Pendant tout le voyage de l'âme, depuis le commencement du temps, l'Etincelle d'Immortalité a été retenue dans cette chambre, si bien qu'il était sans importance que les ombres deviennent de plus en plus noires, puisqu'elles ne pouvaient pas toucher ce Feu Immortel. Mais, une fois le sceau a été enlevé et que l'Esprit a été libéré, le Courant de Vie devient Immortel ou subit la Seconde Mort! Vous voyez qu'on ne peut pas enlever les scellés à la légère pour confier à l'âme la tâche de fournir et d'entretenir l'atmosphère nécessaire pour le Feu Sacré! Le Don d'origine du Créateur, émis par le moi extérieur, est la Vie Lumière par Laquelle l'Ego peut se mouvoir. Ce Don ne se mélange jamais avec toute l'étendue des activités del'Ego. La cavité pulmonaire est comme une caverne taillée dans le roc. Au centre se tient le Sanctuaire, le Coeur, où séjourne le Saint des Saints, c'est à dire cette Etincelle de Divinité qui contient toute la motivation, l'intelligence et le dessein d'une Grandeur future. Le moi personnel, par les centres de la pensée et du sentiment, peut remplir l'atmosphère du sein de toutes les qualités qu'il désire. Mais tant qu'il ne saura pas fournir consciemment une atmosphère spirituelle, comme celle du Royaume d'où a surgi l'Etincelle, la Sagesse de la Vie ne permettra pas au Feu du Courant de Vie de contacter la repésentation extérieure et de devenir Un avec elle. Ce passage est extrêmement délicat, car ce Feu retournerait à la Quatrième Dimension s'il ne trouvait pas un élément naturel dans le Courant de Vie qui corresponde à sa propre vibration. Et si cela était, en ce qui concerne l'ego personnel, la Seconde Mort en serait le résultat. Lorsque le moi personnel commence, par son application, sa dévotion, son adoration et sa prière, à changer l'atmosphère qui entoure l'Etincelle de Vérité dans le Coeur, il signale aux Observateurs Spirituels qu'il est prêt à recevoir l'Aide du Maître, pour se préparer à sa Seconde Naissance. Les expériences de la Vie sont toutes dirigées vers ce développement pré-natal, et c'est tout le Ciel qui coopère à préparer cette nouvelle Naissance Cosmique. En même temps, l'Etincelle de Divinité commence à prendre la forme du Corps Mental Plus Elevé, dans la petite cellule dans laquelle elle vit, à peu près de la même façon que le corps physique prend forme dans le sein de la mère, et Elle croît en une silhouette minuscule, mais représentation parfaite du Moi Christique. Dans tous les Ecrits Spirtuels, on fait référence à cette étape par le terme “ petit homme ”, qui n'est pas plus grand qu'un pouce (25mm), et qui vit à l'intérieur du Coeur. Pour les non-éveillés, l'Etincelle Spirituelle est une petite Flamme sans forme. Pour ceux qui attendent la Seconde Naissance, c'est un Etre Parfait, de taille infinitésimale toutefois. Lorsque l'atmosphère de l'âme finit par contenir une certaine quantité de Lumière et que la périphérie de cette atmsophère, qui est l'Aura émotionnelle de pensée et de sentiment, a été éprouvée encore et encore, pour éviter les points faibles et les endroits défectueux par où pourraient s'infiltrer les vents de l'adversité, le petit Etre Spirituel est lâché et l'initiation finale peut avoir lieu. Il faut quelquefois des années pour que cette initiation ait lieu, car toutes les forces extérieures sont projetées contre la Lumière de l'âme en évolution, d'une part, et d'autre part parce que le Père ne remet pas Sa Flamme à la légère entre les mains d'un être individuel. Quand on pense que le Courant de Vie est prêt, l'Initiateur arrive, la cellule sans air est ouverte, et le Nouvel Etre Spirituel entre dans l'atmosphère de Pureté Spirituelle qui lui a été préparée, sans subir le moindre choc dans son Essence en raison de la similarité de radiation. Il Se déploie très vite dans une Envolée Cosmique et ramène en Lui-même les activités restantes du Moi extérieur. Un Etre Divin Se manifeste ainsi et la Flamme est Son Vêtement. Si, à ce moment crucial, l'atmosphère du monde de l'individu n'était pas suffisamment pure et harmonieuse, la Flamme pourrait être éteinte et il serait refusé à cette personnalité de façon permanente toute autre occasion de recommencer. La Présence JE SUIS n'enverrait jamais plus cette Etincelle par l'intermédiaire de cette même personnalité, et le résultat serait que ce que le Monde Spirituel a appelé la Seconde Mort. Cela s'est produit dans le passé, à certaines occasions, malheureusement, parce que toutes les forces du mal étaient présentes lors de l'initiation. Mais, vers la fin de l'année 1897, ON nOUS A ASSURE QU'IL N'Y AURAIT PLUS JAMAIS DE DEUXIEME MORT ET QUE, SI LE PROCESSUS D'EVOLUTION SPIRITUELLE EST PLUS LENT, IL EST AUSSI ABSOLUMENT SÛR. L'IMMORTALITE EST DONC ASSUREE PAR DIEU POUR CHAQUE COURANT DE VIE RESTANT SUR CETTE TERRE. Ce fut le Service particulier que Kuthumi rendit à la Vie et, à ce propos, puisse le Dieu Universel des Dieux Le bénir à jamais, et puissent les bénéficiaires incosncients de cela, un jour, offrir une Gratitude Consciente, dans une meilleure race plus parfaite.


***

Voilà ce que dit le 'Livre d'Urantia' concernant la seconde mort et ce à quoi nous échappons désormais. Ça ne parle pas specifiquement de l'étape finale de l'ascension manquée, mais de ce qu'il advient aux personnes qui ont sombré dans l'iniquité ( voir le fascicule n°148. 4 . LE MAL, LE PÉCHÉ ET L'INIQUITÉ, et P.754 - §5 ).

P.532 - §5 Quand la vie matérielle a terminé son cours, si ces enfants du temps n'ont pas choisi la vie ascendante, ou bien s'ils ont nettement pris position contre l'aventure de Havona, la mort met automatiquement fin à leur carrière probatoire. Il n'y a pas de jugement pour de tels cas ; cette seconde mort ne comporte pas de résurrection. Tout se passe simplement pour ces enfants du temps comme s'ils n'avaient pas existé.

---

P.37.../ Alors, quand la sentence d'extinction a été confirmée en haut lieu, l'exécution a lieu par un acte direct des juges qui résident au siège du superunivers et qui opèrent de là.

P.37 - §2 Lorsque cette sentence est définitivement confirmée, l'être identifié au péché devient instantanément comme s'il n'avait pas existé. Un tel sort ne comporte pas de résurrection, il est perpétuel et éternel. Les facteurs énergétiques vivants de l'identité se dissolvent, par les transformations du temps et les métamorphoses de l'espace, dans les potentiels cosmiques d'où ils avaient jadis émergé. Quant à la personnalité de l'être inique, elle se trouve privée d'un véhicule vital continu parce que cette créature n'a pas fait les choix ni pris les décisions finales qui lui auraient assuré la vie éternelle. Quand le mental associé s'est continuellement adonné au péché au point d'en arriver à une identification complète de soi avec l'iniquité, alors, après cessation de la vie et dissolution cosmique, cette personnalité isolée est absorbée dans la surâme de la création et devient une fraction de l'expérience évolutionnaire de l'Être Suprême. Jamais plus elle n'apparaît comme une personnalité. Son identité devient comme si elle n'avait jamais été. S'il s'agit d'une personnalité habitée par un Ajusteur, les valeurs spirituelles d'expérience survivent dans la réalité de l'Ajusteur qui continue d'exister.

P.37 - §3 Lors de toute contestation dans l'univers entre des niveaux actuels de réalité, la personnalité du niveau supérieur finit par triompher de celle du niveau inférieur. Ce résultat inévitable des controverses d'univers est inhérent au fait que la divinité de qualité égale le degré de réalité ou d'actualité de toute créature douée de volonté. Le mal non dilué, l'erreur complète, le péché volontaire et l'iniquité sans mélange conduisent de manière inhérente et automatique au suicide. De telles attitudes d'irréalités cosmiques ne peuvent survivre dans l'univers qu'en raison d'une miséricordieuse tolérance provisoire, en attendant que les mécanismes des tribunaux universels de jugement en droiture aient opéré en fixant ce qui est juste et en découvrant ce qui est équitable.

P.37 - §4 La règle des Fils Créateurs dans les univers locaux consiste à créer et à spiritualiser. Ces Fils se consacrent à exécuter effectivement le plan paradisiaque d'ascension progressive des mortels, à réhabiliter les rebelles et les penseurs à idées fausses. Mais, lorsque tous ces efforts affectueux ont été définitivement rejetés, le décret final de dissolution est exécuté par des forces agissant sous la juridiction des Anciens des Jours.


***

'Le Livre de la Connaissance: Les clés d' Énoch' de J.J. Hurtak ( transmis par Metatron) n'en fait pas spécifiquement mention mais évoque le sort de certains lors de ce qui pourrait être ce qu'on a coutume de nommer "les trois jours", Clé 113 § 21 et 22:

"Autrement dit, le système solaire sera projeté hors de la lèvre du nul électromagnétique dans un différent système d'harmoniques nécessitant des corps à quintuples dimensions.

22. Dans ce processus, "les corps et intelligences" incomplets perdront leur individualisation et leur âme seront recyclées. Quand à ceux qui sont assignés à représenter les Hôtes de lumière dans les nouveaux spectres électromagnétiques, ils maintiendront leur forme physique à l'intérieur d'une enveloppe de Lumière différente, pour leur permettre de travailler avec les races avancées de Zoharim"

Par "incomplets" surligné en gras par l'auteur, il est peut-être évoqué que des corps comme le corps affectif ( et le corps causal ?...) de certains a finit par être détruit au gré de leurs exactions, turpitudes et iniquités, plus précisément certains peuples residants secrètement sur notre planète ou ayant incarné certains de leurs membres, pour tenter d'empècher son ascension, et la nôtre par la même occasion. En vain...


***

source: geocitie.com
Publié par dominique