Il importe peu que vous pensiez ceci ou cela de nos textes et même de nous-mêmes. S’exprimer n’a jamais voulu dire communiquer ses véritables pensées. La liberté d’expression est un leurre magistral qui fait confondre le moyen avec l’intention, l’outil et la manière de faire, avec l’alignement avec sa propre Présence. La liberté d’expression et/ou de communication n’a jamais voulu signifier la liberté de l’Etre et le rayonnement de la Présence de chacun.

Nous insistons beaucoup sur le fait que l’important n’est pas que nous ayons raison ou tort, ce qui représenterait de votre part une prise de position à priori sur nos véritables intentions qui sont seulement et simplement témoigner. Tout le reste est interprétation et projection quand ce n’est pas jugement. Nous sourions de voir quelques-uns se faire un malin plaisir à ne placer que certains de nos textes qu’ils savent très bien qu’ils seront attaqués ou boycottés.

Si parfois certaines réactions nous ont surpris de par leur violence ou leur extrémisme, elles nous ont renforcés dans notre détermination à témoigner. Le mépris fait partie des sentiments de l’humain psychique, pour reprendre une formule de Jean-Yves Leloup dans l’Evangile de Marie-Madeleine. Ce n’est donc pas l’humain divin ou l’humain pneumatique (comme dit JYL) qui s’exprime ainsi.

Nous savons que nous dérangeons parmi les bien-pensants de la spiritualité. Si nous dérangeons, en réalité nous dérangeons les dogmes et les rigidités et seulement cela. C’est l’un des aspects « ordre et clarté » de notre présence en France et de notre action. Le fait de ne pas être d’accord avec telle idée, tel message équivaut dans l’expression de certains à dire que le vrai est de ce côté et le faux forcément de l’autre. Ceux-là même qui agissent dans la plus stricte expression de leur soi-disant liberté et de leur libre-arbitre reproduisent la dualité dont ils prétendent se libérer.

Ceci étant dit, le site choix-réalité est un merveilleux outil d’ouverture qui a toute sa place sur le web même s’il ne représente qu’une partie infime de ce que pensent véritablement tous ces gens qui se taisent, qui font silence en leur cœur et qui oeuvrent en dehors des circuits médiatiques. Le totalitarisme spirituel consiste à reproduire les mêmes schémas que l’ancien matérialisme, que nous dénonçons tous, et dont certains font les frais du point de vue de leur couverture médiatique sur le net.

Pour ce qui concerne notre propre site, nous savions tout cela bien avant les réactions des uns ou des autres car nous en avions été prévenus par les EDL dès le début, au moment-même où ils nous invitaient à mettre en ligne les messages que nous recevions depuis six mois. D’ailleurs, certaines de nos premières canalisations le mentionnent.

La stellarisation de Jupiter et la non stase dans les mois qui viennent et bien d’autres informations que nous partageons avec vous sont souvent ressenties et jaugées à l’aulne d’un conformisme spirituel par le fait même que nous n’allons pas dans le sens de la moyenne et de ce qui est majoritairement pensé à travers vos réactions.

Le tsunami avait provoqué en son temps une convergence de points de vue et la focalisation de l’attention sur ces messages, puis une chasse aux sorcières quand il ne se réalisa pas comme annoncé.

La stellarisation de Jupiter et la période prévue pour cet évènement font partie de cette méthode de focalisation de l’attention. Nous ne disons pas que cela est vrai ou faux. Nous ne disons pas que cela est juste ou que cela ne va pas se passer. Nous disons attention à ce que certains veillent uniquement à vous montrer (dans un seul sens)… et donc surtout à ce qu’ils ne veulent pas vous montrer : les innombrables possibilités de l’Ascension ouvertes à chacun de nous et certainement pas une voie (voix) qui serait unique.

Je remarque également que les gens qui ne pensent pas comme une majorité d’entre vous sont exclus du débat, pointés du doigt ou même cloués au pilori de la vindicte du spirituellement correct que nous dénonçons depuis le début de notre site.

Si la stellarisation de Jupiter et/ou la stase se produisent en cette fin d’année, eh bien qu’il en soit ainsi. Cela ne signifie pas qu’untel a raison et que les autres ont faux. Si l’allumage d’un deuxième soleil ne se fait pas avant la transition définitive (et nous penchons davantage pour cette possibilité), nous n’aurions pas pour autant raison et vous n’auriez pas tort. Est-ce si difficile de comprendre qu’il n’y a pas de bon et de mauvais, qu’il n’y a pas de juste et de faux, qu’il n’y a pas les uns d’un côté et les autres de l’autre ? Que vous faites encore le jeu de la séparation ?

N’oublions jamais que chacun vit et vivra ce qu’il appelle à lui. Alors, certains vivront cette stase, d’autres non. Et alors ?

L’important est que nous sommes tous sur le même bateau et si certains préfèrent être sur le pont, d’autres dans leur cabine, d’autres dans la cale, d’autres encore en cuisine… d’autres enfin à la mer pour fuir le danger (réel ou imaginaire) ou pour au contraire sauver ceux qui tombent… pensez-vous qu’en fonction de ces choix tous honorables et honorés par le Ciel et la Terre, nous vivrons et verrons la même chose ? Pensez-vous parce que nous vivrons différemment ces moments pourtant collectifs ou que nous verrons ces événements uniquement de notre point de vue personnel, que nous serons plus ou moins reconnus, plus ou moins aimés ? Aucune différence, ni punition ni récompense, ni vrai ni faux, ni meilleur ni moins bon, ni élu ni laissé pour compte.

Nous nous amusons du fait que nos communications sont boycottées à priori, alors que les mêmes informations reçues la plupart du temps après les nôtres (voire de plusieurs mois à une année) sont acceptées sans à priori lorsqu’elles proviennent d’autres personnes… Mais l’important n’est-ce point que ces informations arrivent jusqu’à vous ? Alors, nous remercions et rendons grâce à ces autres messagers qui oeuvrent avec nous. Chacun est à sa place et chacun a sa place.

Nous ne sommes pas là pour que vous soyez CONTRE nous, nous ne sommes pas là pour que vous soyez POUR nous. Aucun nouveau camp à choisir… car alors, n’est-ce pas encore et toujours alimenter le jeu de la dualité dont nous tous souhaitons pourtant sortir et exclure untel ou unetelle de nos frères et sœurs ?

L’Ancien des Jours vous bénit et rend hommage à chacune de vos présences.

par Loriel