Selon des sources anonymes citées par le quotidien, une transcription de cinq pages d'une conversation entre MM. Bush et Blair révèle que le premier ministre britannique a évoqué avec le président américain l'éventualité d'une frappe militaire sur la station basée au Qatar.

Cette transcription, datant d'une visite effectuée par M. Blair à Washington le 16 avril 2004, indique que le président américain souhaitait attaquer le siège de la chaîne satellitaire à Doha, dont la couverture de la guerre n'a cessé de susciter les critiques de Washington. Toujours selon le Mirror, M. Blair craignait pour sa part qu'une telle action dans la capitale du Qatar, un allié-clé pour les Occidentaux dans le Golfe, ne conduise à des représailles violentes.

Lundi 21 novembre, l'ancien ministre de la défense travailliste a demandé à Downing Street de rendre public ce mémo, indiquant "qu'il est effrayant qu'un homme aussi puissant que Bush puisse proposer des actions aussi cavalières. J'espère que le premier ministre fera en sorte que ce document soit publié. Cela donnera un aperçu de la mentalité des architectes de la guerre".

Un porte-parole du 10 Downing Street a déclaré n'avoir "rien à dire sur cette affaire".

publié par Le Monde