Nous sommes pratiquement dans le même espace que lors de la dernière alerte énergie, bien que quelques mouvements mineurs nous aient placés dans une position plus sûre qui nous tient prêts pour le nouveau. Le 21 février nous avons connu une éclipse de lune, qui a très nettement mis fin à la phase de nettoyage et d’épuration. Il se peut que vous ayez fait des rêves significatifs pendant cette période, indiquant que l’épuration était achevée, ou peut-être avez-vous connu d’autres indicateurs dans votre vie. La phase de rétrogradation de Mercure est achevée elle aussi, et donc les phases de recul et d’épuration sont désormais terminées.

Tandis que nous sommes encore en période d’ajustement et d’alignement avant l’arrivée de la grande vague de nouvelle énergie, des mouvements mineurs se produisent. Nous sommes beaucoup plus intacts que nous ne l’étions il y a ne serait-ce qu’une semaine, tandis que la « pression » subsiste et que beaucoup plus s’est fait progressivement accepter désormais. Cela veut dire que le plus dur est passé et que les nouvelles énergies devraient arriver vraiment très bientôt. Cela peut se manifester par de la paresse ou un état de très grande relaxation, tandis que nous attendons que soient ajoutées les dernières touches.

Tout est littéralement mis sens dessus dessous sur la planète, tandis que chacun des éléments qui incorporent l’énergie a besoin de trouver son nouveau lieu, son nouveau domicile. Plusieurs fois au cours des dernières semaines, et particulièrement ces quelques derniers jours, nous avons connu des incidents intéressants avec notre équipement électronique ici où nous habitons. Nos téléphones cellulaires et notre télévision par satellite ont été incapables de localiser leurs « fréquences ». Pendant plusieurs jours nous avons été privés de service téléphonique car nos téléphones semblaient incapables de localiser leurs antennes, et notre télévision a été « perdue » et incapable de se connecter au satellite de transmission.

C’est également ce qui est en train de se produire massivement au niveau mondial. Chaque être vivant est en cours de re-connexion à une fréquence vibratoire plus élevée et à une version plus élevée de sa place dans la réalité nouvelle. Cela prend du temps car il est d’une importance cruciale que tout et tout le monde ait une opportunité d’être à bord lorsque surviendra la grande déferlante de nouvelle énergie.

Si vous êtes déjà aligné sur les énergies du nouveau, vous aurez très certainement l’impression d’avoir heurté un mur de briques et d’être incapable d’avancer davantage. Vous pouvez vous sentir coincé sans aucun espace pour respirer, ou peut-être enlisé et suffocant. Un mur d’énergie est effectivement présent, et ceux d’entre nous qui sont plus sensibles peuvent le ressentir dans une large mesure. (Je listerai plus loin dans cette alerte énergie quelques manières de soulager cela.)

Nous ne pouvons pas continuer à nous rallier aux vieilles énergies de dimension inférieure, ou à une réalité de vibration inférieure, par conséquent nous sommes enlisés ou immobilisés pour un moment jusqu’à ce que le mur soit dissipé. Ceci, une fois encore, se produira lorsque tout élément vivant sur la planète aura eu assez de temps pour procéder aux ajustements et pour se rallier au « nouveau » unique qui lui est propre.

Je connais personnellement des gens qui retirent un grand bénéfice de cette période d’alignement qui nous est donnée. Une personne avait décidé qu’après huit ans d’un mariage qui était une véritable gageure il était enfin temps d’avancer. Aucun doute dans son esprit... elle avait décidé dans une certitude complète et fut extrêmement heureuse et à vrai dire enthousiaste de son nouveau commencement... et c’était réellement un nouveau commencement pour elle.

Comme elle annonçait sa décision à son mari et commençait à faire ses plans, elle se fit faire une lecture de vie, qui lui confirma que son mari était désormais en dehors du coup et très loin derrière elle. C’est alors que, très soudainement, des changements se produisirent chez son mari, ainsi que d’autres changements dans sa structure familiale. Ils ont maintenant repris ensemble leur marche en avant ; une surprise absolument totale. Et ça se passe comme ça pour beaucoup d’entre nous.

Même si nous sommes en train « d’attendre », des changements minimes et cependant significatifs se produisent vraiment. De nombreux scénarios impressionnants à observer se déroulent en ce moment, car il est tellement évident que des changements ont besoin d’être faits à l’intérieur de tout un chacun de nous. Et lorsque ces changements sont faits la magie se produit et nous sommes alors alignés avec la nouvelle réalité. Et c’est aussi pourquoi tant de souffrance survient actuellement sur la planète. La souffrance survient pour pousser les individus à procéder à un changement. Lorsque nous sommes extrêmement malheureux, nous sommes davantage inclinés à nous ouvrir à d’autres manières d’agir, ou peut-être inclinés à abandonner des schémas internes qui n’ont cessé de nous rendre malheureux depuis très longtemps. Et comme la plupart d’entre nous le savent, nous sommes les auteurs de notre propre malheur. De ce fait, nous avons les pleins pouvoirs pour provoquer le changement, car nous changer nous-mêmes engendrera aussi le changement à l’extérieur. La balle est donc dans notre camp.

Il peut être extrêmement difficile et ce peut être une vraie gageure de voir toute cette souffrance autour de nous. Nos cœurs vont vers ceux qui sont touchés. Cela nous importe profondément. Nous avons parfois l’impression que le monde est devenu fou. Nous devons cependant nous souvenir aussi que tout un chacun est sur son propre chemin spécifique, et que ce sont nos itinéraires qui créent les changements nécessaires. C’est pourquoi il est préférable de ne pas nous ingérer dans ce qui s’effondre. Si nous le faisions et si nous « retenions » ce qui a besoin de s’effondrer, nous nous écroulerions nous aussi. Cela aurait par ailleurs pour conséquence un allongement inutile de la durée de l’effondrement. L’itinéraire de quelqu’un d’autre, c’est juste cela. Parfois nous devons nous contenter d’observer avec compassion et sollicitude. Mais sachez aussi que beaucoup de miracles surviennent durant cette période miraculeuse. Des situations qui semblaient horribles se résolvent magnifiquement. Et c’est alors que la magie survient... au travers de la souffrance. Elle est très souvent la porte vers les dimensions supérieures. (Oui, il arrive parfois que nous devions intervenir et soutenir, mais ce n’est pas à cela que je fais allusion ici.)

Pour ce qui est de se ranger du côté de la nouvelle réalité, beaucoup parmi nous sont désormais à différentes étapes. C’est pourquoi il est d’une importance aussi cruciale que nous ayons la volonté d’attendre que chacun comble son retard. Ces scénarios déplaisants sur la planète sont dus au fait que nous sommes actuellement dans une pause énergétique. Le niveau d’énergie qui touche la planète, ou qui nous entoure, est fondamentalement diminué. En d’autres termes, nous n’avons pas grand’chose à quoi nous connecter, pas grand’chose pour nous soutenir. Ce manque d’énergie est donc ce qui crée les scénarios de souffrance.

Tout ceci peut se manifester par de l’épuisement, un manque de dynamisme, de l’apathie, des crises de larmes, des réservoirs vides et des batteries à plat, l’impression de n’avoir aucun soutien, rien qui se passe vraiment bien, ou même du désespoir. Mais cette pause énergétique est destinée à permettre à tout et à tous sur la planète d’identifier plus volontiers ce qui est réellement et véritablement important pour nous. Lorsqu’il nous semble n’avoir plus rien (ce qui est une illusion), nous tendons alors à être reconnaissants pour les choses les plus importantes de nos vies. Et ce sont ces choses auxquelles nous voulons alors nous raccrocher et prêter davantage attention.

Oui, en cette période presque tout est mis sens dessus dessous car tout est en train de se ré-aligner. Comme je l’ai mentionné dans les alertes récentes, cela commence avec les soi-disant perdants qui s’élèvent désormais à une place où leur pouvoir est reconnu. Ceux qui semblaient opprimés dans le passé, ou ceux qui portaient des énergies supérieures dont le temps n’était pas encore venu, sont désormais placés en position de pouvoir. La plus récente manifestation en est la situation au Kosovo. Les « opprimés » se soulèvent.

Ce progrès vient du fait que les « vieilles » énergies, ou « énergies maison » qui portaient le pouvoir dans le passé, perdent maintenant leur emprise. Les élections, ici aux États-Unis, illustrent ce scénario. Mais tandis que la progression continue, ceux qui perdent leur emprise commencent à souffrir. Il leur est donc donné l’opportunité de changer, de s’ajuster, d’être plus proches de ceux qu’ils sont réellement et en vérité, c’est-à-dire de leurs « soi » authentiques de vibration supérieure. Et le scénario franchit une nouvelle étape tandis que de plus en plus de vivants se mettent en alignement sur la nouvelle réalité. On peut dire, en ce sens, que beaucoup de choses sont plutôt rock’n’roll, avec de nouvelles surprises à tout moment !

Avec ce mouvement tellement massif dans les dimensions supérieures, les défis et la confusion peuvent être importants. Mais sachez qu’aux niveaux supérieurs tout est absolument comme cela doit être et que tout est sur les rails. Il peut parfois être tentant de désirer un changement immédiat, ou peut-être un changement par rapport à une décision déjà prise, car nous pouvons avoir le sentiment d’avoir fait une erreur.

Ici où nous vivons Phil et moi, dans le haut désert de la bordure sud des Montagnes Rocheuses du sud-ouest des États-Unis, nous sommes à nouveau pris dans une tempête de neige. Il en est tombé 25 cm. Nous avions eu les jours précédents des températures dans les 10°, la boue s’asséchait et nos randonnées à pied retrouvaient un niveau plus agréable. Et alors boum ! Comme le dit Phil : « Nous devons encore tout reprendre à zéro... » C’est alors que nous pouvons être tentés de nous installer dans une région différente au meilleur « climat », mais un climat génial doit arriver d’ici peu si nous pouvons patienter encore un peu.

Et c’est comme cela que peuvent se sentir certains d’entre nous. Pas encore, pas encore, pas encore, mais bientôt... Sachons cependant qu’il y a vraiment une fin à la transition. Et lorsque un nombre suffisant d’entre nous sera aligné sur le nouveau, il se produira un « saut » massif dans les énergies. Le mur s’écroulera, nous le franchirons tous et nous pénètrerons dans une réalité de vibration supérieure. Et nous oublierons aisément le stade auquel nous nous trouvons en ce moment.

En parlant l’autre jour avec ma mère, nous commentions les inconvénients du climat, comme nous le faisons toujours lorsqu’il fait mauvais temps. Et nous nous disions qu’il nous serait difficile de nous souvenir de ce froid lorsque nous transpirerons de chaleur cet été ! Et vice versa pour ceux d’entre vous qui habitent dans l’hémisphère sud. Après des heures de travail lors d’un accouchement, nous oublions facilement la douleur lorsque le bébé arrive, sinon nous ne voudrions probablement jamais mettre d’autres enfants au monde. Le nouveau-venu vaut toujours le désagrément, et celui-ci ne ressemblera à aucun autre. Nous avons besoin de patienter un peu plus longtemps afin que cette unité soit achevée.

Que pouvons-nous faire pour adoucir ces désagréments ? Du fait qu’il y a beaucoup moins d’énergie présente en ce moment, nous pouvons nous sentit vides et épuisés. Être serrés dans les bras de quelqu’un peut faire des merveilles. Si vous n’avez personne pour le faire, nos animaux de compagnie dont des merveilles également. Ni humains ni animaux ? Étreindre un arbre peut réellement nous recharger. Pas d’arbres là où vous habitez ? Étendez-vous simplement à terre... cela peut véritablement être génial et permet de nous connecter vraiment aux dimensions supérieures. Souvenez-vous, nous nous élevons au travers de la terre elle-même. Si la météo vous empêche de vous allonger à même le sol, étendez une bâche ou du plastique, habillez-vous très chaudement, et savourez votre connexion ! Nos chères têtes blondes sont aussi de grands connecteurs aux dimensions supérieures. Quand ma petite-fille avait trois ans, j’avais l’habitude d’aller à sa garderie et de jouer avec tous les gamins, glissant sur les toboggans, creusant le sable et courant. Cela m’aidait énormément.

Il existe, par ailleurs, un schéma permanent lorsque nous sommes dans les inconforts de la transition, qui implique un scénario différent par jour. L’univers ne veut pas que nous soyons complètement perdus et découragés, aussi de temps en temps nous semblons connaître un jour meilleur, puis un autre plein de défis, puis encore un meilleur. C’est l’effet yo-yo de notre processus d’ascension qui est à l’œuvre. Enfin, plus vous êtes en dehors du courant dominant et moins vous connaîtrez les désagréments de l’effondrement. Et le fait de savoir ce qui se passe réellement, et que nous sommes encore dans la phase de transition, peut aussi nous permettre de lâcher prise et de nous détendre. Nous savons en effet avec une certitude totale que la nouvelle réalité est bien à l’horizon. Si nous sommes capables de nous détacher au maximum de ce qui survient autour de nous, de nous connecter affectueusement à notre créativité et à ceux que nous aimons, ou encore de passer le plus de temps possible dans la nature, nous pouvons demeurer sains et saufs durant cette période. Et la nature nous fait du bien une fois encore, car la phase d’épuration est terminée !

Je souhaite que le ciel soit dans votre cœur, la lumière des étoiles dans votre âme, et que votre vie soit remplie de miracles en cette époque miraculeuse...

À la prochaine fois,

Karen

Traduction AD www.whatsuponplanetearth.com

par karen