Elles volent au-dessus des villages.

Toutes recherchent notre compagnie.

Quand l'une d'elles repère un homme qui lui plaît, elle vient se percher sur son épaule et elle essaie de le séduire.

L'homme la chasse ou la raconte.

S'il la chasse, elle s'inquiète. Elle s'en va, elle erre ça et là, elle ne sait pas où aller, elle est en danger de se perdre.

S'il la raconte, il croit qu'il invente, ou qu'il se souvient. En vérité, c'est elle qui parle par sa bouche.

Quand elle a fini, elle laisse sa trace en lui, comme tous les êtres qui ont croisé sa route l'ont fait avant elle, et elle s'envole vers d'autres villages.

Les histoires ont besoin de nous pour vivre. Sans la force que nous leur donnons, elles se déferaient dans le ciel, comme des fumées.

H. Gougaud " les 7 plumes de l'aigle"''

par gebo