L'an dernier, quatre ouragans particulièrement puissants ont dévasté des régions entières de la Louisiane et du Texas. À La Nouvelle-Orléans seulement, quelque 1300 personnes ont été tuées par le passage de l'ouragan Katrina.

Si des climatologues internationaux imputent au réchauffement climatique cette recrudescence des tempêtes importantes dans l'Atlantique, de nombreux experts américains croient plutôt qu'il s'agit d'un phénomène cyclique et naturel de réchauffement des eaux de l'Atlantique, phénomène qui devrait durer entre 15 et 40 ans.

source: radio-canada.ca