[Paroles en Anglais]

Hold up, Hold on, Don't be scared

You'll never change what's been and gone

May your smile (may your smile)

Shine on (shine on)

Don't be scared (don't be scared)

Your destiny may keep you warm

Cos all of the stars Are fading away

Just try not to worry, You'll see them some day

Take what you need, And be on your way

And stop crying your heart out

Get up (get up), Come on (come on)

Why're you scared? (I'm not scared)

You'll never change What's been and gone

Chorus

C’est le Refrain que je préfère : « Car même si toutes les étoiles se sont éclypsées quelque peu ces derniers jours, ne te fais pas de souci. Essayes de ne pas t’inquiéter. Parce que tu les reverrras Toutes un jour. Fais ton baluchon. Prends juste ce don’t tu as besoin et mets-toi sur ton chemin Et Arrête donc de Pleurer Toutes les Larmes de ton Coeur pour une fois maintenant ! ».

July, il n’ y a pas de message plus clair que ça ‘Prends juste ce dont tu as besoin et mets-toi sur ton chemin’ ! ! ! La phrase qui nous intriguera peut-être le plus est : la Destinée te tient dans la chaleur de ses bras. Et intimement pour moi, c’est : la Destinée NOUS tient dans la chaleur de ses bras. Il a toujours été question de pluralité. Quand le jour se lève, c’est pour tous ces gens, pour nous tous qui avons attendu. Il y a tellement de fils invisibles, tellement de choses qui nous sont inconnus. Nous ne savons rien de ce qui ce passe au-delà des prières, des messages que nous envoyons sans avoir jamais reçu les réponses. Que savons-nous de ce qui se passe ? Tant d’ignorance, tant d’incertitude, l’absence totale de certitudes et aussi l’absence de prise aucune.

En songeant au bâteau-mouche, cela me rappelait combien j’aimais les voiliers et que j’eusse préféré un gallion Louis XIV sur les quais de la seine…. Mais vu les ponts qui barrent la circulation. Il n’y a plus qu’une seule solution, l’équiper de dispositifs anti-gravité. Bienvenu sur le bâteau-lyre Messieurs, Dame (puisque certains avaient commencé à dénigrer le bâteau-mouche). C’est un bâteau-lyre qui manque à la place du Trocadéro (après qu’ils ont déménagé le Musée de la Marine où étaient entreposés tous les Modèles réduits de navires Gallions). Pourquoi se contenter d’un modèle réduit ? quand il est tellement plus agréable de l’avoir en taille réel et de l’équiper des dispositifs anti-gravité. Au moins on peut le mettre partout : place du trocadéro, place de la défense, place de l’hôtel de ville. C’est comme si on avait une maquette-reproduction à la maison et on le déplace partout dans la Ville grandeur nature. Les bâteaux-lyres sont absolument fascinants : synthèse des techniques de construction maritime XVII, XVIII avec les Technologies XXI. On peut voir un de ces merveilleux bâteaux-lyre (au début du générique de san ko kai). Il est temps pour nous de nous emparer de ce siècle nouveau. Les nouvelles Oeuvres d’Art et les Nouvelles Machines attendent d’être contruite, et rien n’arrêtera la poussée vers ses réalizations qui nous pousse vers la concrétisation impérieuse. Ce monde change. Les Nouveaux ARTS arrivent et exigent de sortir, percer la neige à l’Appel du Printemps. Et rien n’empêchera l’éclosion des imaginations. Ce Bâteau-Lyre en est un exemple. Les beautés de notre passé ré-émergent et appellent à se marier, « s’hybrider » avec le NOUVEAU.

La chanson chantée par un Groupe appelée Oasis, s’adresse à tous les travailleurs. July à vous de choisir d’être la clef d’un dispositif ou pas … OU de continuer à « pleurer toutes les larmes de votre corps » comme la madeleine. Trouvez-moi ce qui est le plus digne et le plus contructif….J’aime beaucoup cette chanson qui interpelle et nous dit : n’aies pas peur, ne t’inquiètes pas. Prends juste le nécessaire et vas sur ton chemin. C’est pour vous July !

Vous ne connaissiez pas le verbe ‘Pouponner’

Tiré du Bescherelle :

Je te pouponne

Tu me pouponnes

Il/Elle vous pouponne

Nous vous pouponnons

Vous nous pouponnez

Ils/Elles vous pouponnent

Autre verbe parent, identique en sens, mais avec un phonème quelque peu différent : poupounner.

Je te poupounne

Tu me poupounnes

Il/Elle vous poupounne

Nous vous poupounnons

Vous nous poupounnez

Ils/Elles vous poupounnent

Clair non ?

Juste avant de finir, j’en profite pour dire un petit mot à la fautive Emilia pour son posting « Intervention de la Main de Dieu ( ?…)». Déjà 73 réponses. Moi j’ai plongé la main dans la rivière, et voilà ce que j’ai repêché pour vous : un aspirateur tout en or, serti de diamant et saphirs. Il y a une note : « pour punition, CORVEE d’aspirateur jusqu’à la fin des temps. Signé : ton mari que tu as laissé dans la rivière et qui continue à te cajoler ».

(pour pallier à toute éventualité de confusion équivoque possible), Je n’ai aucun lien ou appartenance assimilée avec le GANG des BISOUNOURS et CHATONS. Toute ressemblance avec personnage réel ou autre, est une erreur.

par tdl_a_july