« Personne n’a conçu de nouvelles armes nucléaires aux États-Unis depuis les années 80, et personne n'en a construit de neuves depuis le début des années 90, » a-t-il dit. « Pour être franc, » a dit Gates, « nous ne pouvons absolument pas maintenir une dissuasion crédible et réduire le nombre d'armes de notre arsenal sans recourir à des essais ou poursuivre un programme de modernisation. »

La US National Nuclear Security Administration a perdu un quart de ses effectifs depuis le milieu des années 90. La moitié des scientifiques atomistes des États-Unis ont plus de 50 ans, tandis que les jeunes spécialistes n'ont jamais participé au développement d’armes nucléaires. En outre, les États-Unis n'ont pas tenu d’essai nucléaire depuis 1992.

« En ce moment, les États-Unis sont la seule puissance nucléaire déclarée qui n’ait ni modernisé son arsenal nucléaire, ni la capacité de produire une nouvelle ogive nucléaire, » a dit Gates. La Grande-Bretagne et la France ont des programmes pour entretenir leur potentiel, tandis que la Chine et la Russie nourrissent des plans ambitieux pour développer de nouvelles armes, a-t-il ajouté.

Robert Michael Gates (né le 25 septembre 1943) est présentement le 22ème Ministre de la Guerre en fonction aux États-Unis. Il a pris ses fonctions le 18 décembre 2006. Avant cela, il a servi pendant 26 ans à la Central Intelligence Agency (CIA) et au Conseil à la Sécurité Nationale, et comme directeur de la CIA sous la présidence de George HW Bush. Avant de rejoindre la CIA, il servait dans Air Force. Après avoir quitté la CIA, Gates est devenu président de la Texas A&M University et est devenu membre de plusieurs conseils d'administration. Il a aussi été membre de l'Iraq Study Group, la commission bipartite coprésidée par M. James A. Baker III et Lee Hamilton, qui a mis à l’étude la guerre en Irak. Il fut aussi le premier choisi pour la fonction de Ministre de la Répression Intérieure quand le ministère a été créé suite au 11 septembre 2001, mais il a refusé la nomination, afin de rester à la présidence de Texas A&M University.

Gates a accepté la nomination au poste de Ministère de la Guerre le 8 novembre 2006, en remplacement de Donald Rumsfeld. Il a été confirmé par un soutien bipartite. Dans un bref portrait de 2007, fait par l'ancien conseiller à la sécurité nationale Zbigniew Brzezinski, le magazine Time l’a désigné personne la plus influente de l'année.

Original : english.pravda.ru/world/americas/30-10-2008/106648-usa_nuclear_tests-0 Traduction libre de Pétrus Lombard pour Alter Info

Vendredi 31 Octobre 2008

source: alterinfo.net

Publié par anto