Afin de progresser dans un tout nouveau commencement, nous avons d’abord dû nous détoxiquer et lâcher toutes les purges et libérations apparemment désagréables que nous avons connues en 2007. Le long processus de 2007 a profondément affecté beaucoup d’entre nous, et nous avions besoin d’un temps pour libérer ses effets relatifs à l’humain (le stress et les traumatismes, etc.). Une partie de janvier consista donc en un temps pour le repos, pour régler certains points de détail, et réserver du temps pour prendre soin de nous-mêmes et cultiver des questions que nous n’avions pu travailler précédemment, tout en mettant la dernière main à la préparation de nos nouvelles branches d’activité, nos « boutiques ».

Nous avons aussi entrepris le processus de nous faufiler dans le « tunnel », c’est-à-dire de nous frayer notre chemin vers un « autre côté » tout nouveau. Et ce processus était également en relation avec le processus de détoxication, car il a engendré de nombreuses douleurs sévères dans nos êtres physiques lorsque nous abandonnions les expériences passées de 2007 en traversant ce tunnel de naissance.

Maintenant, nous sommes au niveau suivant, et cela implique de faire le deuil de ce que nous laissons derrière nous. Nous sommes véritablement en train de nous engager dans un tout nouveau commencement et, pour arriver là, nous devons laisser derrière nous une bonne partie de l’ancien. Cet ancien ne concerne pas les restes de nos traumatismes de 2007, mais tout l’ancien d’un vieux monde et d’une vieille réalité qui ont existé jusqu’à maintenant. Cette phase peut prendre la forme de sentiments de perte, de chagrin, de grande tristesse, d’anxiété (car nous ne pouvons plus nous accrocher à nos vieilles sécurités), de grande peur, d’insomnie, de sentiments d’insécurité et de panique, d’un manque de confiance, de palpitations cardiaques, de difficultés respiratoires et de culpabilité, pour n’en citer que quelques-uns. Et vous pouvez tout aussi bien, une fois encore, avoir envie de pleurer (lors des débats des Démocrates l’autre soir j’ai pleuré devant la vulgarité des attaques échangées !).

Que nous expérimentions actuellement, ou non, des pertes réelles dans le monde physique, il se peut que nous éprouvions ces sentiments sans raison apparente, car nous sommes tous très connectés les uns aux autres tout autant qu’à l’ensemble.

Arriver sur un nouveau territoire signifie que l’on quitte l’ancien. Et nous sommes encore dans les étapes finales de notre arrivée. Tandis que nous progressons dans ce tout nouveau commencement, nous rencontrerons automatiquement des personnes et des situations qui nous correspondent. Dans la plupart des domaines il existe désormais des solutions mieux adaptées, ou qui conviennent plus parfaitement à ce que nous sommes et à la manière dont nous vibrons.

Dans une alerte énergie récente j’ai mentionné que notre relation à la nourriture serait différente désormais. Au niveau de vibration qui est le nôtre maintenant, nous attirons à nous et nous utilisons naturellement et simplement les éléments bénéfiques de tout ce que nous mangeons, sans avoir à sélectionner sévèrement et consciemment les nourritures saines. Voilà comment ce sera quant à nos tous nouveaux commencements.

Que nous l’aimions ou non, que nous l’ayons prévu ou non, le nouveau arrivera pour nous ! L’arrivée de choses qui s’accordent désormais bien plus parfaitement à nous se produit entièrement d’elle-même. À travers cette bonne vieille familière et divinement orchestrée Loi de l’Attraction, nous serons mis en relation avec des personnes et des situations qui sont bien plus en accord avec le point auquel nous vibrons désormais.

Et parce que ces nouveaux changements surviennent apparemment sans notre consentement, nous pouvons nous sentir anxieux et traumatisés, perdant le contrôle et inconfortables par rapport à notre propre pouvoir. Mais ce qui se produit en réalité, c’est que nos âmes sont aux commandes pour nous. Et elles savent toujours ce qui est le mieux. Elles sont, comme toujours, nos guides les plus intimes et les plus fidèles. C’est également cela qui crée l’effondrement de l’ancien.

Comment savons-nous ce qui est en bon accord avec nous ? Comment nous dirigeons-nous à travers ce processus ?

Il se peut que nous ressentions tout d’abord une grande tension, car nous sommes loin d’être à l’aise avec ce qui survient dans nos vies. Cela peut ressembler à une friction ou à une grande résistance envers certaines interactions et certaines situations qui sont dans notre réalité. Presque comme un petit coup de poing dans notre champ d’énergie, ou un chardon piquant sous notre selle. Cela indique que l’adéquation n’est pas tout à fait correcte... pas très appropriée, car nous résistons ou, simplement, que nous ne nous sentons « pas sûr ». Idéalement, nous devrions sentir un « OUI ! »au lieu d’un « peut-être... » ou d’un « NON ! » sonore.

Un autre indicateur est lorsque une personne ou une situation, très simplement et de manière très soudaine, partiront. Cette énergie dans la forme quittera très naturellement et d’elle-même notre espace, et non parce que nous aurions pris consciemment une décision. Les deux énergies, en ce cas, ne peuvent partager plus longtemps le même espace. Et il se peut même que nous ne soyons pas consciemment au courant du pourquoi... Cela arrive, c’est tout. Ces situations sont orchestrées à un niveau supérieur, et tout est alors dans un ordre divin parfait, même s’il se peut que nous ne le ressentions pas comme tel.

D’autres circonstances peuvent aussi se produire. Nous pouvons aboutir à une impasse dans une relation, mais des ajustements pouvant être faits par l’une des parties ou par les deux, elles peuvent alors continuer ensemble à un niveau plus élevé. Mais il faut alors que les deux parties veuillent, consciemment ou subconsciemment, continuer ensemble tandis qu’elles grimpent en équipe leurs échelles d’évolution concordantes. Et elles doivent tout autant être en accord pour leurs prochains pas ou leurs prochaines tentatives communes lorsqu’elles ne sont pas ensemble.

Aux niveaux supérieurs de réalité, nous n’avons pas seulement « une » personne qui est à même de répondre à tous nos besoins ou même à toutes nos joies. Cela n’est pas possible. Une personne peut être parfaite de différentes manières en tant que conjoint, une autre comme partenaire de travail, une autre encore peut « partager nos centres d’intérêts », et une autre enfin être un ami compatissant lorsque cela est nécessaire, et ainsi de suite. En ce sens, nous sommes tous frères et sœurs et profondément connectés en tant qu’amis. Dans l’ancien monde, il semble que nous croyons que tous ces œufs doivent être dans un seul panier. Mais à partir du moment où une grande partie de nos « soi » égoïques aura disparu, cette manière d’être perdra sa réalité. Pour l’instant, nous semblons trouver une personne qui nous convient dans le plus de domaines possibles, bien que ça ne soit pas dans tous les domaines.

Ainsi donc, de nombreux scénarios sont possibles tandis que nous nous ajustons et que nous faisons quelques modifications à nos énergies pour ce tout nouveau commencement.

Si vous avez des doutes à propos de quelque chose, contentez-vous de vous autoriser à simplement être. Ne croyez pas que vous devez pendre de quelconques décisions dans l’immédiat. La poussière finira par se dissiper si vous parvenez à vous accorder du temps sans agenda, et si vous parvenez à vous ménager du temps pour prendre soin de vous-même et vous reposer paisiblement. Tout se révèlera de soi-même car, une par une, chacune des strates de vérité plus profonde remontera à la surface.

Vous pouvez aussi prendre du temps pour descendre dans les profondeurs de celui que vous pensez être. Qu’est-ce qui vous convient réellement et véritablement ? Que voulez-vous pour vous-même qui n’implique pas ce que vous pensez que vous devez faire ou ce que vous avez besoin de faire ? Ne tenez pas compte de ce que vous pensez peut-être être « bien ». Ne tenez aucun compte des idées que d’autres peuvent avoir pour vous. Essayez d’imaginer que vous abandonnez toutes les responsabilités que vous pensez être censé avoir à assumer. Qu’est-ce qui a toujours été réellement vos centres d’intérêt ? De la culpabilité peut surgir à ce stade mais, si vous le pouvez, laissez-la passer simplement et soyez prêt à poursuivre dans la prochaine phase de ce que vous méritez véritablement, car c’est votre chemin divin des nouveaux commencements. Vous êtes censés être sur ce chemin, c’est donc OK d’être là.

Lorsque nous connaissons la perte, ou une dé-connexion de l’ancien, nous avons généralement l’impression de ne pouvoir être à l’aise nulle part. Nous pouvons ne plus savoir où est notre appartenance. L’accès à nos vrais « soi » divins peut concourir à nous ré-ancrer.

La chute de l’ancien, sous l’angle de l’économie, peut également nous affecter. Mais nous devons savoir que nous n’en serons touchés en aucune manière tant que nous sommes connectés à un tout nouveau commencement. Le nouveau commencement est une nouvelle réalité. Si nous croyons que nous faisons encore partie de l’ancien, ou de ce qui est en train de s’en aller, nous nous retrouverons à coup sûr dans la peur et dans l’anxiété. Plus nous nous plongeons dans le courant dominant, plus nous nous connectons à l’ancienne réalité, plus nous ressentirons ces impressions. Si nous parvenons à nous focaliser sur ce qui vient, et non pas sur ce qui s’en va, cela nous sera une grande aide et nous placera dans la sphère de ce qui est nouveau.

Ce qui restera, c’est ce qui est vrai et juste pour chacun de nous. Seul ce qui n’est plus adapté, ou ce qui n’est plus dans notre meilleur intérêt vu sous l’angle de notre tout nouveau commencement, quitte nos espaces. Et cela s’applique également au vieux monde et, très certainement, à celui de l’économie et à la récession qui est si proche. Ces vieilles méthodes ne peuvent subsister plus longtemps, d’où cette récession qui survient en ce moment.

Comment survivrons-nous ? Très facilement, pour plusieurs raisons. Nos « boutiques » seront désormais très demandées, car de nombreuses personnes seront maintenant prêtes pour ce que nous avons à offrir. Nous ne sommes pas liés au courant dominant, aussi il ne nous affectera pas. « Le courant dominant n’est-il pas là où est l’argent ? » vous demandez-vous peut-être. Il y aura toujours de l’argent, jusqu’à ce que nous ayons évolué dans une réalité où il n’existe plus. Nos « boutiques » sont prévues pour nous amener cet argent afin que nous puissions survivre pendant que nous mettons la touche finale à un mode de vie où nous n’aurons plus besoin d’argent.

Nos « boutiques » nous lieront encore à l’ancien, mais nous ne nous y investirons que pour des périodes limitées puisqu’elles existeront en partie dans la réalité de l’ancien et que nous ne pouvons y demeurer pour de longues périodes. Nos « boutiques » vont contenir des énergies de grande compassion et d’amour pour les autres, ce qui est en soi-même une énergie de vibration supérieure leur permettant de continuer d’exister.

Pendant ce temps, nous serons connectés avec nos « familles », ou nos groupes, car nous commençons à créer le Monde Nouveau, qui ne sera pas connecté à l’ancien. Et ce Monde Nouveau évoluera vers une réalité où il n’existe aucun argent. Certains peuvent dire qu’ils ont d’éventuelles révélations provenant d’états supérieurs de conscience et qui se rapportent à la manière dont les choses existent véritablement à des niveaux supérieurs, et se sentent légitimes ainsi. Mais nous pouvons seulement être là où nous sommes actuellement. Même si nous pouvons en percevoir quelques lueurs, nous n’existons pas encore à ces niveaux supérieurs dans la forme. Nous sommes en train d’évoluer vers eux, et la grande majorité ne vit pas encore dans ces états de conscience plus élevés. C’est comme cela que fonctionne l’évolution. Nous évoluons, les masses nous rattrapent, et nous évoluons de nouveau. Même si nous croyons peut-être que les choses devraient être comme ceci ou comme cela, nous devons tout d’abord incarner nous-mêmes ces modes de vie avant de pouvoir nous associer avec eux, ou avant d’être capables de parvenir là où ils sont. Les avoir seulement dans notre tête ne suffit pas. Mais c’est un début.

Une autre opportunité d’accéder à une réalité supérieure se produira le 11 février. Cette date, et la fenêtre d’énergie qui l’encadre, servira d’ancrage et de soutien pour l’arrivée du nouveau. Ce sera un point-clé en ce qui concerne le nouveau. Nous avons donc encore un peu de temps, bien que les choses puissent commencer à se déployer, tranquillement, d’ici là.

Au cœur de notre être, nous voulons avoir tout le monde ici avec nous. Nous sommes essentiellement une partie d’un vaste ensemble, nous nous aimons profondément les uns les autres, et nous voulons être ensemble avec tous nos frères et sœurs.

J’ai partagé avec vous ces derniers mois ma rencontre avec un homme merveilleux prénommé Phil. Et parce que vous avez partagé cela avec moi, je dois continuer dans ce partage. Phil et moi ne pouvons rester ensemble plus longtemps comme nous l’avons été. Par respect pour sa vie privée, je ne suis pas en mesure de révéler les détails de notre soudaine et si triste séparation. Ce fût pour l’un et l’autre une période des plus difficiles, et j’ai pleuré sur cette perte et sur la perte d’un rêve qui n’a jamais pu combler les profondeurs de mon être. Jamais je n’ai versé autant de larmes.

Cela veut-il dire qu’il n’y aura jamais aucun espoir pour de nouvelles relations, et qu’elles ne marcheront jamais ? Je vous en prie, sachez qu’il n’en est rien. J’apprécie tellement l’amour et le soutien qui nous ont été envoyés par tous mes lecteurs au sujet de notre mariage. Je ne suis pas en mesure de donner des détails personnels, mais sachez que de merveilleuses relations, et des mariages qui durent pour toujours restent possibles.

Tandis que nous traversons cette dernière phase de préparation pour nos tout nouveaux commencements, souvenez-vous que nous y sommes engagés ensemble, comme les frères et sœurs que nous sommes.

Les e-mails annonçant les nouvelles alertes énergie contiennent toujours un extrait gratuit de mes livres. Si vous n’êtes pas vous-même abonné à la liste de diffusion des alertes énergie, il se peut que vous en ayez manqué un certain nombre. J’ai donc créé une page spéciale vers un extrait de livre qui donne plus de détails sur l’expérience de perte liée au processus de l’ascension, que beaucoup ont connue. Je traduis et mets en ligne cet extrait le plus rapidement possibles les ami(e)s, et vous informerai lorsque ce sera fait (NdT).

Je souhaite que le ciel soit dans votre cœur, la lumière des étoiles dans votre âme, et que votre vie soit remplie de miracles en cette époque miraculeuse...

À la prochaine fois, Karen Traduction AD www.whatsuponplanetearth.com

source: anneduquesne.com

Publié par julie