Barclays

Au cours des derniers jours nous apprenions toujours par le Daily Telegraph que l'institution financière Barclays émet à son tour un avertissement de tempête financière alors que la crédibilité de la Réserve fédérale s'effrite. Le Groupe Barclays Capital a conseillé des clients de se préparer à une tempête financière mondiale, avertissant que la Réserve fédérale américaine a permis au génie de l'inflation de sortir de sa bouteille et de laisser ainsi tomber sa crédibilité « au-dessous de zéro. »

« Nous sommes dans une mauvaise situation. Il y a un choc inflationniste qui s'en vient. Cela sera très négatif pour les actifs financiers… » a déclaré Tim Bond, le stratégiste en chef de la banque.

Le Groupe Barclays Capital prévoit que l'inflation aux États-Unis se dirige vers un taux de 5,5% en août et que la Fed devra relever les taux d'intérêt à six reprises d'ici la fin de la prochaine année, afin de prévenir une spirale inflationniste. Si elle hésite, les marchés obligataires prendront les choses en mains. « C'est le premier test pour les banques centrales depuis 30 ans et elles l'ont traité à la légère. Elles n'ont plus aucune crédibilité, et celle de la Fed est négative en admettant que cela soit possible. Elle a perdu toute crédibilité », a déclaré M. Bond. Fortis Fortis prévoit également un effondrement du marché financier US dans quelques semaines ... en raison des injections d'argent (principalement faites par la Fed).

28 Juin, 9h10

Communiqué de presse

BRUXELLES / AMSTERDAM - Fortis s'attend à un effondrement total des marchés financiers américains qui surviendra en l'espace de quelques jours ou de quelques semaines. Cela explique, selon Fortis, la série d'interventions de jeudi dernier pour récupérer 8 milliards d'euros. « Nous avons été sauvé juste à temps. La situation aux États-Unis est bien pire que nous le pensions, » a déclaré le président de Fortis Maurice Lippens. Fortis s'attend à 6,000 faillites parmi les banques américaines qui ont actuellement une faible couverture. Mais aussi de Citigroup, de General Motors, un effondrement total et en train de débuter aux États-Unis. »

Par Dany Quirion pour Alter Info

Sources:

Royal Bank of Scotland: alterinfo.net

Barclays: telegraph.co.uk

Fortis: https://www.kitcomm.com/showthread.php?t=19066

Lundi 30 Juin 2008

source: alterinfo.net

Publié par anto