La présence-tension de l'Absolu Universel signifie l'ajustement du différentiel entre la réalité de déité et la réalité non déifiée. Ce différentiel est inhérent à la séparation entre d'une part la dynamique de la divinité disposant du libre arbitre et d'autre part la statique de l'infinité non qualifiée. Il faut toujours se rappeler que l'infinité potentielle est absolue et inséparable de l'éternité.

L'infinité actuelle dans le temps ne peut jamais rien être que partielle et doit donc être non absolue. L'infinité de personnalité actuelle ne peut non plus être absolue sauf dans la Déité non qualifiée. Et c'est le différentiel de potentiel d'infinité entre l'Absolu Non Qualifié et l'Absolu de Déité qui rend éternel l'Absolu Universel. Cela rend cosmiquement possible d'avoir des univers matériels dans l'espace et spirituellement possible d'avoir des personnalités finies dans le temps.

Dans le cosmos, le fini ne peut coexister avec l'Infini que par suite de la présence associative de l'Absolu Universel qui équilibre si parfaitement les tensions entre le temps et l'éternité, le fini et l'infini, le potentiel de la réalité et l'actualité de la réalité, le Paradis et l'espace, l'homme et Dieu. Associativement, l'Absolu Universel constitue l'identification de la zone de réalité évolutionnaire progressive qui existe dans les univers de l'espace-temps et de l'espace-temps transcendé où se manifeste la Déité subinfinie.

L'Absolu Universel est le potentiel de la Déité statique-dynamique réalisable fonctionnellement sur les niveaux de temps-éternité sous forme de valeurs finies-absolues susceptibles d'une approche expérientielle-existentielle. Cet aspect incompréhensible de la Déité peut être statique, potentiel et associatif, mais il n'est expérientiellement ni créatif, ni évolutionnaire en ce qui concerne les personnalités intelligentes fonctionnant maintenant dans le maitre univers.

L'Absolu. Bien que les deux Absolus–qualifié et non qualifié–puissent paraître fonctionner de manière si divergente lorsqu'ils sont observés par des créatures mentales, ils sont parfaitement et divinement unifiés dans et par l'Absolu Universel. En dernière analyse et en compréhension finale, les trois ne sont qu'un Absolu. Sur les niveaux subinfinis, ils sont fonctionnellement différenciés, mais, dans l'infinité, ils sont UN.

Nous n'employons jamais le terme " l'Absolu " comme une négation de quoi que ce soit, ni comme un déni de quelque chose. Nous ne considérons pas non plus l'Absolu Universel comme se déterminant lui-même, comme une sorte de Déité panthéiste et impersonnelle. En tout ce qui concerne la personnalité dans l'univers, l'Absolu est strictement limité par la Trinité et dominé par la Déité.

Extrait de : "Le livre d'Urantia"

source: urantia.org

Publié par sabrina