Parler de chemin, c'est une façon de parler d'avenir. Cette notion n'est rien d'autre qu'une illusion de plus.

Le Présent Eternel détient la clé. Immobilisez ou plutôt cristallisez l'amour en vous et le Temps s'effritera avec son cortège de projets.

Votre corps de gloire attend simplement que vous le regardiez en face, c'est-à-dire que vous n'en fassiez plus quelque chose de flou et d'hypothétique, un autre vous-même à fabriquer.

L'Homme sommeille en l'homme.

Ici, nous vivons l'Eveil. Nous n'avons fait que nous retrouver et ce que vous appelez << Merveilles >> n'est que la conséquence logique de l'Être, non plus de l'existence.

L'Être, qualifié de Maître parmi les hommes, est simplement celui qui peut proclamer le << JE SUIS >> dans toute sa splendeur, c'est-à-dire dans toute son impersonnalité, ou plutôt sa capacité d'englober le Tout, de se fondre en toute forme de vie.

..............................

Il ne peut y avoir de technique ni de réponse rationnelle pour résoudre la question du << Comment Être >>.

L'ensemble de la race humaine croit se trouver devant un labyrinthe, ne sachant pas que celui-ci est l'image illusoire de la projection des pensées.

Il faut maintenant cesser de s'excentrer car il n'y a qu'un pas de soi au Soi, un pas que nous empêche de franchir notre seul égo.

................

Dites << je le veux >> Frères, mais que votre << je >> soit un << JE >> divin, que votre vouloir soit une note dans l'harmonie des sphères ... et cela sera ... puisque cela est déjà !

Vos connaissances ne vous serviront à rien, ou à si peu ...

Qui a jamais vu une encyclopédie se feuilleter elle-même ?

La science en conserve est indigeste. Votre amour, s'il est l'Amour, ne se portera jamais en équation pas plus qu'en définitions métaphysiques.

Prendre un stylo, enfoncer un clou, préparer un repas sont les gestes quotidiens des hommes. Si pour vous ils sont insignifiants, ils sont aussi l'aveu de votre égarement. Qu'ils deviennent vos prières de vie et vous demeurerez au centre de vous-même.

Non, Frères, il ne s'agit pas de croire ; ce n'est pas un problème de Foi comme on vous le dit souvent.

C'est un problème de lâcher-prise, de libération par rapport à ce que l'on croit avoir acquis.......................

Ainsi, comprenez-le, ce n'est pas une tension qui est demandée à l'homme mais au contraire une décrispation de ses masques.

Regardez maintenant nos corps et celui de cette contrée.

Ce ne sont pas des habits astraux comme vous le pensez peut-être. Nous n'avons pas laissé nos vêtements de chair quelque part sur terre derrière nous.

Nous avons hissé notre matière dense jusquà ce plan. Rien n'est superflu en l'homme pas même ce qu'il considère comme vil et mortel.

Persiste dans lavilissement et le cycle des morts ce que l'on veut bien faire persister ainsi.

Le plomb et l'or cachent le même être.

Le Grand Secret consiste à faire admettre au plomb qu'il se doit de faire vibrer différemment son lourd manteau.

.....................

La matière est votre tremplin, je veux dire un des aspects de la vie auquel vous devez faire retrouver sa divinité ou sa lumière première...........

Aimez sans commune mesure, aimez comme l'Amour lui-même et vous insufflerez à vos atomes de chair un élan vibratoire tel que les rêves les plus fous ne le permettent pas.

Message de Morya :

<< Frères immobilisez-vous et écoutez ! >>

<<On me nomme Morya et j'ai la charge sur cette terre de Shangri-la d'un rayon d'énergie qui me vaut la nécessité de m'adresser à vous.

....................................

Avant que votre monde n'éprouve le besoin de se regénérer, il importe que l'être humain lui-même réalimente son feu de Vie. Comprenez-le, pou ôter l'écorce d'un tronc, le bûcheron ne se contente pas d'un outil fragile ; ainsi pour dépouiller l'humanité de ses multiples carapaces une force rude et solide peut-être nécessaire.

....................................

La tâche que j'ai entreprise avec ceux de ce plan d'existence a pour but la résurrection de la liberté vraie. Elle rend indispensable la mise en action d'un rayon et d'un niveau de conscience ayant la volonté pour guide.

La volonté ! Comprenez que ce mot fait peur. Combien d'hommes épris d'amour et de l'ardeur de croître vers l'Esprit répugnent à l'utiliser se préservant ainsi de toute action concrète. La volonté est Amour, dites le bien !

Le méditant et le chercheur se forgent dans le fond de leur retraite. Mais qu'ont-ils à se forger éternellement si ce n'est pour enfin couvrir de lumière les murs des villes qui les abritent, si ce n'est pour offrir leur force de paix à tous les coeurs qu'ils croisent.

Il y a une heure pour tout, sachez-le et celle-ci est au rayonnement.

..................

Question que les humains se posent : Pourquoi les Grands Êtres n'interviennent-ils pas pour sauver l'Humanité ?

Il nous serait aisé en mettant en oeuvre le réservoir d'énergie psychique de Shambhalla d'instaurer rapidement un règne de paix sur Terre. Mais comme celui-ci serait factice ! Un pur enfantillage de notre part ...

Une inconscience sans nom ...

Je le dis pour tous les êtres dont les plaintes montent régulièrement jusqu'à nous et qui se résument à clamer : << s'il y avait une énergie divine, elle ne permettrait pas tant de douleurs et d'injustices ! >>

A ceux-là je puis répondre au nom de tous les esprits sages de tous les univers : << Il ne sera fait cadeau de la Paix à quiconque. L'état de Paix se conquiert. >>

...........................

Remmettez un joyau entre les mains d'un enfant ... Qui sait ce qu'il en fera !

Emmenez cet enfant extraire une simple pierre au fond d'une mine et cette pierre aura toute la valeur d'une montagne d'or.

Comprenez qu'il aura découvert sa propre faculté de chercher et de trouver.

Ainsi l'homme doit se gagner.

Nous ne serons pas la baguette magique tant espérée par certains, mais les mineurs qui les entraînent vers leur propres entrailles afin d'y extraire la Pierre.

...............................

La tâche de tout être de coeur se résume à se confectionner un véhicule neuf et apte à tout remettre en cause à chaque page de sa vie. Dites ceci à toutes les oreilles qui se tendent et s'ouvrent :

<< Délaissez vos états d'âme, ce ne sont que des états transitoires du paraître.

Ce qui vous est demandé ce sont des états d'être, ce qui signifie un authentique et permanent jaillissement de vous-même. >>


Réponses extraites du Livre << Le Voyage à Shambhalla >> transmis par Anne Givaudan et Daniel Meurois.

par {{{{ **ZasTaLa** }}}}