Maintenant on l'a abandonné, surtout en Occident. Puisqu'en sanscrit le soleil se dit surya, nous donnons à ce yoga le nom de "Surya-yoga".C'est mon yoga préféré, car il réunit et résume à lui seul tous les autres yogas. Oui, pourquoi ne pas réunir tous les yogas en un seul? Le disciple de la Fraternité Blanche Universelle ne peut pas rester un être étroit, limité, car il représente l'homme de la nouvelle vie qui doit se développer dans tous les domaines. Il doit agir avec un désintéressement absolu: c'est le Karma-yoga . Il doit chercher Dieu, L'aimer et L'adorer: c'est le Bhakti-yoga. Il doit méditer, se concentrer pour arriver à se maîtriser, à gouverner tout le peuple de ses cellules: c'est le Radja-yoga. lorsqu'il reste assis en méditation sur le Rocher exécute les mouvements de notre gymnastique du matin ou ceux de la paneurythmie, c'est, si l'on veut, du Hatha-yoga!... II projette de la lumière et des couleurs, il s'entoure d'une aura lumimeuse: c'est le Kriya-yoga. Il se concentre sur le feu et lui donne la possibilité de brûler en lui toutes ses impuretés: c'est l'Agni-yoga. Il veille sans cesse à être maître sa parole, à ne pas prononcer de mots qui séparent les -êtres, qui introduisent en eux le doute ou le découragement, il s'efforce au contraire de devenir un créateur de la nouvelle vie: c'est le Chabda-yoga. Enfin, il se concentre sur le soleil, il l'aime et le recherche, il le considère comme une porte qui ouvre sur le Ciel, comme la manifestation du Christ, le représentant de Dieu, ne rejette aucun des autres yogas, au contraire, il devient un être complet, il vit dans la plénitude.

Lorsque nous nous concentrons sur le soleil, qui est le centre de notre univers, nous nous approchons de notre propre centre, notre Moi supérieur qui est notre soleil; nous nous fusionnons avec lui, et peu à peu nous devenons comme lui. Mais se concentrer sur le soleil, c'est aussi apprendre à mobiliser toutes ses pensées, tous ses désirs, toutes ses énergies pour la réalisation du plus haut idéal.Celui qui travaille à unifier la multitude des forces chaotiques qui le tiraillent dans tous les sens pour les lancer dans une direction unique, lumineuse, salutaire, devient un foyer tellement puissant qu'il est capable de rayonner.à travers l'espace. Oui, l'homme qui parvient à maîtriser les tendances de sa nature inférieure peut étendre ses bienfaits sur l'humanité tout entière,,

et il devient comme le soleil. Il vit dans une telle liberté qu'il élargit le champ de sa conscience à tout le genre humain auquel il envoie la surabondance de lumière et d'amour qui jaillissent de lui...

Il faut qu'il y ait de plus en plus d'êtres sur la terre capables de se consacrer à ce travail avec le soleil, car seuls l'amour et la lumière transformeront l'humanité. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov (éditions Prosveta)

par serena