Donne, donne un peu de chaleur

A ceux qui ont froid dans le coeur

Et qui sont tout seuls sur la terre

Donne-leur tes joies, ouvre-leur tes bras

Donne, donne, donne sans compter

Le meilleur de toi, l'amitié

Et si toi un jour tu es triste

Ils n'oublieront pas, ils viendront vers toi

Donne, donne, donne un peu de toi

Partage avec ceux

Qui n'ont plus rien déjà

Donne, donne, donne un peu d'espoir

A ceux qui le cherchent

Et n'osent plus y croire

Donne, donne un peu de chaleur

A ceux qui ont froid dans le coeur

Et qui sont tout seuls sur la terre

Donne-leur tes joies, ouvre-leur tes bras

Donne, donne un peu plus souvent

Tes éclats de rires, tes printemps

Et si toi un jour tu es triste

Ils n'oublieront pas, ils viendront vers toi

Donne, donne, donne un peu de toi

Quand tu es heureux

Quand tout va bien pour toi

Donne, donne, donne à chaque instant

Un peu de ta vie

Ne fais jamais semblant

Donne, donne, donne un peu de toi

Partage avec ceux

Qui n'ont plus rien déjà

Donne, donne, donne un peu d'espoir

A ceux qui le cherchent

Et n'osent plus y croire

Il n'a pas eu le temps de monter sa chorale

De s'entourer d'enfants de toutes les couleurs

De tracer en musique une route idéale

Qui part de l'espérance et qui mène au bonheur

Il souhaitait réunir tout plein d'enfants qui chantent

Et dans toutes les langues, et donner des concerts

Il voulait rassembler des petits saltimbanques

Et défendre avec eux sa cause humanitaire

Il croyait que nos mains pourraient faire une ronde

Qu'on n'en finirait pas d'en agrandir le tour

Il disait à propos des enfants de ce monde :

"Apprenons- leur d'abord à se parler d'amour ..."

Je compare sa foi à une mosaïque

De toutes les croyances et de tous les pays

Il serait temps, mon Dieu, que son beau rêve existe

Que toutes les couleurs soient enfin réunies

Peut-être, quelque part, là-haut dans les étoiles

A force de courage et de mille prières

Bâtira-t-il au ciel cette route idéale

Qu'il n'a pas eu le temps de croiser sur la Terre ?

Michel JOURDAN

C'était Lui ...

Tout en nuances, légèrement voilé,

d'un goût très sûr ...

Comme portée par les ailes d'un papillon, ta Mémoire est Légère, Douce, Lumineuse ...

Symbole de Liberté un papillon, de renouveau aussi !

Les ondes légères que tu nous envoies sont à l'image de ce papillon ...

Pleines d'espoir, chargées de messages de courage et de Paix ...

avec toi liberté....

Vendanges

Ni celles de l'Amitié, ni celles de l'Amour

Il avait un sourire à tutoyer les Anges

Mais, de son Existence, il n'a pas fait le tour

Lui qui rangeait toujours, au fond de ses bagages

un vieil ours en peluche offert par sa Maman, Il était dépassé, pris dans un engrenage qu'on apelle Gloire et qui n'est que du Vent

Et, pour me consoler, quelquefois j'imagine, Qu'il viendra me chercher, ou ce soir ou demain

Je repense au vieux mur recouvert de glycine que nous escaladions pour faire peur aux voisins

Il n'a pas eu le temps de fonder sa famille, d'avoir près de lui, sa femme et ses enfants

Qui lui auraient permis, dans les jours difficiles, de ne pas être seul, de se battre en chantant

Et pour me consoler, je rêve d'un échange

Je me dis que là-haut, dans l'Immensité Bleue,

Quand on a dans la Voix la Musique des Anges

On devient forcément un Ami du Bon Dieu ...

Michel JOURDAN

Cela fait 33 ans aujourd'hui

Qu'il est parti !

(voir aussi: choix-realite.org

_

L'oiseau noir et l'oiseau blanc

Au ciel vivaient en paix

Ils ne font jamais semblant

De vivre en liberté

J'aimerais pouvoir le suivre

Tout là-haut, cet oiseau libre

Que j'entends chanter dans le bleu du ciel

Dès que je m'éveille

J'aimerais pouvoir le suivre

Tout là-haut cet oiseau libre

Pour voir au dessus des nuages

Briller le soleil

Au royaume des étoiles

Au pays d'amour

Jamais une fleur du mal

Ne verra le jour

Ils partagent le meilleur

Dans un cri de joie

La différence de couleur

Ca n'existe pas

L'oiseau noir et l'oiseau blanc

Au-dessus des frontières

Quand ils chantent en même temps

C'est pour la terre entière

J'aimerais pouvoir le suivre

Tout là-haut cet oiseau libre

Que j'entends chanter dans le bleu du ciel

Dès que je m'éveille

J'aimerais pouvoir le suivre

Tout là-haut cet oiseau libre

Pour voir au dessus des nuages

Briller le soleil

L'oiseau noir et l'oiseau blanc

Sont faits pour s'aimer

Ils traversent l'océan

Pour se retrouver

Ils ne viennent pas au monde

Dans le même nid

Mais c'est dans la même ronde

Qu'ils tournent aujourd'hui

L'oiseau noir et l'oiseau blanc

Sont faits pour s'aimer

la la la la la la.....

Mélancolie

JOIE

AMITIE et AMOUR TOUJOURS !!!

source: mikebrant.typepad.com

Publié par emilia