Une créature de l'espace-temps considérerait l'origine et la différentiation de la Réalité comme suit : l'éternel et infini JE SUIS accomplit la libération de la Déité des entraves de l'infinité non qualifiée, en exerçant son libre arbitre inhérent et éternel, et ce divorce d'avec l'infinité non qualifiée produisit la première tension de divinité absolue. Cette tension différentielle d'infinité est résolue par l'Absolu Universel qui fonctionne pour unifier et coordonner l'infinité dynamique de la Déité Totale et l'infinité statique de l'Absolu Non Qualifié.

Dans cette opération originelle, le JE SUIS théorique aboutit à la réalisation de la personnalité en devenant le Père Éternel du Fils Originel et devenant simultanément l'Éternelle Source de l'Ile du Paradis. Coexistants avec la différentiation du Fils d'avec le Père et en présence du Paradis, apparurent la personne de l'Esprit Infini et l'univers central de Havona. Avec l'apparition de la Déité personnelle coexistante, le Fils Éternel et l'Esprit Infini, le Père échappa, en tant que personnalité, à sa diffusion dans l'ensemble du potentiel de la Déité Totale, ce qui autrement aurait été inévitable. Dès lors, ce n'est plus qu'en association de Trinité avec ses deux égaux en Déité que le Père remplit tout le potentiel de la Déité. En même temps, la Déité expérientielle s'actualise de manière croissante sur les niveaux divins de Suprématie, d'Ultimité et d'Absoluité.

Le concept du JE SUIS est une concession philosophique que nous faisons au mental fini de l'homme lié au le temps et enchainé à l'espace, à l'impossibilité pour la créature de comprendre les existences d'éternité, les réalités et les relations sans commencement ni fin. Pour la créature de l'espace-temps, il faut que toutes choses aient un commencement, à la seule exception de L'UNIQUE SANS CAUSE–la cause primordiale des causes. C'est pourquoi nous conceptualisons ce niveau de valeur de la philosophie comme le JE SUIS, en enseignant en même temps à toutes les créatures que le Fils Éternel et l'Esprit Infini sont coéternels avec le JE SUIS. En d'autres termes, il n'y a jamais eu d'époque où le JE SUIS n'était pas le Père du Fils et, avec ce dernier, le Père de l'Esprit.

L'Infini est employé pour dénoter la plénitude–la finalité–impliquée par la primauté de la Source-Centre Première. Le JE SUIS théorique est pour la créature une extension philosophique de " l'infinité de la volonté ", mais l'Infini est un niveau de valeur actuel représentant l'intention d'éternité de la véritable infinité du libre arbitre absolu et sans entrave du Père Universel. Ce concept est parfois désigné par l'Infini-Père.

Une grande part de la confusion qu'éprouvent tous les ordres d'êtres supérieurs et inférieurs au cours de leurs efforts pour découvrir l'Infini-Père est inhérente à leurs possibilités limitées de compréhension. La primauté absolue du Père Universel n'est pas apparente sur les niveaux subinfinis. Il est donc probable que seuls le Fils Éternel et l'Esprit Infini connaissent véritablement le Père en tant qu'infinité ; pour toutes les autres personnalités, un tel concept représente l'exercice de la foi.

Extrait de : Le livre d'Urantia

source: urantia.org

Publié par sabrina