Opportunités Bien souvent il est dit que si l'on pense très fort à quelque chose, cela arrive. Avec cela des personnes ont créées des outils pour imaginer ce que l'on veut pour le réaliser.

Je commence tout le temps mes analyses par le plus global, pour finir dans le détail. C'est, je penses, le meilleur myen pour ne rien rater. Encore faut il avoir conscience du plus global, mais je doute qu'il s'arrête à l'Homme.

J'ai toujours considéré que nous étions manipulés par les intéraction universelles et bien que cela soit difficile à comprendre pour moi même, nous sommes à la fois dépendant des interactions et acteur de celles cis.

Nous ne sommes pas consciemment acteur mais recevons nos envies et autres des énergies que nous rencontrons. Notre conscience profonde est, quant à elle l'acteur qui joue avec nous.

Les personnes qui pensent créer sont en fait des gens qui ressentent la possibilité de faire.

Lorsque je sens une énergie proche de moi et qu'elle peut m'aider, je travaille sur moi pour être apte à recevoir sa fréquence. D'où l'importance de bosser sur soi.

Depuis maintenant des années que j'utilise ce moyen les résultats sont là. Je ne perds pas de temps.

D'abord, je ressens un changement lointain, mon instinct animal se redresse pour sentir le vent changer. Je laisse mon corps s'exprimer, il range alors je le laisse faire, mon mental analyse le corps mais ne le gêne pas. Parfois cela se fait des mois en avance mais il n'y a, de ce fait, pas de stresse.

Ensuite j'attends, je passe mes moments à vivre pleinement, parfois aussi je déprime car mon mental à peur que je me sois trompé. Mais je ne dis rien et patiente.

Puis, le jour J, je sens mon corps en ébullition il agit et me demande de comprendre, alors j'analyse ma situation par rapport à mes ressentis qui ont profilés l'évolution depuis les premiers moments (déménagement, recherche de travail etc ...) Et je fais un acte qui engendre l'évolution.

J'envoie un mail, je passe un coup de fil etc ... Ou je prends mon sac ...

En quelques exemples, voici ce qui s'appelle pour tous, avoir de la chance :

Lyon 2002, Je sens que j'habiterais dans le quartier de vaise, une nuit je sais que c'est ok, je regarde sur le net et tombe sur une seule adresse d'appartement. Je note et m'endors. A 8h je téléphone ... à midi je signe pour louer l'appartement, j'étais le premier visiteur. J'avais préparé les papiers depuis plusieurs semaines.

Clamart 2005, je sens que je vais déménager, je patiente et me prépare plus de 1 mois à l'avance. Personne n'y croit. Un matin je me réveil, vais sur internet, cherche une annonce. Je téléphone, rendez vous le lendemain midi où je signe pour un logement malgré mon peu de ressources.

Paris 2007, je sens que je vais trouver un emploi, je patiente, un midi j'envoie deux mails avec en tete l'idée de trouver un CDI temps partiel dans le tri de courrier. Je sentais que j'allais trouver ça. Les deux mails partent pour deux agences d'interim, 4 heures plus tard une agence m'appelle et je prends mon nouveau poste une semaine plus tard pour un CDI temps partiel dans le tri de courrier.

Je ne fais que suivre les courants qui s'offrent à moi, je ne choisis pas le rythme de ma vie et peu de monde arrive à comprendre mon raisonnement tant il est opposé au reste.

Pour cela il suffit juste (et je pese mes mots) de s'écouter et avoir confiance en soi et non en son mental.

Cela m'a évité de stresser pour rien, quand il n'y a pas de courant, il faut patienter. Cela m'a permis d'économiser du papier, des déplacements, du temps, de l'argent. Je ne photocopie généralement pas plus de 10 CV quand je cherche un emploi. et j'en change quand je le ressens.

Par contre cela occasionne souvent un froissement avec famille et proches qui parlent d'envoyer 200 CV pour trouver un emploi ... Pourquoi ne pas envoyer le bon au bon endroit ?

Il faut comprendre que l'on ne decide pas grand chose mentalement parlant et que ce qui compte c'est de comprendre vers où "on" nous mène. L'intuition est de l'instinct, tout être en a.

Testez vous, faites preuve de calme, de patience et petit à petit vous comprendrez que votre corps parle aussi et il suit l'énergie qu'il reconnait en fonction de sa fréquence.

Si on ne travaille pas sur soi les courants passent et on ne les voit pas. "métro boulot dodo" ...

Si vous voulez des exercices pour développer cet outil, demandez en laissant un commentaire. (ndlr: laisser un commentaire sur son blog et non sur ce site, sinon il ne le verra pas)

PS: vous pouvez aussi voter à sa question: Qu'est ce qui vous empêche de travailler sur vous ? (plusieurs réponses possible)

source: nicolascaffin.blogspot.com

Publié par someone