts où l'opportunité de la Lumière et de l'Amour n'a jamais été aussi présente depuis l'incarnation de celui que vous avez appelé Christ. Il s'agit, depuis le 15 août et jusqu'au 21 décembre, de moments solennels, de moments de vérité, de moments de révélations où vous allez pouvoir affirmer et démontrer votre Divinité si tel est votre souhait, si tel est votre désir. Les phénomènes lumineux qui apparaissent dans le ciel sont l'annonce de l'entrée en lice des forces archangéliques, dans leur totalité, dans votre espace, dans votre être intérieur afin de faire œuvre de Lumière et de révélation de Lumière. Nul ne pourra ignorer ce que cela est, ce que cela signifie et ce que cela induit dans ce que vous allez avoir à affirmer, à poser, à maintenir et à démontrer.

Ne vous laissez pas aller au vacarme du monde. Il ne s'agit que des gesticulations de forces archaïques opposées à l'établissement de la Lumière qui ne méritent pas l'once d'un regard. Seule votre propension à regarder votre être intérieur, seule votre propension à laisser s'installer votre Lumière intérieure sera à même de détourner votre conscience et votre regard de ces gesticulations. J'annonçais, au début de cette année, et au fur et à mesure que l'humanité se dirigeait vers la période du 15 août, et de plus en plus fréquemment, la capacité, pour chaque âme en incarnation, de vivre la rencontre avec ce que j'avais appelé l'ange gardien qui est votre contrepartie lumineuse en d'autres dimensions avec laquelle vous avez établi les connexions et les relations. Rien de doit vous détourner de votre certitude de votre Divinité, de votre certitude d'héritage de Lumière, de votre certitude de filiation de l'Amour. Comme je l'ai déjà dit et que je le dis ce soir, vous êtes des êtres de Lumière, vous êtes des êtres divins qui avez fait, à un moment donné, le sacrifice de votre Divinité pour expérimenter le principe de l'incarnation. Ce principe de l'incarnation a nécessité une coupure et une séparation avec votre éternité et votre propre Lumière. Les phénomènes lumineux dans le ciel viennent vous rappeler votre serment de ne jamais oublier la Lumière que vous êtes. La lumière vient à vous afin de vous allier à la Lumière. Votre liberté est totale. Vous avez été créés libres, vous avez accepté librement car vous êtes des êtres divins, des êtres d'autorité et des créateurs. Le fait de devenir créature a éteint en vous, de manière temporaire, le temps de vos expériences, le souvenir de ce que vous étiez. L'expérience peut prendre fin, si vous le désirez. Le règne de l'amour, le règne de l'harmonie peut arriver et s'installer, si vous le désirez.

A un moment donné, il faudra, et pour illustrer cela avec des paroles de vos évangiles, faire comme les apôtres au moment où le Christ leur a dit individuellement : « Viens, abandonne tout et suis-moi. Laisse les morts enterrer les morts ». Allez-vous renoncer à l'expérience ou allez-vous renoncer à la Lumière ? Il n'y aura pas de jugements, votre liberté de choix sera respectée totalement. Ce que vous allez traverser, ce que vous traversez dorénavant est inscrit dans l'histoire du monde. « Nul ne peut pénétrer le royaume des Cieux s'il ne renaît de nouveau » : en cette période de fin et de renouvellement il faut accepter de mourir à l'expérience pour naître à la Lumière. Il ne s'agit pas d'un combat, il ne s'agit pas d'une résistance mais bien d'un lâcher prise, d'une acceptation, si tel est votre souhait, afin de sortir de l'illusion et de rentrer en éternité. Il ne s'agit rien de moins que de cela et cela est maintenant et cela est de suite et cela n'est pas dans un ailleurs et cela n'est pas dans un futur car cela est le moment, car maintenant est l'instant. Ces mots sont solennels car l'époque est solennelle. Ces mots sont vérité car ils sont inscrits dans la mécanique céleste. Les agissements humains ne refléteront que le degré d'opposition à ce qui vient. Il ne vous est pas demandé de lutter mais de fructifier. Il vous est demandé de laisser épanouir la Source du Divin qui coule au milieu de votre poitrine, si tel est votre choix, et, je le répète, tout choix est respectable devant l'Eternel. Vous ne trouverez aucune justification à la Lumière au travers d'adhésion à quoique ce soit si ce n'est à vous-même, en votre dimension intérieure et en votre dimension de Divinité.

Vous êtes accompagnés, vous êtes aidés. Les énergies Archangéliques, les énergies Angéliques, les énergies Christiques, les énergies de l'Esprit Saint (les énergies de la polarité féminine de Dieu, si vous préférez) vous inondent de leur trace afin que plus jamais aucun être humain ne puisse dire qu'il ne savait pas. Les phénomènes lumineux seront, pour la plupart d'entre vous, annoncés de manière individuelle sous forme de rêves, sous forme de locutions, sous forme d'impressions et s'imposeront comme une évidence, dans un très petit nombre de jours précédant les phénomènes lumineux. Il ne m'appartient pas, en tout cas aujourd'hui, de vous définir l'objet de ces phénomènes lumineux. Il vous appartient de les accueillir, de les éprouver à la lumière de l'Amour, en votre être intérieur, mais n'accordez aucun crédit aux gesticulations qui seront faites durant cette période. Contentez-vous d'accueillir ce qui vient dont la traduction la plus importante et la plus immédiate pourra se traduire par ce que j'appellerais le « feu du cœur ». Une bouffée d'éternité, le rappel du serment, la révélation de la Splendeur, est dorénavant en route. Il ne m'appartient pas, encore une fois, de vous dire quoi faire. Votre cœur vous le dira, à condition que vous l'écoutiez. Rappelez-vous simplement que ces phénomènes lumineux viennent du ciel dans son acceptation la plus forte. Ils viennent du soleil dans son acceptation de l'incarnation du Logos et du principe Christique. Ils viennent vers vous. Ils viennent vous annoncer et vous avertir. Restez en Paix, soyez bénis en votre humanité. Recevez ma Paix, recevez l'Amour de la lumière Angélique.

par colombus