Les entités résidentielles de l’intérieur de la croûte terrestre vivent plus près du cœur de la Terre que de votre zone d’habitation. Des couloirs mènent à elles ; ils sont gardés par celles qu’on nomma les vierges noires dans votre histoire passée. Autour d’elles, les hommes de garde répondent à toutes leurs sollicitations. Leur sagesse englobe la vision du passé/présent/futur. Dans la période de grands troubles que vous avez connue, leur connaissance du passé/présent/futur détermina la pose volontaire d’un voile sur votre mémoire afin que vous traversiez en paix cette période. Actuellement, elles allègent cette opacité afin de reprendre leur place dans vos vies. Les anciens tunnels menant au cœur des cités souterraines sont obturés, d’autres salles et entrées s’installant désormais. Ces sœur créeront des sas d’énergie et participeront à la revitalisation de la Terre. Le secret de leur existence bien gardée a permis à votre humanité de vivre pleinement ses désordres intérieurs.

Les Vierges noires forment une confrérie féminine dont le point de départ se situe en Afrique. Encore une raison cachée des persécutions vécues par les peuples y résidant. Les enjeux de ce continent dépassent le cadre des tracasseries politiques et financières. Il faut ajouter à cela que les grandes aspirations de l’Esprit, les contacts extraterrestres, la naissance de toutes les grandes confréries au service du devenir d’Urantia Gaïa et les civilisations prirent naissance en Afrique. Cette grande entité transmit le flambeau à la France sur la demande de Jésus. Dès lors, la France est devenue le berceau des futures naissances primordiales de l’Esprit sous toutes ses formes. Les Vierges noires présentes dans ce pays s’activent dans le but d’offrir une matrice vierge où l’Esprit s’expansera et nourrira Urantia Gaïa. Certains grands sites sont sous haute surveillance des autorités reconnues ; intérieurement, une fébrilité les avertit de leur future et proche déchéance. Tous les faux pouvoirs s’écroulent.

Les vierges noires canalisent et travaillent à votre harmonisation des trois premiers chakras. Je souhaiterais, à cette étape faire une révélation : les Templiers de Malte sont sous l’influence des Vierges noires. Alors, pourquoi Vierges noires ? Tout simplement en référence au berceau de ces gardiennes de la Connaissance. Au début, il n’y avait que des entités féminines noires, puis ces femmes étendirent leur juridiction jusqu’à d’autres pays. Nous y trouvons aujourd’hui un large échantillon de races. Le développement du pouvoir suprahumain fut initialisé sur le continent africain. De belles âmes et de beaux esprits y demeurent toujours, conservant les mouvements distincts des possibilités transcendantales de l’Esprit. Les confréries initiales et initiatiques perdurent, cachées certes mais bien vivantes et actives, pas forcément sur le plan physique ; certaines agissent présentement par télépathie. Tous leurs membres ne vivent pas que sur le continent africain ; néanmoins, ils sont soutenus et guidés depuis l’Afrique.

Revenons encore un peu au continent africain. Il est le berceau des premières réalisations de l’Esprit. Voici pourquoi nous y installerons une école importante traitant des divisions administratives. Un lien particulier se tissera entre l’Afrique et la France, qui, elle, accueillera une école traitant des réalisations possibles de l’Esprit. Sur le plan de l’énergie, la France est le premier enfant de l’Afrique.

Oui, par le passé il y eut des expansions de la connaissance cosmique sur les autres pays d’Urantia Gaïa. Mais avant le passage du Maître Jésus, l’Afrique gardait son flambeau. Elle ne sera plus la lumière dirigeant les esprits de la planète ; cette responsabilité fut donnée à la France il y a deux mille ans, d’où cette première naissance. Cependant, ce continent va vivre un nouveau rôle qui se dessine doucement, mais nous en reparlerons au moment opportun. Nous espérons qu’à la lecture de ces lignes vous rendrez à l’Afrique tout le respect qui lui est dû. Non seulement le respect mais également sa dignité d’être. Elle qui vous a nourris, guidés, vous l’avez épuisée en lui volant sa richesse. Je fais allusion ici à ses richesses bien physiques : l’or, le diamant, etc. Heureusement, ses principales ressources ne sont pas accessibles aux hommes.

Sa structure géophysique permet le développement de l’Esprit. Aussi est-il peut être temps de cesser de piller cette terre alors qu’elle a déjà tant donné. Vous pouvez commettre des actes de cruauté envers son peuple et son sol, mais vous ne pourrez jamais détruire la lumière de leurs cœurs et de leurs esprits. Vous avez encore de grandes leçons à recevoir de ce beau continent.

Encore une fois, votre corps physique dépend de celui de la Terre. Vos chakras reçoivent les énergies d’endroits bien spécifiques, et l’Afrique nourrit vos trois premiers chakras depuis toujours, d’où son entrée d’ailleurs dans les turbulences causées par vos efforts à vous hisser dans le quatrième chakra.

La géométrie sacrée du corps humain reflète la géométrie sacrée de la Terre Mère Urantia Gaïa. Vous voici placés dans l’obligation d’apaiser et de repolariser votre regard-sentiment-pensée afin d’installer la paix non seulement dans vos trois premiers chakras mais aussi en Afrique, tout en étant intimement lié.

Nous dressons la cartographie des zones d’influence d’après votre énergie vitale. La reliance entre elles explique les remous dans ces lieux de l’Être ; comment oublier alors l’appartenance à la glaise formatrice de l’Esprit ? Afin de vous hisser des trois premiers chakras au centre d’amour, un seul mode d’accès est possible : en aimant et en respectant la Vie dans sa globalité. …

La source de Vie vous appelle dans cette transformation tout en profondeur. Le respect de la différence dans le respect de la filiation, voici le défi qui vous est lancé. Effectivement, vous vivez des aspects éloignés en apparence ; certains d’entre vous ont la peau blanche, noire, rouge, des yeux bridés, des cheveux frisés ou blonds, mais derrière ces différences visuelles, l’Esprit, lui ne change pas. Il vit afin d’aider cette planète à devenir une étoile, et plus encore par la suite…

Aussi, Je vous le dis : « L’Afrique est la souche de toutes les races vivant sur Urantia Gaïa. Elle est votre mère nourricière à tous (Français, Américains, Asiatiques, Indiens, etc.). Vous criez votre besoin de reconnaissance et une soif d’amour et de respect qui vous font tant défaut, alors rendez à l’Afrique votre reconnaissance, votre amour, votre respect. Elle a tant donné à votre création ! Sans elle, il n’y aurait pas eu de civilisations ! Urantia Gaïa émettra son harmonique ; celle-ci s’élancera dans le grand sidéral le jour où votre regard-sentiment-pensée rendra à l’Afrique ses lettres de noblesse. En la bafouant, c’est vous-mêmes que vous bafouez ! »

Le RESPECT au sein du regard-sentiment-pensée est le prochain pas à franchir. Nous vous y attendons.

L’Afrique, berceau de toutes les civilisations, remplit une part d’influence dans votre existence. Bien que n’entrant pas directement dans la chaîne maternelle de procréation, elle y participe du fait d’avoir offert une matrice à la Vie. Sur Urantia Gaïa, l’origine de la vie eut lieu sur une portion de terre qui, une fois séparée des autres secteurs habitables, devint progressivement le continent africain. Tous les continents sont la prolongation de celui-ci ; lors du fractionnement de la terre originelle, les artisans à l’œuvre, les jardiniers de la Terre, se devaient d’offrir des qualifications aux énergies employées. Ils décidèrent d’en initier une partie comme mémoire vitale des humanités à venir. Ils choisirent donc de relier en énergie tous les futurs secteurs à une portion de terre (aujourd’hui l’Afrique). Au cours de cette intervention, ils insérèrent cette terre même dans la chaîne maternelle naturelle. Depuis ces temps lointains, la chaîne maternelle d’intervention dans ce sol afin d’amener Urantia et ses habitants à leur réalité suprême. Vous tous, habitants d’Urantia Gaïa, portez dans votre mémoire ancestrale le sceau de l’Afrique, comme dans vos gènes, et tout le mal que vous lui faites se retourne contre vous par voie directe de filiation. Vous avez peut-être la peau blanche, jaune ou rouge, mais je vous le dis avec certitude : « Vous êtes africains ! »

L’Afrique vécut des phases délicates de gloire et de déchéance ; Urantia dut accompagner ces états d’âme en remodelant plusieurs fois ce continent. Parmi ces reconfigurations géophysiques, il y en a une qui nous intéresse particulièrement : l’effondrement d’un secteur africain donnant le jour à une mer ouverte nommée aujourd’hui mer Méditerranée. Dans la secousse, une infime portion de l’Afrique fut propulsée vers un autre secteur ; la dérive de cette partie africaine l’a conduite à s’ajuster tant bien que mal à un pays que vous nommez la France. Les énergies du continent africain y sont toujours actives et la France doit épouser ces spécificités. Ne cherchez pas trop loin l’attrait respectif de ces deux pays l’un envers l’autre. Sans le savoir, ils cherchent à s’épouser et à installer une influence ou un pouvoir alors qu’ils ont la même identité. La France, plus que les divers pays séparés du continent originel, porte en elle l’énergie primordiale de la Vie sur Urantia Gaïa. Il n’y a pas de hasard si justement on demande à cette nation d’émettre les nouvelles bases de l’Amour devant avoir cours dans le futur de cette Terre.

Nous allons ici développer succinctement une autre page d’histoire : celle du temps de la Terre Mère, c’est-à-dire de la seule terre émergée où vivait une seule race. Lorsque les Jardiniers de la Terre décidèrent d’une intervention majeure en vue de rétablir un équilibre dans la trajectoire de cette planète, cette unique terre fut fractionnée, et ainsi commença la dérive de ses continents. Après un laps de temps plutôt long, les Maîtres généticiens créèrent votre prototype et, pour répondre aux variables climatiques, ajoutèrent des gènes modifiant la couleur de la peau. La naissance des races venait d’avoir lieu ! Ces prototypes furent ensuite conduits sur Urantia (vous avez ajouté Gaïa récemment). La race d’origine fut dès lors absorbée par cet apport nouveau d’hommes et de femmes. Ainsi, les prototypes apportés intégrèrent la genèse d’Urantia.

Comme la race mère apparut sur cette partie de terre dénommée Afrique, ce coin de terre s’est élevé au rang de matrice de Vie ou de berceau de l’humanité. Dorénavant, afin de répondre à de nouveaux impératifs, les races vont se mélanger puis se fondre en une race unique. Il n’y aura plus d’êtres humains de couleur blanche, noire, jaune ou rouge. Une nouvelle couleur apparaîtra, se rapprochant d’un teint hâlé (légèrement bronzé). Ceci participera à la reconstruction finale de la fraternité sur Urantia Gaïa et de la géométrie sacrée.

Avant de vous élever, vous vous trouvez dans l’obligation de vous pencher sur vos origines. Vous font-elles peur ? Quand votre soif d’être sera à ce point prenante, alors vous vous assoirez et regarderez ce que vous fuyez actuellement. Vous ne pouvez détruire votre origine, votre naissance. Il ne vous reste qu’une solution : ACCEPTER, point de départ du retour à vous-mêmes. Le reniement, le combat, le besoin de détruire annoncent le second pas à effectuer, soit la cessation du combat, l’arrêt de l’autodestruction et la reconnaissance du Je suis ce que Je suis. Dans vos débats, vous vous noyez, rien d’autre !

Les mots choisis, volontairement clairs, parfois doux, souvent fermes et sans équivoque, travaillent sans relâche à faciliter le dépouillement de vos artifices. Être n’offre que des avantages, mais impossible alors de se cacher. Le jour où vous parviendrez à cet état de nudité, commencera alors l’illumination de votre Être.

Dès à présent, nous vous y amenons progressivement, nettoyant vos canaux de mémoire et repoussant votre volontaire et confortable amnésie. Ces temps-ci ne permettent vraiment aucune cachette, car vous êtes cernés. Ainsi, les sentiments vrais si exempts de vos fourberies habituelles vont-ils refleurir et Urantia Gaïa nourrira ce besoin d’être. Le paraître s’effondre avec toutes ses constructions, tant sur les plans subtils que sur le plan physique.

Les masquent tombent, l’Afrique vous appelle !

Ariane Editions : Fleur d'Esprit Auteur(es) : Regine Francoise Fauze (Soria)

par Audrey