Nous avons enfin atteint la masse critique et cela produit « la grande libération ». Une partie suffisante des masses a maintenant eu le temps de choisir, de changer, de se développer, et par conséquent nous avons désormais l'opportunité de résider pleinement « de l'autre côté ». Notre attente et aussi notre prétendu travail de préparer la place pour les masses sont maintenant terminés. La fin du mois de mars apporte généralement beaucoup de nouveau, car l'équinoxe sert de véhicule à ce courant. Ajoutons à cela la pleine lune et l'énergie de Pâques, et une poussée finale fut créée qui a servi à compléter cette ouverture.

Ce virage a permis de laisser beaucoup de choses derrière nous. Ce fut comme si un énorme morceau du fardeau de beaucoup d'entre nous, ou de ce à quoi ils étaient attachés, était désormais autorisé à diminuer de façon spectaculaire. Les connexions créées à partir des « nous » en train de se débrancher de la vieille réalité et de se rebrancher sur la nouvelle, deviennent désormais plus permanentes que jamais. Sur cet « autre côté », nous trouvons de plus en plus de nouvelles connexions. Ces connexions sont bien plus en alignement avec qui nous sommes et où nous sommes désormais (j'en dirai davantage à ce sujet un peu plus loin).

Beaucoup parmi nous vont désormais commencer à connaître des miracles instantanés, une légèreté considérable, une vie sans entraves ni fardeaux, et une incroyable liberté. Ces expériences surviennent lorsque nous avons le désir de lâcher nos peurs et le désir de lâcher ce que nous pensions être nos sécurités... et, plus important encore, il nous est maintenant demandé de lâcher notre « asservissement » aux responsabilités. Lorsque nous sommes capables de choisir de nous libérer et de lâcher les fardeaux du « vieux monde », les vieilles relations qui nous alourdissent et qui nous épuisent, et ainsi de suite, nous nous trouvons alors dans une réalité toute neuve de légèreté, d'aise, de joie, de rires, d'amusement, de lumière, de paix, d'amour, et de merveilleuses relations de vibration similaire ayant les mêmes idées.

Cette grande libération signifie mission accomplie. Et en ce sens, beaucoup parmi nous ont été relevés de leurs anciens rôles en tant que travailleurs de lumière (je développerai ceci un peu plus loin car cette libération peut engendrer quelques sensations étranges et troublantes).

Le processus d'ascension imite beaucoup la ménopause. Avec des pertes de mémoire à court terme, de la prise de poids autour de l'abdomen, de la dépression, de l'anxiété, des bouffées de chaleur et des accès de transpiration nocturne, des crises de larmes et des perturbations émotionnelles qui peuvent toucher des hommes et des femmes de tous âges, nous pouvons nous demander ce qui diable est en train de se passer. Il s'agit du processus qui consiste à quitter une identité et une réalité pour en aborder une autre. À laisser notre ancienne vie et nos anciens rôles derrière nous, exactement comme à la ménopause.

Une partie de ce processus a fait naître le désir d'avoir davantage de temps pour nous-mêmes, sans toutes les responsabilités. Probablement aussi l'impression de « vouloir en finir » et d'être prêts à lâcher « les enfants à élever » et toutes ces obligations de « donner », « être là pour les autres » et donc prêts à sacrifier ce que nous avions fait dans le passé. Il a semblé soudainement que c'était l'heure pour nous... peut-être notre heure, enfin.

Ainsi, exactement comme lors de la ménopause, certains d'entre nous en étaient au point où « c'en était fini » d'une grande partie de leurs rôles en tant que travailleurs de lumière, autrement dit leur rôle d'élever la planète (ou sa vibration !). Cette situation engendrait de la colère, de la frustration, et l'impérieuse nécessité de laisser les autres s'en charger désormais, de les laisser faire les choses que nous étions las d'assumer, et un désir de dire simplement stop. Épuisés et avec leurs batteries à plat, beaucoup d'entre nous étaient plus que prêts pour accueillir l'arrivée de cette nouvelle demeure, et les stades ultimes de cette période d'attente se sont avérés, au mieux, remplis de défis. Désormais, une part suffisante de la masse critique a été affectée par le dernier changement, de sorte qu'il est temps maintenant pour beaucoup de laisser les autres prendre la relève. Qu'est-ce que cela veut dire exactement ? Sommes-nous finis, rejetés sur le rivage, mis au rancart ? Allons-nous bientôt partir ? Est-ce que nous allons mourir ?

Pas du tout... nous avons juste de nouveaux rôles désormais et nous avons obtenu de nous « retirer » dans le territoire de nos rêves les plus fous avec des compagnons parfaits qui nous correspondent vraiment, tandis que nous continuons à offrir notre service au reste de la planète, en quantité limitée, à la « lisière » entre les dimensions tandis que nous résidons essentiellement dans le paradis sur terre que représente la réalité de nos rêves... Pfff !

Plus nous restons connectés à l'ancien monde et y passons du temps, plus nous nous sentirons mal à l'aise. Être confiants dans la possibilité de lâcher le vieux monde permettra au nouveau d'arriver.

Et ceci nous amène à la question de notre poids corporel. Cette vieille prise de poids. Durant les premières phases du processus d'ascension, il peut être habituel de perdre soudainement une quantité de poids substantielle (mais pas nécessairement pour tout le monde). Ceci parce que nos corps sont, pour ainsi dire, et état de choc et que nous pouvons flipper, être paniqués et anxieux (ou déprimés), ce qui peut nous couper l'appétit. Nos corps commencent à héberger un changement massif, ils commencent à se re-structurer, et ils peuvent réellement être mis à rude épreuve pendant cette première étape.

Lorsque cette phase est achevée, beaucoup d'entre nous commencent à prendre du poids dans la région abdominale. Ceci parce que notre relation au monde est en train de changer, nous ne pouvons continuer davantage à résider dans les énergies plus denses, et par conséquent nous érigeons un mur de protection dans cette région sous la forme d'une barrière de poids. Ce poids supplémentaire porte aussi une vibration plus élevée, ou beaucoup plus de lumière. La région de notre plexus solaire retient plus de lumière car elle représente la barrière, ou notre relation au vieux monde et aux vibrations plus denses. De ce point de vue, lorsque nous passions encore du temps dans l'ancien monde, il était nécessaire que cette région doit dense.

Plus récemment, beaucoup d'entre nous ont connu une prise de poids considérable dans toutes les parties du corps. Nous pouvons nous regarder dans la glace un jour et être tout à fait surpris de découvrir l'image choquante qui est réfléchie, car nous avons soudainement gagné une énorme quantité de poids presque en l'espace d'une nuit ! Pour quelques-uns, nous n'avons jamais fait ce poids de toute notre vie.

Voici ce qui se passe : lorsque nous interagissons avec les énergies plus denses de l'ancien monde, ou avec n'importe quelles énergies avec lesquelles nous ne résonnons pas, nous commençons à retenir davantage de lumière en guise de protection. Par conséquent nous retenons sur le mode de la résistance, et cela que nous en soyons conscients ou non. Cette résistance engendre une dureté qui s'oppose à la création d'un flux. Par ailleurs, nous avons eu à lâcher tant d'éléments appartenant à ceux que nous pensions être, tant de notre densité de vibration plus basse, qu'afin de rester « ici » sur cette planète, nous pensons subconsciemment qu'il nous est nécessaire de nous fabriquer une forme physique plus lourde qui puisse nous garder « ici ».

Puisque nous sommes porteurs de davantage de lumière pour l'ensemble, nous « portions davantage de poids » que les autres. Nous savions que nous devions « tirer notre propre poids » en demeurant dans notre intégrité à partir de notre position la plus élevée et en manifestant une version purifiée de celui que nous étions réellement (nos propres dons et talents personnels).

Cet excédent de poids était donc nécessaire tandis que nous étions en interaction avec le tout et que nous l'influencions par notre seule présence. J'ai fréquemment remarqué que lorsque je rends visite à ma famille en Californie et que je baigne dans ces énergies-là, même si ce n'est que pour une semaine, lorsque je rentre chez moi ma taille s'est épaissie. Aux niveaux plus bas, ces interactions avec les vibrations plus basses peuvent engendrer du stress (je ne parle pas spécifiquement de ma famille ici... excuse-moi maman), et cet état provoque un changement chimique à l'intérieur de nous qui peut, lui aussi, provoquer une prise de poids. C'est la même chose.

Mais maintenant les choses ont changé. Nous avons été libérés de ce rôle. Par conséquent, plus nous commençons à résider « de l'autre côté », plus notre poids commencera à diminuer. Une fois encore, plus nous passons de temps dans l'ancien monde et plus nous y sommes connectés, plus nous serons mal à l'aise. Être confiants dans la possibilité de lâcher l'ancien permettra au nouveau d'arriver.

Et ceci nous amène à nos toutes nouvelles connexions. Nous portons désormais suffisamment de lumière en tant qu'individus. Aussi, au lieu de nous connecter à la Source comme moyen de support et d'énergie supérieure, nous allons maintenant commencer à nous connecter aux autres. Oui, la Source est toujours présente et nous nous connecterons toujours à elle, cependant nous incorporons tellement la Source intérieurement désormais, que nous allons commencer à nous connecter les uns aux autres d'une manière nouvelle et différente.

Si vous avez connu un manque de soutien de la part des autres, ou si vous avez eu l'impression de devoir tout faire vous-même, ou d'assumer toutes les responsabilités, voici pourquoi : vous êtes très certainement encore connectés à d'autres qui, soit ne sont pas dans votre sphère vibratoire, soit n'ont pas encore incarné leur passion, ou leur rôle spécifique dans le monde nouveau.

Dans le monde nouveau, nous avons chacun un rôle, ou une passion spécifique à accomplir. Le processus d'ascension crée un essorage de tout ce qui ne relève plus de nous. Par conséquent, nous n'avons plus l'énergie, les ressources nécessaires, ou le désir de tout faire ou de porter toutes les casquettes.

Nos nouveaux rôles supposent que nous soyons très fidèles à qui nous sommes, ou à nos « soi » authentiques. Lorsque nous nous écartons de cela, ou lorsque nous ne sommes pas vraiment ceux que nous sommes réellement, nous nous désalignons et il peut en résulter du chaos et du désagrément. Exprimer nos « soi » véritables et authentiques requiert que nous soyons à chaque instant dans notre intégrité et, par conséquent, que nous apportions au monde nos « soi » les plus authentiques et les plus élevés. C'est pourquoi nous ne devons jamais nous résoudre à moins que cela, dans n'importe quel domaine ou n'importe lequel de nos comportements.

Voilà comment nous créons désormais de nouvelles connexions avec les autres. Tandis que nous commençons à incarner nos « soi » les plus vrais et les plus authentiques, alors nous commençons à nous connecter à ceux qui en font autant. Aussi, lorsque nous nous connectons à ces autres, nous créons un ensemble tout nouveau composé de ceux qui incarnent leurs passions, leurs dons et leurs talents, et qui sont très compétents dans leur domaine. Chacun de nous a dès lors le désir sincère d'accomplir parfaitement son job, nous ne nous en lassons jamais, cela se fait très aisément, et nous sommes alors au paradis où nous vivons sans effort tandis que nous devenons un élément de cet ensemble tout neuf de vibration très élevée.

Ces sortes de groupes commencent à se concrétiser désormais, tandis qu'ils se détachent du vieux monde et se rassemblent d'eux-mêmes pour former de petits groupes. Cela suppose des énergies de vibration plus élevée se connectant les unes aux autres. C'est pourquoi beaucoup parmi nous sont plus que prêts à lâcher les fardeaux de leurs vieilles responsabilités. J'évoque largement ce scénario dans Vous souvenir du Projet de votre Âme (je suis si parfaitement heureuse que le moment soit enfin venu !). Et lorsque mon nouveau site web sera prêt vous y trouverez des informations complémentaires qui vous aideront à identifier ce but, ainsi que d'autres informations utiles.

(Je viens juste de rentrer d'un voyage à Santa Fe. Le voyant de message du téléphone de ma chambre d'hôtel clignotait. Ne sachant si j'avais un message, j'ai appuyé sur le bouton pour voir. J'ai alors entendu trois merveilleux messages destinés aux derniers occupants de ma chambre. Ils étaient tous si magnifiques... des pensées d'amour de la part d'amis, des invitations à se réunir, et ainsi de suite. Il m'arrive aussi fréquemment de recevoir des e-mails qui ne me sont pas destinés, car des gens cliquent sur le bouton répondre au lieu du bouton transférer. Il y a tant de merveilleux e-mails d'un ami à l'autre, disant combien ils ont apprécié leur dernière rencontre, ainsi que des messages d'amour et de soutien. Il y a tant d'amour qui s'échange entre amis !)

Lorsque nous en arrivons à vouloir lâcher nos vieilles responsabilités et que nous sommes prêts à le faire, il se peut que nous nous sentions coupables. Mais après l'avoir fait, nous nous sentons parfaitement légers et très connectés à ce qui est nouveau. C'est alors que nous sommes plus complètement en mesure de résider dans le monde nouveau et de l'autre côté. Nous avons été relevés de nos anciennes responsabilités d'élever la vibration de la planète. C'est maintenant OK pour nous de prendre du recul, de nous amuser, et de prendre du temps pour nous au sein de la réalité de nos rêves les plus fous. Nous ne sommes plus esclaves de nos anciennes responsabilités de travailleurs de lumière. Cela peut tout d'abord nous sembler très étrange, car la plupart d'entre nous n'avaient connu que cela, mais lorsque nous autoriserons le nouveau « nous » et la nouvelle réalité à arriver pour nous, nous ressentirons un mieux-être que nous n'avons jamais connu !

Je mentionne fréquemment nos « boutiques ». Elles seront les portails qui existent à la lisière entre les dimensions et qui servent à héberger nos dons et nos talents en ce qui concerne le service aux autres. Nous serons capables d'avoir des vies faciles, mais beaucoup d'entre nous voudront continuer à servir au moyen de ces « boutiques ». Elles serviront également d'entrée pour l'argent, jusqu'à ce que l'argent ne soit plus nécessaire.

Un autre scénario symptomatique de notre nouvelle demeure et qui est très répandu est celui qui nous donne l'impression de ne pas avoir de frontières, ou peut-être même l'impression d'être violés. Chaque fois que nous vibrons à une fréquence plus élevée ou que nous atteignons une nouvelle résidence vibratoire dans une dimension plus élevée, nous pouvons sentir que nos frontières s'amincissent considérablement, et c'est bien légitime. Cela peut engendrer un fort sentiment de vulnérabilité, comme si les choses arrivaient apparemment hors de notre contrôle.

Dans les dimensions supérieures, nous pouvons réellement ressentir que beaucoup plus de densité a été évacuée. Cependant, tandis que nous vibrons à une fréquence supérieure, nous nous connectons désormais à d'autres énergies de vibration supérieure et les choses s'améliorent vraiment. Tandis que nous commençons à nous connecter à d'autres, de vibration élevée, qui sont dans leur intégrité et dans leur but, le reste se dissipera en grande partie et cessera d'occuper nos espaces.

Nos connexions à notre équipement électronique est lui aussi affecté. Nous vibrons désormais différemment de notre matériel. Il se peut que nous ayons du mal à nous connecter ou à faire travailler ces appareils pour nous ! Finalement, nous serons bien plus focalisés sur notre électronique interne que sur l'externe, qui ne sera bientôt plus nécessaire, mais pas avant un bon moment quand-même.

Tandis que nous continuons à affiner notre être véritable, à demeurer dans notre intégrité sans en accepter moins, alors, sans effort, beaucoup de choses arriveront pour nous. Et lorsque nous aurons le désir et la capacité de nous autoriser à lâcher nos anciennes responsabilités, alors nous pourrons sauter à pieds joints dans les dimensions supérieures.

Je souhaite que le ciel soit dans votre cœur, la lumière des étoiles dans votre âmes, et que votre vie soit remplie de miracles en cette époque miraculeuse...

À la prochaine fois,

Karen

Traduction AD

www.whatsuponplanetearth.com

source: whatsuponplanetearth.com

Publié par ariane