Des "attaques terroristes" seraient utilisées comme justification pour imposer la loi martiale dans des villes, des régions, ou dans l'ensemble du pays.

La première page de l'article cite des sources travaillant à l'état-major du Northern Command (Northcom), basé à Colorado Springs. Les plans eux-mêmes sont classifiés "secret défense", mais des "officiers qui ont rédigé le brouillon des plans" ont donné des détails au journaliste du Post, Bradley Graham, qui s'est rendu récemment au quartier général de Northcom à Peterson Air Force Base. L'article semble donc être une fuite délibérée, dans le but d'acoutumer la population américaine à la perspective d'un gouvernement militaire.

publié par syti.net