Or, non seulement nous avions, mais nous continuons d’avoir de bonnes raisons de penser que cette catastrophe est à la fois programmée et inéluctable (Cf. nos pages Alerte au raz-de-marée sur la côte est 1, 2, 3 et 4), malgré toutes les chaînes de prière et de méditation qui ont été créées à travers le monde pour essayer de la conjurer.

Suite aux différents messages d’alerte au raz-de-marée mis en ligne sur Ère Nouvelle, vous avez été des milliers à nous écrire.

Dans un premier temps, les courriers avaient principalement pour objectif de nous demander des précisions sur les zones géographiques concernées et des conseils sur la conduite à adopter face à cette menace de tsunami, ou de nous faire partager des témoignages relatifs à cette éventualité, car il faut savoir que vous êtes nombreux, très nombreux même, à avoir eu des rêves ou des visions liés à l’imminence probable d’une telle catastrophe et à nous les avoir faits partager.

Depuis le 16 mai, ce sont au contraire les détracteurs et les sceptiques qui ont commencé à se manifester en nombre et continuent à le faire. Après avoir estimé que les signes précurseurs annoncés par les Guides, à savoir une secousse sismique et une vague au Portugal le 15 mai, ne s’étaient pas produits, ils en ont déduit que l’alerte au raz-de-marée ne pouvait désormais plus être considérée autrement que comme une élucubration, un délire schizophrénique, voire une sorte de farce orchestrée par des entités négatives du bas-astral ou des extraterrestres négatifs qui chercheraient coûte que coûte à répandre la peur et la confusion au sein de l’humanité.

Nous voudrions répondre à toutes ces personnes, dont nous pouvons d’ailleurs parfaitement comprendre le point de vue, que, contrairement à ce qu’ils pensent, les signes précurseurs annoncés se sont bel et bien produits, malgré le silence des médias à leur sujet, ce qui était d’ailleurs également annoncé et prévisible.

Si l’on se donne la peine de considérer la carte ci-dessus, extraite le 14 mai dernier du site SISMOLOGIA Portugal, on peut constater que l’activité sismique au Portugal et au large de ce pays a bel et bien été intense dans cette région au cours des semaines écoulées, la dernière secousse (en rouge sur la carte) s’étant produite exactement à la date et à l’emplacement annoncés par les Guides !

Ceux qui le souhaitent peuvent d’ailleurs obtenir confirmation de cette information ICI ou encore ICI .

Quant à la mini-vague, elle s’est vraisemblablement produite dans la nuit du 14 au 15 mai. Mais sa hauteur et sa puissance ont, de toute évidence, été inférieures à ce qui avait été annoncé, si bien que personne (ou presque) n’a rien remarqué.

Car tout ce qui s’est produit jusqu’à présent s’est passé principalement au fond de l’océan. Selon Anne-Marie C, la face ouest du volcan de La Palma est bien entrée dans un processus irréversible d’effondrement.

Par conséquent, l’état de vigilance devrait être maintenu jusqu’à nouvel ordre.

Le taux de probabilité reste en effet important que les prochains jours réservent aux sceptiques de nombreuses surprises !

Nous ne nous en réjouissons pas. Nous savons que la crédibilité de notre site est désormais remise en question par un certain nombre d’entre vous.

Mais l’important pour nous n’est pas notre réputation. La seule et unique chose qui continue de compter, de notre point de vue, c’est de sauver des vies humaines au cours des prochains jours, s’il se confirme qu’elles soient effectivement menacées.

Voici pourquoi nous avons décidé de publier (une nouvelle fois dans l’urgence !) le cinquième message du Maître Jésus reçu par Anne-Marie le 17 mai 2006.

Puissent tous les détracteurs et tous les sceptiques lire et entendre ce message !

ÈRE NOUVELLE - 18 mai 2006

Message du Maître Jésus (Sananda) du mercredi 17 mai 2006

Il faut admettre que les choses ne vont pas aussi vite qu’annoncées, car les médias ne s’encombrent pas d’entrefilets de cet ordre, et comme je l’ai dit, il sera trop tard quand le grand séisme en train de grossir, fera s’effondrer le volcan.

Tout bouge au fond de l’océan comme partout sur la Terre, et seuls certains scientifiques commencent à s’en inquiéter, sans avoir encore pensé aux conséquences de ce qui est en train de se produire à cet instant.

Aussi je vous le dis, vous qui doutez de ma parole, ne riez plus car dans 3 jours vous en verrez l’aboutissement.

Quand les scientifiques auront fait le lien entre les secousses de l’Atlantique et le volcan de La Palma, il sera évidemment trop tard pour avertir les États-Unis, et c’était la Volonté du Père que les choses se passent ainsi. Sourdement et en profondeur.

Mais que ceux qui ont cru en ma parole, et ils sont des milliers, se rassurent. Ils n’ont pas été la proie d’esprits malfaisants.

Je suis Jésus-Christ, fils de Dieu. Mais l’Esprit Saint est en chacun de vous, et tout ce qui a été écrit en mon nom, l’a été au nom du Messie que je suis. Que ceux qui en doutent soient emportés par les forces du Mal !

Heureux seront ceux qui ont foi en moi et foi en Dieu, le Créateur de tout ce qui vit ici et ailleurs.

Les choses dramatiques qui se préparent, vont se produire comme annoncées précédemment, et rien ne sert de pleurer sur le sort de ce pays arrogant, qui est l’objet de la colère de mon Père. Il faut accepter que tout était voulu et préparé depuis longtemps déjà, que la tolérance de mon Père a atteint ses limites, et que rien n’empêchera cette catastrophe.

Aussi je vous le dis, ayez foi en moi et vous vivrez ! Les autres, les incrédules n’auront que ce qu’ils méritent. Il faut que tout cela arrive car c’est dans le dessein de mon Père de punir ce pays responsable de tant de mal fait à la planète et à d’autres pays, de tant de guerres inutiles, et de tant de sang versé pour rien d’autre que l’appât du gain et la main mise sur les ressources de la planète, pour en tirer tous les profits.

Il faut maintenant que quelques heures s’écoulent encore avant que les scientifiques prennent conscience de ce qui va arriver, et qu’il est trop tard pour sauver d’autres gens que ceux qui auront entendu ma parole et auront déjà fui les côtes.

Là-bas, œuvrent pour moi d’autres médiums qui se sont occupés de prévenir ceux dont la foi était vive.

Je sais que beaucoup d’entre vous ont douté car ils s’attendaient à un afflux d’informations, mais là n’était pas le dessein de Dieu. Il attendait de vous une foi inébranlable en la parole qu’il me charge de transmettre en Son Nom, car les quelques milliers qui auront cru ces mots seront les premiers choisis quand il s’agira de reconstruire la planète, les premiers sauvés par nos amis d’ailleurs quand les autres catastrophes se produiront sur le reste de la planète.

N’oubliez pas que ce raz-de-marée n’est que le prélude à tout ce qui se produira dans les années à venir partout dans le monde ! En ce moment même, ont lieu secousses et éruptions qui font partie de tous ces bouleversements, mais ne sont que de petits accidents annonciateurs, par rapport à la catastrophe prochaine, celle annoncée pour le 20 mai. Sachez qu’il s’agit bien de la date et du pays concernés par mon message.

Si j’ai tardé à revenir vous parler, c’était pour vous permettre d’assimiler mes premiers messages, d’y réfléchir, de douter ou de croire, et de douter encore. Car il ne faut pas craindre de remettre en questions ce qui est écrit. Le doute est légitime pour un esprit rationnel, il fait partie de ce que Dieu vous a donné, comme votre libre-arbitre.

Aussi fallait-il que vous preniez la mesure de ce qui était annoncé, et si je vous ai laissés sans nouvelles, c’était aussi pour mesurer votre foi en ma parole

Je sais par où vous êtes passés, vous qui êtes dans l’attente de ce terrible cataclysme. Je connais les affres qui vous ont tourmentés. N’ai-je pas douté sur la croix, quand je me suis senti abandonné par mon Père ?

Aussi, gardez votre foi en moi, malgré les tourments et les critiques dont vous ferez l’objet, ne craignez pas le mal qui sera dit sur vous, il ne peut vous atteindre au plus profond de vous. Moi-même, j’ai mis ma confiance en vous, car je savais à qui m’adresser, et je n'ai pas été déçu. Il faut aussi que je vous dise que ce que vous avez souffert dans le doute et l’attente, vous sera rendu, car ceux qui se seront moqués, en paieront le prix quand le moment sera venu.

N’oubliez pas que tout se met en place dans le silence, et il ne va plus tarder à être dénoncé, quand il sera trop tard pour une grande alerte aux États-Unis.

Il n’était pas dans le dessein de mon Père de permettre l’évacuation des millions d’habitants de cette côte, puisque ceux-ci sont déjà désignés pour gagner le monde de l’au-delà. Aussi fallait-il cette discrétion dans les signes que seuls certains ont pu détecter, de même que les sismologues qui n’ont pas encore pris la mesure de ce qui se prépare.

Cette énorme faille en train de s’ouvrir et de se secouer au fond de l’Atlantique, continue sa route jusqu’au volcan qu’elle va ébranler dans sa fondation même.

C’est ainsi que se passeront les évènements et quand cette montagne va s’écrouler, plus rien n’empêchera ce raz de marée, et les huit heures qu’il mettra à atteindre son but, ne suffiront pas à sauver la population.

Ils sont à l’abri, ceux que j’ai choisis et qui m’ont entendu, et maintenant, le dessein de Dieu peut s’accomplir. Aussi je vous le dis : gardez votre foi intacte, et vous verrez de grandes bénédictions de déverser sur vous ! Il ne s’agit pas de paroles en l’air ; cela ne serait pas permis par Dieu, et jamais Il ne permettrait que ma parole soit tournée en dérision.

Les forces du mal sont éloignées de vous, et vous n’êtes pas la proie de mauvais esprits, vous êtes simplement parmi ceux en qui j’ai cru, comme vous avez cru en moi.

Il faut aussi que je vous annonce autre chose... Quand le grand cataclysme se sera produit, il faudra des mois pour que tout s’apaise ; d’autres séismes suivront, mais de faible amplitude, et les habitants de ces îles n’ont rien à craindre. Ils ne sont pas dans la colère du Père pour l’instant.

Je reviendrai régulièrement pour vous annoncer la suite des évènements qui toucheront l’ensemble de la planète au cours des années à venir. Cela m’est permis par le Père afin que ceux qui ont foi en ma parole puissent se tenir prêts. De ce fait, rien n’arrivera sans que vous en soyez avertis. Libre à vous d’en faire ce que bon vous semblera, de croire ou d’ignorer.

Mais je sais qu’il y aura parmi vous des milliers d’hommes et de femmes qui resteront à l’écoute de ma parole et auront foi en elle, et se tiendront prêts à tout quitter quand le moment sera venu. Ceux là seront choisis pour reconstruire la Terre Nouvelle. De même qu’aux États-Unis en ce moment, ceux qui sont à l’abri seront les premiers à reconstruire là-bas sur d’autres bases et avec des valeurs où l’Amour aura la première place, et la Justice et la Foi et la Paix.

Il faut, pour en finir aujourd’hui, que vous sachiez que rien ne pourra jamais empêcher mon Père d’aller jusqu’au bout de Sa Volonté. Cette Volonté est de provoquer dans le monde entier un éveil profond et une grande remise en questions, et la seule façon d’y parvenir était celle qui est en train de s’accomplir, de saper les bases de ce pays tout puissant et arrogant, cause de tant de malheurs, et de montrer au monde entier que Sa Toute Puissance est infinie, de même que Son Amour pour Sa création.

Il s’agit d’Amour, malgré la destruction, car il faut savoir que ces millions de morts attendus dans le monde de l’au-delà seront accueillis et soignés, et retrouveront un peu de paix, et un autre sens de la vie.

Il s’agit d’Amour, car la planète qui est vivante et qui est Sa création aussi a trop souffert de la main de l’homme.

Il s’agit d’Amour, car le Père n’est pas un Dieu vengeur ; il s’agit seulement de remettre à leur place ceux qui ont perdu tout sens de la Justice et de la Paix, et il faut en passer par la destruction afin de repartir sur de nouvelles bases.

Il s’agit d’Amour pour tout ce qui vit sur cette planète, qui doit retrouver un nouveau souffle

Quand les sirènes se mettront à hurler, il sera trop tard pour fuir, mais que nul n’ignore que la mort est une renaissance, qui est aussi le but recherché par mon Père, afin que l’humanité tout entière atteigne une plus haute connaissance du monde de l’au-delà.

Après cette catastrophe, beaucoup parmi les habitants de la planète qui voulaient ignorer l’autre monde, se mettront en quête de spiritualité. Ils voudront savoir pourquoi ces millions de morts étaient nécessaires, et ce qu’ils sont devenus ? Ils chercheront enfin à s’ouvrir à un autre niveau de conscience qui les rapprochera de la Lumière.

Beaucoup seront en colère sur le moment, et je peux le comprendre, mais ils ne tarderont pas à se poser les bonnes questions, avec un début de foi retrouvée devant les forces déchaînées et l’impuissance qu’ils ressentiront ; ils se tourneront enfin vers autre chose, et cet autre chose, c’est Dieu.

Il faut en finir avec les guerres de religions qui rongent les peuples, et les attentats de fanatiques qui accomplissent leurs meurtres pour un faux dieu. Car jamais un vrai Dieu, comme mon Père, n’a demandé à ses fidèles de tuer en son Nom. Lui seul a le droit de choisir la destinée des hommes, et le moment de leur fin est connu de Lui seul. Nul n’a le droit de tuer pour le plaisir, ou pour de fausses idées fanatiques en Son Nom. Qu’on Le nomme Allah ou Yahvé, quel que soit le nom qu’on Lui donne, Il est le Seul et l’Unique.

Je vais maintenant en terminer, car il faut que ce message soit transmis le plus vite possible, pour redonner espoir et courage à ceux qui sont dans l’attente et sont tournés en dérision, ce que je ne peux tolérer.

L’Amour est le maître mot qui doit soulever les cœurs et l’espoir d’une vie nouvelle sur une Terre Nouvelle.

Jesus, le Christ, le 17 mai 2006 à 11h10.

Canalisé par Anne-Marie - Ere Nouvelle