Le Réseau des Incidents de l'Existence

Quand un cycle a été commencé, mais pas terminé parce que trop douloureux (par exemple un traumatisme) ce cycle "résisté" et “non aimé” sera mis dans une zone d’attente de l’esprit. Cette zone d’attente que nous appelons “le Réseau” deviendra le point cause de notre existence et nous obligera à des comportements anti-survie pour soi et les autres. Toute la souffrance du monde est contenue dans cette partie de l’esprit.

Le Réseau contient l'ensemble des aberrations de chaque personne; les familles, les groupes, les nations... ont aussi un réseau. Le réseau est une partie de l’esprit et quand vient la séparation d’avec le corps physique par la mort (car c’est le corps qui meurt, pas nous, évidemment) nous l’emportons avec nous dans l’au-delà. Ce Réseau qui contient une importante quantité de cycles non terminés ainsi que de l'énergie sous forme de charge “pourrait” être le point cause qui nous oblige à renaître à nouveau dans un corps physique pour liquider notre “Karma” (nos cycles en attente)

Le terme “aberration” veut dire : Distorsion de la pensée - “on ne pense pas clairement”. Distorsion de la perception - “on ne voit pas clairement les choses telles qu’elles sont” Distorsion de l'intention - “on ne décide pas clairement de ce que l’on souhaite... ”. Distorsion de l'identité - “on ne sait plus vraiment qui l'on est”. Distorsion du comportement - “nos actions ne s’alignent pas avec la survie et le bonheur souhaité”.

Une des solutions logiques à ce problème d’aberration est de tout simplement terminer ses cycles. Ce qui veut dire consacrer une partie de son existence à faire un nettoyage spirituel, à prendre une douche intérieure. C’est la clarification de l’esprit. Cette clarification est une dé-création des zones sombres de notre esprit et la fin des cycles en attente, ce qui veut dire au final : LIBERTÉ.

source: la.voie.directe.over-blog.fr
Publié par Emilia