Qu’est-ce que cela signifie?

Simplement que nous avons tous l’idée de nous créer notre monde, notre propre univers et celui-ci correspond trop souvent à une cage dorée… combien de fois avons-nous été persuadé d’avoir raison? Combien de fois avons-nous cru un médium, un channeling, un livre ou même un signe de la Nature? Parfois, tout cela est juste. Cependant, il arrive aussi que nous cherchions des réponses qui nous conviennent… même lorsque les réponses sont absentes…

Vous savez, nous vivons dans un monde d’illusions. Chaque jour est différent et nous amène à voir qu’aujourd’hui n’est pas ce que nous pensions la veille. Une chance! C’est ainsi que nous évoluons! Prenons l’exemple d’une secte, le guru annonce une prophétie que ses ouailles écoutent avec attention. Tous croient en cette prophétie de fin du monde et le jour venu ils se cachent, ils ont peur… et pourtant, le soleil se couche et se relève peu de temps après et rien ne s’est produit. Pourquoi? Ces gens y croyaient! Dieu les a-t-Il abandonné?

Oh! Combien il est simple de se mentir! Sincèrement, n’avez-vous jamais eu ce drôle de réflexe et de se jouer de vous-même? Moi si. L’important, c’est d’être conscient du jeu dans lequel nous sommes les acteurs. Comprenez que vous êtes seuls les dépositaires de votre devenir.

Je suis moi-même channel et je suis conscient que les messages reçus doivent être reçu avec discernement. Ces messages, comme je l’explique dans mon texte sur le channeling, ne sont pas la vérité absolue. Mais plutôt une interprétation de cette vérité car aucun channel n’est pur à 100%. Il y a toujours une petite parcelle d’égo… c’est pourquoi il faut user de discernement. Surtout lorsque celui qui entend le message peut lui aussi interpréter à sa manière. Les messages peuvent tous être revus et corrigés par l’auditeur si celui-ci le veut vraiment. C’est comme les histoires de couple… j’ai dit cela… mais non tu as dit ceci… et hop! nous avons des comptes rendus différents de la part des deux acteurs principaux d’une même scène! Ne dit-on pas : j’aurais dû enregistrer tes paroles! Ou même mieux : «Paroles, paroles, paroles»!!!!!

Comme je vous le dis, nous avons parfois tendance, nous tous, à interpréter selon nos propres désirs, et parfois même, sans que nous en soyons conscient. Et vous savez dans quel domaine il est le plus facile de se mentir? En spiritualité, bien sûr! Tout est sujet de croyance, de foi et d’interprétation! La preuve, combien y-a-t-il de religions basées sur le christianisme? Et je ne parle même pas des autres souches religieuses que sont l’Islam, le bouddhisme, le zorastrisme, l’hindouïsme, etc. Et qui dit vrai?

Vous savez, il n’a rien de plus facile que de dire «Mon Dieu est Amour» et de dire à son prochain qu’il n’y a qu’un seul Dieu Amour et, évidement, c’est le vôtre! L’intolérance est alors une qualité! Tu parles!… J’ai d’ailleurs discuté avec un homme d’une religion différente qui me signalait que j’étais une âme égarée et perdue sans la lumière de «sa religion et de son Dieu»… qui en passant est le même que le mien puisque j’ai été élevé dans le christianisme et que l’homme était d’une autre branche du christianisme. … bon je vous le donne! Il est Témoin de Jéhovah et moi, je suis de naissance un catholique romain comme la majorité des québecois. Pourquoi le même Dieu offrirait-il le salut à l’un mais pas à l’autre? Pourquoi l’amour à l’un et pas à l’autre? Vivre l’amour sans le respect et la tolérance envers les autres??? Bizarre comme concept… mais, cette religion est un reflet de nous-même! Oui, combien de fois avons-nous dit, j’ai raison et pas lui? Ne jetons pas la pierre sur les autres religions car elles ont toutes leur place et leur rôle à jouer dans notre monde. Nous les avons créé et elles correspondent à un besoin, sinon elles auraient disparues!

Ces rencontres avec ces deux personnes le même jour m’a ouvert les yeux sur ma propre intolérance inconsciente envers certaines personnes et certains groupes. Vous savez, notre premier «devoir» lorsque nous prenons conscience de notre divinité est de comprendre que nous sommes en cheminement et que cette voie est «consciente»! Oui, c’est par la conscience de nos faits et gestes que nous pouvons «être» ou si vous préférez, devenir «maître» de notre vie. Se libérer de nos chaines, c’est devenir simplement conscient. Conscient de tout, de nos gestes, de nos paroles… de qui nous sommes. Vous savez, le chemin de l’éveil demande un effort de notre part. Souvenez-vous: «frappez et l’on vous ouvrira», cela veut dire que nous devons faire un pas avant que l’univers nous aide. Si je veux rencontrer quelqu’un, la première étape n’est-elle pas d’ouvrir mon coeur et de sortir de chez moi?

Laissez-vous aller dans votre espace sacré du coeur et lâcher-prise… vous y verrez à l’intérieur de vous toutes les vérités… votre vérité. Il est si facile de croire les channels, les «maîtres» et ou même les cartes! Il est beaucoup plus difficile de croire en nous. Pourtant, tout est là… ce n’est pas facile car cela demande un effort de notre part… Si je veux parler à un ami, ne devrais-je pas faire l’effort de lui téléphoner? D’ailleurs, cet homme me disait que notre meilleur ami était «Alain… Térieur» (à l’intérieur)… qu’en pensez-vous?

N’oubliez pas qu’il est facile de fuir à travers la spiritualité; de courir d’un stage à l’autre, d’écouter un médium et un autre, de lire un channeling et un autre, de rencontrer un «maître» et un autre… mais tout cela demeure extérieur à vous… or, le challenge de notre incarnation est de retourner à la rencontre de notre plus grand ami «Alain Térieur»… vous vous souvenez? À l’intérieur! Oh, vous pouvez apprendre mille et une choses avec ces «maîtres»… mais apprendrez-vous à découvrir votre intérieur? Parfois oui… mais bien souvent, nous foyons… car en réalité, si nous étions à l’intérieur, nous n’aurions besoin de personne! Alors, nous nous raccrochons à ses paroles et ce «maître» qui nous offre les réponses… et lorsque ces «réponses» font défaut, nous les inventons! Nous croyons avoir reçu ces réponses… C’est pourquoi la vigilence envers soi est cruciale. Je ne vous demande pas de douter sytématiquement de vous mais d’être conscient de ces mécanismes et de la vérité… soyez à l’écoute de votre discernement à chaque instant. Croyez ou ne croyez pas… cela n’est pas important, ce qui importe c’est que vous soyez conscient du choix. D’ailleurs, je vous le redis, qui dit vrai? Qui a la Vérité?

Évidement, nous avons besoin d’aide. Nous sommes ainsi fait. Alors, allez vers ces livres, ces «maîtres» et ces stages en gardant à l’esprit que vous devez être conscient de ce que vous faites et que tout est à l’ntérieur et que seule, là, réside la Vérité. Usez de votre discernement. Cela est la clef vers la cinquième dimension. Je tiens à vous dire que de consulter un «maître» ou un channel est très bien si cela correspond à votre cheminement et si cela vous fait évoluer; cependant, il arrive que notre recherche tourne en rond malgré la présence de ces «maîtres»… cela signifie alors que le moment de revenir à notre «intérieur» est venu… Il n’est donc pas mauvais de suivre un «maître», sauf si cela devient une fuite ou une béquille… d’où l’utilité de votre discernement! Comprenez qu’on reconnaît un «maître» non pas à son discours mais à son exemple. Jamais un «maître» ne vous dira quoi faire, il vous montrera le chemin. Les «maîtres» nous aiment et nous respectent: ils nous aident à prendre des décisions mais jamais ils ne prendrons les décisions à notre place! Jamais ils nous diront quoi faire. Sachez faire la différence, car les Maîtres, eux, la font…

C’est un long discours cette semaine, mais je pense que tout comme moi, vous aviez besoin de l’entendre.

En terminant, je vous dis de ne pas vous en faire. Nous sommes dans un monde où tout n’est qu’illusion, que tout dépend d’un point de vue, de point de référence dont chacun est seul à connaître… de sa propre vérité. Nous avons aussi un rôle à jouer selon la Volonté Divine et celle de notre âme… sans compter que nous avons le libre-arbitre à tout instant. N’y voyez rien d’alarmant, ce texte vise uniquement à vous faire prendre conscience que le moment est venu de ne plus laisser sa personnalité agir à notre place; écoutez vos paroles, regardez-vous agir et soyez à l’écoute de vos pensées et vous saurez ce que vous devez changer pour être dans votre VÉRITÉ. Il n’y a pas de péchés, seulement des expériences… Alors, si vous réussissez à vous regarder comme si vous regardiez une pièce de théâtre, vous ne trouverez plus les raisons de vous mettre en colère, de dire ou agir avec méchanceté; vous pourrez contrôler vos émotions et ainsi pouvoir agir avec discernement. Ainsi la réalité ne sera pas altérée par les émotions telles que la colère, la douleur, la souffrance, la peine, l’excitation et la précipitation.

Ah oui… sachez que si vous ressentez l’appel de suivre un «maître»; suivez votre coeur, celui-ci sait toujours ce que vous avez besoin!

Voilà l’illusion… comprenez-vous ce long discours? Pour moi, il est clair mais il se peut que pour vous il ne le soit pas… aussi n’hésitez pas à communiquer avec moi pour plus d’explication.

Donald Doan noramadoan.com Lémuria-Atlantia (posid.blogspot.com) 2007 copyright © Donald Doan, tous droits réservés.

par joss