Si ce dernier accepte complètement de se laisser incorporer par l'être venu apporter son aide, un message est délivré.

De tels messages ne s'adressent pas à celui qui les reçoit ni à une autre personne du groupe. Parfois ils s'adressent à tout le groupe, mais ils ont le plus souvent une portée générale en rapport avec une situation planétaire du moment ou avec l'évolution de la conscience humaine. Un certain nombre de messages ont aussi été reçus par les techniques que nous venons de décrire dans le chapitre traitant du channeling. D'autres messages ont été reçus lors de méditations particuliè¬res, méditations axées sur le corps de lumière, en particulier sur le sifflement de l'oreille qui correspond au contact avec l'âme. Ainsi

L’origine des messages 55

qu'on le retrouve dans certaines techniques yoguiques, quand un aspirant médite sur le chant de l'âme, sur le sifflement de l'oreille gauche, ce chant se transforme au bout d'un certain temps et emplit le corps. Il commence à se moduler et des sons et des paroles sont entendus.

Tous les messages présentés dans ce livre sont issus de contacts avec une dimension verticale, c'est-à-dire avec d'autres plans d 'évolution et d'autres plans de conscience. Certains ont été donnés par des êtres connus qui ont marqué l'histoire de cette planète. D'autres ne portent pas de nom, comme si l'entité spirituelle qui délivre le message voulait nous faire comprendre que peut importe le nom et que sur leur plan d'évolution tous les maîtres sont les mêmes. Bien évidemment, chacun possède sa propre expérience, mais quand il s'agit de nous aider dans notre évolution le nom importe peu, car nommer c'est une fois de plus différencier et distancier. En ce qui concerne les messages qui ont été reçus dans le cadre des réunions du groupe spirituel «Amour et Guérison», il est certain que l'énergie de groupe joue un rôle important. Il est dit dans la Bible : (Quand vous serez réunis trois en mon nom je serai parmi vous) et il ne fait pas de doute qu'à partir du moment ou un nombre important de personnes, au-delà de trois, se réunit, il génère des énergies très particulières qui forment en quelque sorte un canal propice à la descente des maîtres de lumière. L'énergie de groupe est fondamentale, autant d'ailleurs pour la réception de ces messa¬ges que pour la guérison, pour l'action commune que peut générer un groupe, méditation ou addition des puissances mentales des

individus qui le composent.

Parfois ces messages ont été reçus dans un état très particulier de

conscience que l'on pourrait rapprocher du samadhi des Hindous, ce que l'on appelle extase en Occident. Dans ce cas, il n'y a pas de perception de contact extérieur, mais il semble que la personnalité inférieure contacte sa source divine. Ce qui s'exprime alors est sans

56 Contacts avec les mondes de lumière

doute ce que l'on appelle la conscience supérieure ou encore le guide intérieur ou l'ange gardien. Ces messages concourent à l'élévation de l'âme et à l'illumination de la personnalité.

Il reste à essayer de situer qui, à l'autre bout, est à l'origine de ces messages. Pour cela, il est nécessaire de différencier les origines possibles en plans subtils, au même titre que l'être humain possède sept corps : physique, éthérique ou énergétique, astral (plan vibratoire où naissent les émotions de l'individu). Ce corps correspond à ce que l'on désigne communément par le terme d'aura et présente les couleurs que l'on trouve dans l’oeuf aurique. Au-delà du plan astral se situe un plan vibratoire beaucoup plus subtil, le plan mental. Ce plan mental possède deux subdivisions : le mental inférieur et le mental supérieur. Le premier correspond à la raison, au cerveau analytique, Le mental supérieur correspond lui à l'Intelligence dans le sens d'intelligare, c'est-à-dire la possibilité de relier les choses à une source supérieure. On peut parler ici d'intelligence du coeur, à savoir le fonctionnement du cerveau droit et de la raison non analytique mais synthétique. Au-delà du plan mental se situe un plan vibratoire encore plus subtil, le corps causal, qui est cette tunique très subtile où est codée la mémoire de nos vies passées. Il correspond à l'état vibratoire parfait, à ce que la Bible désigne par corps de lumière ou corps sans couture. Au-delà de ces cinq premiers plans situés sur un niveau vibratoire très élevé se trouve le plan vibratoire de l'âme spirituelle et enfin le plan vibratoire de l'âme divine, aussi appelée étincelle divine. Il faut savoir que tout être vivant, incarné ou désincarné, maitres de lumière y compris ou encore, en ce qui concerne la Terre, la planète en tant qu'être vivant, possède ou a possédé aussi ces sept plans vibratoires ou en tout cas une ou plusieurs de ces parties vibratoires. En effet, un maître de lumière est un être qui a réalisé depuis longtemps ses incarnations terrestres, qui a transfiguré son

L'origine des messages 57

corps de lumière. Il a détruit son corps causal et dépassé le plan causal. Il évolue sur un plan vibratoire correspondant à l'âme spirituelle, c'est-à-dire qu'il se tient au plus près de Dieu. Il peut communiquer en descendant ses vibrations jusqu'au plan mental mais, n'ayant plus de corps causal, il ne peut plus prendre de corps physique ni passer par un biais physique pour communiquer avec l'un d'entre nous.

Une autre qualité d'êtres, les désincarnés, se situe dans une période intermédiaire que les Tibétains appellent le bardo, dont la description est très bien faite dans le Livre des morts tibétain. On retrouve la même description dans le Livre des morts égyptien. Lors du processus de libération que constitue la mort, l'être humain va évoluer dans le monde astral. Cet astral possède lui aussi des subdivisions, au nombre de sept. Il y a, en schématisant, le bas astral et le haut astral. L'être humain qui meurt passe dans l'astral et s'y trouve confronté à toutes ses émotions, à tous les désirs qu'il n'a pu assouvir sur terre, à tous ses défauts aussi. Cela veut dire qu'il va générer dans ce monde astral un certain nombre de pensées, d'émotions, de constructions qui seront très réelles pour lui et pourront être aussi bien négatives que très belles. Certains messages peuvent arriver de ce plan-là et présenter éventuellement une certaine beauté, émaner une merveilleuse lu¬mière. Toutefois, les messages reçus sur le plan astral ne sont que le reflet d'une «vraie réalité». Certains enseignements reçus en astral peuvent être très enrichissants, mais les messages présentés dans ce livre ont été reçus sur le plan du mental supérieur, c'est-à-dire le lieu de prédilection et de manifestation le plus dense des maîtres de lumière. Ces maîtres de lumière sont tout aussi bien un saint de l'église catholique qu'un personnage hindou ou encore un être illuminé vivant, un avatar. Il y a donc essentiellement deux lieux où sont captés ces messages, le plan astral et le plan mental. Il est évidemment

58 Contacts avec les mondes de lumière

préférable de se brancher sur le plan mental. Or, comme nous l'avons vu dans le premier chapitre, se brancher sur le plan mental nécessite d'avoir entrepris la construction du corps de lumière ou encore, comme pour certains des messages présentés en fin de livre de se trouver au sein d'un groupe. En effet, l'énergie d'un groupe est capable de générer la lumière mentale qui permet aux maîtres de lumière de se manifester.²

² Le processus de cette manifestation des maitres de lumière est décrite dans le dernier chapitre du livre Du corps humain au corps divin, ainsi que dans le sixième chapitre du présent ouvrage.

L’origine des messages 59

Chapitre 5

L'INTERET DES MESSAGES

En délivrant des messages et en demandant qu'ils soient trans¬crits et transmis par le biais de publications comme ce livre, certains maîtres de lumière ont souligné que ces messages ne constituent pas seulement une source d'enseignement, mais présentent des intérêts multiples qui sont les suivants.

Méditation

Les Orientaux nous ont appris a méditer sur une pensée, sur un symbole ou encore sur une forme, sur un mantra ou sur une musique. Des messages du type de ceux qui figurent à la fin de ce livre constituent une invitation à méditer sur un texte. Souvent les maîtres insistent sur le fait que chaque mot est à sa place dans ces textes et que leur association est à même de favoriser la compréhen¬sion de nombre de choses. Comment méditer avec ces textes ? C'est très simple. Vous les lisez une première fois à haute voix, avec votre mental ordinaire, puis vous les relisez. cette fois-ci en silence. Ensuite vous les relisez une troisième fois, avec le maximum d'attention et en essayant de vous mettre dans un état de relaxation, de paix intérieure. Il y a alors de fortes chances que des manifestation énergétiques se produi-

6O Contacts avec les mondes de lumière

sent à ce moment-là et vous permettent de contacter quelque chose d'important.

Eveil de conscience

La Terre est entrée dans une ère de mutation, une ère ou la conscience doit faire un saut gigantesque. Mais cette conscience qui est en train de s'éveiller a besoin d'un certain nombre de stimulants. Or l'outil le plus utilisé par l'homme depuis de nombreux millénai¬res est la parole, mais a l'heure actuelle la parole doit se faire verbe, car le verbe est créateur et le verbe s'est fait chair. Quand certains de ces textes qui ont été reçus sont lus à haute Voix, par exemple lus à un public lors d'une conférence, on s'est aperçu qu'ils génèrent dans la pièce une énergie très particulière comme si quelque chose de nouveau pénétrait les gens par l'in¬termédiaire des mots prononcés. Cette expérience a été reproduite à de nombreuses reprises. D'autres textes, qui portent souvent un titre commençant par «de» : «De la patience, De la paix, De la vérité ...» semblent avoir été donnés pour nous faire comprendre des concepts fondamentaux. Les mots qui leur correspondent sont employés de manière courante et banalisée, mais au niveau spiri¬tuel, ils revêtent une importance plus grande sur laquelle ces messages attirent notre attention. En effet, parler de vérité par exemple est très simple, la vérité se définissant communément par rapport à ce que l'on pense soi-même être vrai, alors qu'au niveau spirituel, la vérité n'appartient à aucun être humain. La vérité relève uniquement du Divin et les textes qui suivent apportent des précisions et une clarté importante au niveau de tels concepts.

Changement de paradigme

Pour se polariser sur un nouveau stade de l'évolution de sa conscience, l'être humain a besoin de posséder un certain nombre

L’intérèt des messages 61

de clés. Les messages, ceux que présentent ce livre et bien d'autres qui font l'objet de publications de plus en plus nombreuses, nous permettent de faire fonctionner notre cerveau sur un autre mode, de nous faire accepter ce que la matière nous fait refuser a priori. Le changement de paradigme consiste à accepter un fait qui ne peut être démontré dans un premier temps, mais par rapport auquel il est possible de se mettre en recherche.

Développement du conceptuel et du perceptuel

L'être humain possède deux outils qui lui permettent de connaître son environnement, de développer sa conscience et d'accéder à d'autres sensations, à d'autres modes de vie. Ces deux outils qui peuvent fonctionner soit de pair, soit de façon séparée, sont le conceptuel et le perceptuel. A l'heure actuelle, le conceptuel a largement devancé le perceptuel. Le conceptuel peut être défini comme le conceptus, qui est en quelque sorte lié à l'enfantement de l'esprit. L'esprit conçoit, l'esprit crée et de ces créations situées au niveau du corps mental émergent un certain nombre d'idées et de constructions abstraites que l'être humain va s'empresser de concevoir sur un plan matériel. En effet, un modèle n'est défini comme valable qu'à partir du moment où il peut être conçu par l'esprit. Tant qu'il n'est pas conçu, il n'a aucune chance d'être réalisé dans la réalité quotidienne de notre vie. Tout objet matériel ou toute création est nécessairement née dans l'esprit et procède de l'esprit avant de pouvoir se matéria¬liser et se concrétiser. Un exemple très simple permet de le comprendre. Tant que l'homme n'avait pas conçu, n'avait pas les moyens conceptuels de croire qu'il était possible de voler, il n'a pas pu créer de machines qui l'ont entraîné dans les airs. A partir du moment où le conceptuel s'est affiné au niveau de l'analyse, par exemple du mouvement des ailes d'oiseaux dans l'air, à partir du moment où il a pu concevoir

62 Contacts avec les mondes de lumière

un moteur, le concept s'est ancré en lui et les premières machines volantes ont été construites.

Il est évident qu'un certain nombre des messages qui ont été reçus sont une source d'inspiration au niveau du conceptuel, c'est ¬à-dire au niveau de la capacité qu'a notre esprit à concevoir des idées. Là, encore une fois, un certain nombre de lectures faites à des proches ou à des amis ont permis de constater que simplement quelques lignes étaient capables de faire naître une idée dans l'esprit humain. Et bon nombre des messages participent du dé¬veloppement du conceptuel. Le perceptuel est beaucoup plus limité à l'heure actuelle. Les perceptions sont très souvent restreintes aux cinq sens. On consi¬dère comme réel ce que l'on perçoit et ce qui n'est pas perçu est considéré comme irréel, ou invisible et même incroyable. Tout modèle, tout système vivant doit faire appel pour se développer au conceptuel et au perceptuel. Malheureusement, en cette fin de 20e siècle, le conceptuel a été utilisé plus souvent que le perceptuel. Le problème majeur du conceptuel est qu'il se limite uniquement à des choses visibles. En effet, comment concevoir un invisible si personne n'en parle ? Comment l'homme aurait-il conçu de pouvoir voler dans l'air dans des machines si l'oiseau n'avait pas existé et si aucun insecte n'avait volé dans les airs ? Les techniques orientales, qu'il s'agisse du yoga, du tai chi chuan ou du reiki, sont des techniques qui permettent de développer le perceptuel. Le perceptuel possède une dimension que n'a pas le conceptuel. Le conceptuel est le monde de l'idée, de l'esprit, alors que le perceptuel fait partie de l'imminence et de la soudaineté de la vie. Il y a perception ou il n'y a pas perception. Le corps sent ou le corps ne sent pas, la conscience sent ou la conscience ne sent pas. La plupart des modèles orientaux traditionnels se sont basés sur le développement du perceptuel, car autant le conceptuel peut se tromper, il y a de bonnes idées et de mauvaises idées, autant les perceptions ne trompent pas. Certes l'analyse que nous en faisons

L'intérêt des messages 63

éventuellement peut être différente de la réalité. Telle personne interprétera une perception énergétique comme bénéfique et une autre l'interprétera comme négative, mais là l'erreur porte moins à conséquence.

Le problème du conceptuel est lié de façon étroite aux concep¬tions mentales de l'homme. Si celui-ci ne conçoit pas Dieu dans son esprit, il ne fera à l'évidence rien pour le concevoir au niveau matériel. De même que s'il ne le conçoit pas au niveau des émotions, l'émotion divine n'a aucune chance de se manifester en lui. De même, si sa conscience et son mental sont orientés sur une notion de développement matériel, ses conceptions seront unique¬ment orientées sur des créations matérielles. Les textes de la fin de ce livre constituent, dans une certaine mesure, des éléments qui vont permettre à votre mental de construire des idées différentes en ce qui concerne par exemple la notion d'amour ou de vérité. Quant au perceptuel, voie qui est largement abandonnée en cette fin de 20e siècle où on a pris pour habitude de privilégier la raison, il est lié aux perceptions, qu'elles soient en relation avec un sentiment émotionnel ou avec des perceptions énergétiques vraies. Il est en effet très facile de nier le magnétisme tant que nous n'avons pas été en contact avec un magnétiseur qui pose la main sur nous. Mais parfois, notre conceptuel est tellement fort au niveau de cette négation que même un magnétiseur efficace n'entraînera aucune perception au niveau de notre corps. Dans un sens spirituel, la perception est une vibration que l'on a tendance aujourd'hui à appeler énergie. On pourrait qualifier la lumière d'énergie, l'amour d'énergie et tout sentiment ou tout acte, tout geste est susceptible d'entraîner une énergie ayant un effet sur la conscience. Un certain nombre de techniques permettent de développer ce perceptuel : la méditation ou toutes les formes de yoga. Certaines personnes utilisent des outils qui amplifient leur perceptuel, par exemple le pendule des radiesthésistes.

64 Contacts averc les mondes de lumière

La solution idéale au niveau du développement de l'être humain consiste à associer le perceptuel et le conceptuel. Concernant le conceptuel, il s'agit de changer nos conceptions au niveau de notre mental, d'accepter le changement de paradigme, c'est-à-dire d'ac¬cepter la notion d'unité, d'unité du créé, la notion d'amour univer¬sel.

En ce qui concerne le perceptuel, il faut que la raison cède le pas au cerveau de l'intuition qui va permettre à notre conscience et à certaines parties de notre corps de ressentir les énergies. En effet, les perceptions énergétiques et les perceptions de l'âme sont liées à une épuration énergétique et à une ouverture de canaux subtils qui permettent de reconnaître les signaux énergétiques. Dans les messages de la fin de ce livre, il est évident que le conceptuel peut être modifié à partir du moment où notre mental accepte déjà cette idée. Pour le perceptuel, on peut se demander comment la lecture d'un message est capable de déclencher des perceptions énergétiques. L'expérience est facile à réaliser. Il vous suffit de lire l'un de ces textes mentalement et de le lire ensuite à haute voix. Un artiste qui peint une toile y met quelque chose qui lui est propre. Celui qui modèle de la terre dépose son empreinte énergétique à l'intérieur de l'objet qu'il crée. De la même façon, les

messages qui sont reçus sous une inspiration différente de celle de la personnalité qui les canalise sont empreints de l'énergie de ceux les suscitent. Le fait de lire ces messages à haute voix engendre au niveau de notre conscience, ainsi qu'au niveau de notre corps, un certain nombre de perceptions.

Il existe des prières connues maintenant depuis deux millénai¬res qui possèdent les mêmes propriétés énergétiques, les mêmes propriétés au niveau de la conscience. Le problème vient souvent du fait que l'être humain les récite comme une litanie au lieu d'être dans la voie du coeur. Le fameux Notre Père, par exemple, est construit sur un mode vibratoire très particulier qui permet de mettre en vibration les différents centres énergétiques du corps, en

L'intérêt des messages 65

partant du sommet du crâne jusqu'au pubis et aux organes génitaux. Plus près de nous, citons la Grande Invocation, transcrite par Alice Bailey qui a reçu un enseignement télépathique du maître tibétain Djwal Khool. Cette Grande Invocation est en quelque sorte une prière pour le nouvel âge. Le fait de réciter selon certaines condi¬tions, en étant au minimum à trois et en se centrant sur le troisième oeil, met en route un processus énergétique puissant. De la même façon, les textes de la fin de ce livre peuvent, à condition que vous en acceptiez déjà l'idée au niveau de vos conceptions, entraîner en vous une énergie très particulière et une expansion de conscience.

66 Contacts avec les mondes de lumière

Chapitre 6

MODES DE RECEPTION DES MESSAGES

Les techniques décrites dans ce chapitre permettent de rentrer en contact avec le plan mental et donc de recevoir des messages d'une origine lumineuse. Avec une telle origine, il ne peut y avoir ni négatif ni ombre car elle correspond à ce que les Tibétains appellent le devachan, à savoir le lieu de la lumière de Dieu, de la fameuse lumière blanche qu'aperçoivent les gens qui font une expérience aux portes de la mort.

L'ÉCRITURE AUTOMATIQUE

L'écriture automatique consiste tout simplement à se mettre devant une feuille de papier blanche, un stylo à la main. Si vous êtes un médium, vous avez la capacité de vous brancher sur l'un des mondes subtils où peuvent se trouver des messages à capter, monde astral (dont nous ne traiterons pas ici) ou monde mental. Si vous n'êtes pas médium, vous commencez par vous mettre en condition de la façon qui a été expliquée dans le chapitre 3 pour la préparation au channeling. Ensuite, deux voies sont possibles. La première consiste à recevoir comme une impression mentale les mots et à les écrire tout simplement au fur et à mesure. Cette

Modes de réception des messages 67

réception mentale passe par le cerveau et est assimilable au fonctionnement de la pensée, mais là il s'agit de pensée extérieure, de pensée induite. En effet, il a été fréquemment observé qu'en procédant de cette façon les mots se suivent en n'ayant apparem¬ment aucun sens. La raison en est que les mots suivants ne sont pas encore pensés. Normalement, avant d'écrire une phrase, nous la formulons d'abord entièrement dans notre mental.

Dans le cas de l'écriture automatique, il n'y a même pas simultanéité, mais plutôt écriture du mot et pensée ensuite. Ce phénomène nous permet de comprendre que l'acte moteur de cette écriture n'est pas notre pensée, mais une pensée extérieure. Cette technique est certainement la moins impressionnante et celle qui peut prêter le plus à confusion dans la mesure où il est très difficile d'analyser, au moment où les choses se produisent, le mécanisme. A savoir, est-on sûr que la pensée est bien née après l'écriture ou l'inverse. La deuxième technique est quant à elle beaucoup plus impressionnante à vivre et à observer, ici le mental n'intervient plus du tout pour puiser le message sur ce plan du mental qui n'est pas le mental de l'être récepteur. C'est cette énergie mentale qui va «s’insinuer>> dans le bras et l'écriture va se faire indépendamment de la volonté. Il est d'ailleurs très curieux de constater que, dans cette technique d'écriture automatique, au moment ou le bras est investi par cette énergie mentale de l'être ou de l'énergie qui dicte le message, l'écriture se modifie et n'a plus de ressemblance avec l'écriture habituelle de celui qui reçoit le message. Souvent les phrases se terminent par une espèce de figure géométrique, par un dessin symbolique. Cette technique est beaucoup moins sujette à caution dans la mesure où le mental n'a plus à intervenir, où les mots se couchent directement sur le papier sous l'emprise d'une force extérieure qui

se densifie jusqu'au point d'emprunter le bras, donnant d'ailleurs à ce niveau un certain nombre de perceptions sensibles, variables selon les individus.

68 Contacts avec les mondes de lumières

Souvent le bras est comme lourd, ankylosé, ou encore comme pris de spasmes ou de petits mouvements musculaires. On constate assez couramment une variation thermique au niveau du bras qui, selon les maîtres ou les êtres qui délivrent les messages, peut soit devenir plus froid, soit plus chaud. Souvent le bras est parcouru par un frisson, une petite chair de poule qui se situe de façon très localisée au niveau de ce membre. Cette forme de réception de messages présente toutefois un inconvénient. Le bras peut difficilement supporter ce phénomène plus de cinq à dix minutes, voire une demi-heure pour les personnes très douées. La raison en est que le bras n'a pas l'habitude de travailler avec des énergies mentales. Il utilise, comme tout le reste du corps d'ailleurs, les énergies praniques, c'est-à-dire les énergies du premier corps énergétique. Or, dans ce cas, le plan vibratoire est beaucoup plus élevé et les muscles du bras et des doigts ont beaucoup plus de mal à suivre cette énergie plus puissante. Souvent apparait dans le bras une ankylose, une sorte de lassitude très intense qui empêche de prolonger la séance. Concernant les messages figurant à la fin de ce livre, cette technique a été utilisée pour certains, très courts, ou lorsque l'un des maîtres qui passait le message à travers le canal que j'essayais d'être se rendait compte que les techniques de l'adomhrement et de l'incorporation (présentées plus loin) n'étaient plus possible, soit pour des raisons astrologiques ou encore personnelles, a savoir fatigue de ma part, préoccupations mentales, et encore éventuel¬lement incapacité pour lui de passer par ce biais.

ADOMBREMENT ET INCORPORATION

Les processus d 'adombrement et d’ incorporation présentent une légère différence. L'incorporation consiste en quelque sorte à se vider de notre propre personnalité, à évacuer notre conscience pour laisser place à une autre entité consciente. Quant à l'adombrement,

Modes de reception des messages 69

il signifie qu'une conscience extérieure vient s'intégrer et partici¬per à la conscience habituelle qui vit dans ce corps. L'incorporation est donc un processus qui gêne la conscience ordinaire et ne peut exister en même temps qu'elle, alors que l'adombrement permet d'illuminer la conscience habituelle par l'intervention de cette conscience extérieure venant d'autres plans. L'adombrement est l'une des techniques les plus faciles qui a permis la réception de ces messages. En effet, comme nous l'avons vu dans le premier chapitre, quand l'aura mentale est suffisamment purifiée, c'est-ଠdire quand le jaune doré apparaît autour de la tête et que l'oeuf aurique commence à prendre une teinte blanche uniforme, l'être est dans ce processus mental et cette lumière mentale donne à des êtres qui évoluent sur ce plan mental la possibilité de communiquer, de plan mental à plan mental, dans l'être humain qui possède cette aura. Le contact se fait toujours de la même façon, et chez tous les êtres qui construisent leur corps de lumière.

Avant que l'adombrement ne se présente, il est habituel de ressentir une petite modification au niveau de l'état vibratoire et de la conscience. Quelques minutes auparavant et sans le rechercher spécialement, on se sent plus vibrant, entouré de quelque chose de cotonneux, comme si l'on sentait l'oeuf aurique. Quelque chose se manifeste au niveau du vortex, au niveau du sommet du crâne. Des vibrations se font plus présentes, plus palpables, comme une pression, un picotement, comme une petite chaleur qui tourne autour de la tête. Et au moment de l'adombrement va se produire dans un ordre variable un certain nombre de phénomènes. Le premier est comme un frisson qui envahit le corps, monte et descend, s'étale comme une vague bienfaisante à l'ensemble de la peau. Parallèlement à ce frissonnement caractéristique, que ceux qui ont déjà vécu ce phénomène reconnaîtront sans peine, il y a une sensation thermique très particulière au niveau du coté gauche de la face, comme si quelque chose de chaud, de doux, caressait le visage et appuyait en même temps sur l'épaule. Si un clairvoyant regarde

70 Contacts avec les mondes de lumière

la scène, il aperçoit une forme aurique, humaine ou non humaine, pouvant simplement parfois se présenter comme un trait de lumière, mais en tout cas bien distincte de l'oeuf aurique de la personne. Et cette forme et l'oeuf aurique s'interpénètrent, la forme venant s'adjoindre à l'oeuf aurique comme une ombre lumineuse. Cette ombre lumineuse pénètre dans la partie supérieure gauche de l'oeuf aurique et descend petit à petit pour prendre place à côté de l'être en cours d'adombrement. Souvent, à ce moment-là, la partie gauche du visage se met à picoter et à vibrer, voire même dans certains contacts très puissants a changer de couleur. Un certain nombre de techniques d'avant-garde qui mettent en évidence le corps éner¬gétique, comme par exemple l'électrographie encore appelée effet Kirlian, permettent de visualiser ce qui se passe au moment de l'adombrement. L'image énergétique des extrémités des mains et des pieds se modifie. On observe sur ces images d'enregistrement du corps énergétique comme une autre main, comme une deuxième main, posée sur la main gauche de la personne. L'adombrement est complet. Un deuxième personnage se tient à la gauche du sujet. Ce contact peut être ressenti par n'importe quelle autre personne, tout simplement en approchant la main du côté gauche du corps.

Une fois que l'adombrement est bien établi, il n'y a plus qu'à laisser place à cet être de lumière tout en gardant la conscience parfaite de ce qui va se passer, contrairement à l'incorporation ou à la transe, où la conscience est ailleurs. Ici l'attention est à son maximum. Quand cet adomhrement est accompli complètement à partir du corps de lumière, un certain nombre de manifestations physiques puissantes peuvent encore se présenter. Le chant de l'âme entendu dans l'oreille gauche se fait plus puissant, plus grand, plus intense. Une vibration très importante peut pénétrer à l'intérieur du corps de chair et ne plus donner seulement un frissonnement extérieur mais une sensation de vibration interne très intense. La communication est à ce moment-là directe et totale. Elle peut se faire de mental à

Mode de réception des messages 71

mental par l'intermédiaire du chakra laryngé, c'est-à-dire par l' intermédiaire de la parole, rejoignant à ce niveau-là les technique de channeling, mais en faisant appel uniquement au plan mental, ou encore passer par la main et rejoindre alors le processus de l'écriture automatique.

LA CLAIRAUDIENCE

Dans le premier chapitre, nous avons vu que lors de la construc¬tion du corps de lumière se produit l'ouverture d'un chakra mineur, le chakra de l'oreille. L'activation du septième chakra, puis du cinquième chakra, le chakra laryngé, entraîne celle de ce chakra mineur. Une fois activé, il confère la clairaudience, qui se manifeste pour un clairvoyant comme une grosse ampoule de dix centimètres de haut et de quinze à vingt centimètres de long allant en s'effilant, qui part de l'oreille gauche. C'est par l'intermédiaire de cette «ampoule de la clairaudience» que se manifeste premièrement le chant de l'âme, le nada, qui est un des siddhis correspondant à la commu¬nication avec l'âme. Dans certains cas, en méditation ou lorsque le mental est au repos, il est possible d'entendre par l'intermédiaire de ce chant de l'âme les voix qui nous viennent du mental, mental supérieur ou plan d'évolution des maîtres de lumière. Cette clairaudience ne se manifeste que très rarement de façon spontanée. En général, et en tout cas dans certains des messages qui figurent à la fin de ce livre, elle a été recherchée car elle ne se présentait jamais spontanément, contrairement à l'adombrement ou encore à l'écriture automatique. En de rares cas, des bribes de phrases ont été prononcées par l'intermédiaire de cette ampoule de la clairaudience qui est en quelque sorte une voix, non pas une voix intérieure, mais une voix entendue à l'extérieur comme si quelqu'un vous chuchotait à l'oreille.

72 Contacts avec les mondes de lumière

Le plus souvent, la reception de messages par le biais (le la clairaudience nécessite un peu de préparation. La première de ces préparations va consister a effectuer une méditation, mais pas au sens où on l'entend communément. Cette méditation doit se polariser et se fixer sur le chant de l'âme. C'est une tectinique de méditation connue dans le yoga, la méditation sur le son intérieur. Ce son intérieur ne peut se trouver que dans le silence intérieur . Lorsqu'on est en méditation sur ce chant de l' âme, un certain nombre de modifications se produisent. Tout d'abord, ce chant devient plus aigu, plus perçant et plus puissant. Il se module de plus en plus. souvent il est de façon spontanée une hamonique parfaite mais, dans le cas présent, quand la conscience se porte sur lui, il donne l’impression d'un mouvement plus harmonieux et plus intense. Au bout d'un certain temps, ce son devient plus puissant et est entendu comme s'il venait de plus loin que l'oreille, à l'extérieur bien sûr. Souvent ce son, ce chant de l'âme est entendu, puisqu'on peut le faire écouter a quelqu'un d'autre. Il est entendu entre dix et vingt Centimètres de l'oreille. Si une méditation est effectuée sur ce son intérieur, il donne l'impression de devenir plus puissant tout en s’éloignant, comme si la source sonore se situait à trente ou quarante centimètres de l’oreille. Quand la méditation devient très affinée par rapport à ce son , il se module encore davantage et des mots se forment. A titre personnel, j'ai eu la surprise d'entendre la première fois que cela s'est produit la voix d'un maître avec lequel j'avais l'habitude de communiquer par voie mentale ou télépathique. Il est très curieux aussi de constater que la voix qui est entendue peut correspondre à la voix qu’aurait eue la personne de son vivant. J'ai pu rentrer en contact clairaudient avec un être considéré comme un grand saint décédé il n'y a pas longtemps, et j'ai eu la surprise de constater que cette voix que j'entendai, à l'extérieur de mon oreille était tout a fait conforme à la voix qu'il avait de son vivant, que je n'avais pas

Modes de réception des messages 73

entendue à ce moment-là, mais que je me suis empressé de recher¬cher par la suite et que j'ai retrouvée lors de l'enregistrement d'une conférence.

LA CLAIRVOYANCE

La réception d'un message par clairvoyance fait appel, bien évidemment, au chakra correspondant à la clairvoyance. Il n'est pas question ici de voyance, mais vraiment d'un niveau de conscience différent, le niveau qui correspond au troisième oeil encore appelé centre ajna. Les techniques de réception de messages par cette voie néces¬sitent dans un premier temps une méditation. Mais au lieu de méditer comme dans le cas précédent sur le son intérieur, il faut ici méditer et porter la conscience sur la vibration permanente qui se situe au niveau du front, créant une espèce de bande. Quand la conscience se porte sur ce troisième oeil et sur ce bandeau situé sur le front, les vibrations s'accentuent à ce niveau, effectuant comme une pression sur l'ensemble du front. A partir d'un certain moment, un point de lumière apparaît derrière les yeux clos. Ce point de lumière, qui semble se situer non pas à l'intérieur de la tête, mais plutôt en avant, va soit s'éclaircir, soit se modifier au niveau des couleurs. La réception des messages par clairvoyance peut prendre dif¬férentes formes. On voit par exemple les yeux fermés comme la page d'un livre et, sur cette page, le texte est écrit : il n'y a plus qu'à le lire, à l'enregistrer ou à l'écrire. Les messages reçus par clairvoyance peuvent aussi emprunter la voie de la couleur et des formes ¬pensées. Il se produit une espèce de décodage simultané entre la couleur, une forme géométrique ou un symbole, et une phrase correspondante.

74 Contacts avec les mondes de lumière

LE ROLE DES CRISTAUX

Les cristaux peuvent être considérés dans certains cas comme des antennes cosmiques ou comme des antennes mentales qui permettent de rentrer plus facilement en communication avec le plan de réception de ces messages. Il existe trois variétés de cristal de roche qui sont particulièrement indiquées pour permettre d'établir un contact avec les mondes de lumière. Le premier type de cristal de roche favorisant la communica¬tion avec le plan mental est le cristal de roche à effet fantôme. Cette appellation énigmatique nous dit simplementque, lorsqu'on regarde ce cristal par transparence sur l'une des faces, on s'aperçoit qu'il y a à l'intérieur un certain nombre de pyramides superposées les unes sur les autres. Ce cristal de roche, pour une raison inconnue, per¬met de faire vibrer la conscience sur différents plans de façon simultanée. Plus le nombre de pyramides qui apparaissent par transparence dans ce cristal est important, plus il permet de faire vibrer des plans de façon simultanée, l'idéal étant d'avoir au minimum sept effets fantômes, c'est-à-dire sept pyramides. La deuxième variété de cristal de roche a été baptisée par les Américains cristal à effet télévision. Un cristal de roche se présente comme une pierre transparente avec six faces donnant, par l'inter¬médiaire de l'inclinaison de ses faces, une pointe. Quand les faces s'inclinent de manière différente, c'est-à-dire avec des angles différents, il arrive que l'une de ces faces inclinées possède un nombre inhabituel d'arêtes. Le plus souvent, on observe sur cha¬cune des faces inclinées du cristal cinq, six, voire sept arêtes. Quand un cristal possède huit ou, ce qui est encore mieux, neuf arêtes, il peut être considéré comme une antenne cosmique. Enfin, la troisième variété est liée à l'origine du cristal de roche. Il est évident qu'un quartz fantôme ou un quartz à effet télévision peut aussi bien provenir du Brésil que de Madagascar ou du Mexique ou de toute autre région du monde. La troisième variété

Modes de réception des messages 75

quant à elle est spécifique à un lieu. C'est le cristal de roche de Lagardette, une variété très transparente et très brillante, d'une pureté inégalée jusqu'à ce jour dans le monde excepté par le cristal de roche appelé diamant de herkimer, mais qui intervient moins à ce niveau-là. Le quartz de Lagardette semble vibrer sur un mode très particulier et permettre de façon spectaculaire le contact avec les mondes de lumière.

Une fois que vous êtes en possession d'un cristal adéquat, ne le posez pas sur un chakra, ce qui peut être très dangereux, mais tenez¬le plutôt dans votre main. Si vous êtes droitier, vous le mettez dans votre main droite, si vous êtes gaucher, vous le mettez dans votre main gauche. A ce moment-là, que se passe-t-il ? Ceci a encore une fois été vérifié par des travaux de visualisation des énergies par effet Kirlian. Imaginons que vous êtes droitier. Vous tenez donc votre cristal dans la main droite, vous vous allongez, bras et jambes décroisés, vous fermez les yeux et vous attendez. Le phénomène suivant va se produire. Toute l'énergie va être amplifiée du côté droit de votre corps, bras droit, jambe droite, côté droit de votre tronc et aussi côté droit de votre tête. Le corps énergétique, cela a déjà été expliqué, ne croise pas au niveau de la nuque comme le corps physique, c'est-à-dire que le côté droit du cerveau corres¬pond au côté gauche du corps au niveau de la mobilité et de la motricité en tout cas, et que le côté gauche de la terre, c'est-à-dire le cerveau gauche, correspond au côté droit du corps. Au niveau du corps énergétique, quand vous tenez un cristal dans votre main droite, vous amplifiez l'énergie de tout votre côté droit et aussi dans votre tête du côté droit, donc au niveau du cerveau droit. Si vous êtes droitier, le cerveau droit est le cerveau de l'intuition, le cerveau de ce qui n'est pas en rapport avec l'analyse et la raison. En ampli¬fiant ainsi les énergies de votre côté droit vous aller pouvoir faciliter une expansion de conscience et un accès, par l'intermédiairé du

76 Contacts avec les mondes de lumière

cerveau droit, au monde de l'intelligence, de la vraie intelligence, c'est à dire le monde du mental supérieur.

En dehors des cristaux de roches, d'autres cristaux et d'autres techniques peuvent être d'un apport non négligeable dans la récep¬tion de messages. Citons par exemple les mandalas de cristaux, mandala signifiant que des cristaux sont posés sur le sol avec une certaine orientation et que vous, vous vous tenez à l'intérieur de ce mandala. Un mandala de cristaux génère une énergie spécifique en fonction de l'orientation des minéraux, de leur couleur, de leur structure et de leur composition chimique. Il existe par exemple un mandala qui consiste à utiliser quatre octaèdres de fluorine bleutée venant de Veracruz au Mexique. Les octaèdres de fluorine bleutée devant avoir impérativement entre un et deux centimètres selon l'axe le plus grand ². En disposant ces quatre pierres en mandala et en me plaçant d'une façon précise à l'intérieur de celui-ci, il m'est arrivé à de nombreuses reprises de rentrer en contact télépathique avec d'au¬tres univers, d'autres mondes, en particulier Shamballa. Shamballa est un lieu d'enseignement spirituel, un lieu qui a pris en charge le gouvernement spirituel de la planète Terre et qui régit son évolu¬tion et son administration occulte pour un plan d'amour et de lumière. Shamballa a toujours été plus ou moins localisé sur la terre dans le désert de Gobi, en tout cas au niveau vibratoire équiva¬lent. Shamballa ne se situe pas pour certains autres à l'extérieur mais dans son propre coeur. Une chose est certaine, grâce à ce mandala particulier de pier¬res, il m'a été permis de voir un certain nombre de paysages, de rencontrer un certain nombre d'êtres qui évoluent sur ce plan de lumière et d'entrer en contact télépathique avec eux et de recevoir certains des messages que vous lirez à la fin de ce livre.

² La façon de procéder avec ce mandala sera décrite dans un ouvrage a pa¬raître : Méditation guidées avec les cristaux.

Modes de réception des messages 77

LA DECORPORATION

Il convient de différencier la décorporation de ce qu'on appelle classiquement le voyage astral. La décorporation est un processus particulier qui amène la conscience à se transférer dans le corps éthérique (le double lumineux des Égyptiens) et à se retrouver dissocié du corps physique. Il est possible lors de cette expérience d'observer son corps physique qui est allongé, tout en se trouvant cependant encore dans l'environnement habituel. Il ne s'agit donc pas de voyage astral dans le monde astral, mais bien dans le mon¬de physique, en étant débarrassé si l'on peut dire de son corps physique, auquel on est néanmoins toujours relié, bien sûr, par ce qu'il est convenu d'appeler la corde d'argent. Le processus est différent de la technique qui conduit au voyage astral à proprement parler. Ici il n'y a pas de perception de ce monde astral, il y a la perception du monde physique, mais à travers un regard différent, qui n'est pas voilé par la rétine, puisqu'elle n'est plus en jeu. Une fois que la conscience est sortie du corps physique, un plan vibratoire très dense est donc supprimé. Dans ce double lumineux, tout simplement en restant à côté de son corps, la possibilité de contacter le monde mental se fait de manière encore plus naturelle. Il est évident qu'à ce moment-là il est préférable d'éviter de vouloir s'éloigner de son corps et d'éviter de vouloir pénétrer dans ce que nous appelons le monde astral, car les maîtres de lumière s'y manifesteraient beaucoup plus difficilement. Leur niveau de vi¬brations et leur niveau de manifestation peuvent se situer au plus bas sur un mode vibratoire mental et non pas astral. Ici la technique de décorporation est un moyen qui permet simplement de supprimer un des filtres entre nous dans notre corps et le plan du mental supérieur. Cette technique de réception des messages reste toutefois assez exceptionnelle, car le problème qui se pose lors de cette expérience hors du corps, de même que dans

78 Contacts avec les mondes de lumière

le voyage astral, est de retransmettre de façon conforme, c'est-ଠdire sur un plan matériel, que ce soit par écrit ou en enregistrant les mots entendus, ce qui a été donné. Ce genre d'expérience nécessite une conscience particulièrement claire.

L’ENERGIE DE GROUPE

Les premiers messages donnés à la fin de ce livre ont été reçus lors de réunions du groupe de guérison spirituelle Amour et Guérison et il nous reste à présent à comprendre comment fonction¬ne l'énergie de groupe. Le Christ a dit : «Quand vous serez trois réunis en mon nom, je serai parmi vous.» La guérison de groupe et les techniques de groupe sont amenées à prendre un essor consi¬dérable dans les années qui viennent. De nombreux êtres ont compris que le fait de se rassembler permet de travailler beaucoup plus efficacement sur le plan énergétique. Dans un groupe, des messages peuvent être reçus par adombrement et incorporation. Cela se passe de la manière suivante. Le groupe se réunit en se donnant la main en cercle, la paume de la main gauche étant tournée vers le ciel et la paume de la main droite vers la terre. Ainsi les mains s'emboîtent de façon parfaite. La colonne vertébrale est tenue bien droite, ainsi que la tête, et la conscience se porte sur le sommet du crâne, sur le septième chakra. De ce septième chakra, chacun des participants envoie un rayon de lumière dorée qui monte très haut dans le ciel et nous relie à notre père le ciel. Ensuite, notre attention se porte sur la plante de nos pieds et de chacune d'elles part un rayon de lumière argent qui, comme pour le rayon de lumière or, peut être aussi bien pensé que visualisé. Ces deux rayons de lumière argent descendent dans la terre et nous ancrent donc dans notre mère la terre. Par l'intermé¬diaire de ces trois fils de lumière, les énergies du ciel et de la terre pénètrent en nous par le sommet du crâne et par les plantes de pied, puis elles se rencontrent au milieu de notre être, dans la poitrine,

Modes de réception des messages 79

dans le chakra du coeur. A partir de ce moment-là, dans notre main gauche commence à se manifester une vibration très particulière que nous nommons énergie d'amour, de paix, d'harmonie et de guérison. Notre attention se porte ensuite sur notre main gauche pour amplifier cette énergie ressentie. Nous l'amplifions et nous la transmettons à notre voisin de gauche, dans sa main droite. Celui-¬ci la recueille, la fait passer dans son bras droit, la fait passer par son coeur, où il reçoit les énergies du ciel et de la terre, l'augmente de ses propres énergies et retransmet le tout à son voisin de gauche. Ainsi, cette énergie d'amour, de paix, d'harmonie et de guérison circule maintenant en cercle dans le sens des aiguilles d'une montre. Tout le groupe l'augmente, l'amplifie et la vivifie jusqu'au mo¬ment où une vibration apparaît dans le chakra du coeur, vibration ressentie réellement par chacun des participants.

Chacun envoie alors un autre rayon de lumière dorée qui se dirige vers le centre du cercle, au milieu duquel nous avons pris soin de placer un cristal de roche dont la pointe est dressée vers le ciel. Nous entrons en communication, en communion avec ce cristal par l'intermédiaire du rayon de lumière dorée qui part de notre poitrine. A ce moment-là, le cristal nous renvoie lui aussi son énergie et une deuxième vibration apparaît comme un souffle frais qui balaie le front. A ce moment-là nous pensons et nous visualisons un autre rayon de lumière dorée qui part de notre troisième oeil et se dirige vers le centre de la pièce, lui aussi sur le cristal. Nous sommes alors en communication avec chacun des autres membres du groupe par les mains, avec le ciel par la tête, et avec la terre par les pieds. Quand nous rentrons en communication par le coeur et par le troisième oeil avec le cristal, celui-ci se met en vibration et au-dessus de lui se génère une colonne de lumière blanche, d'un blanc laiteux très caractéristique et très particulier. Nous continuons à alimenter cette colonne de lumière blanche par l'intermédiaire du cristal et elle remonte sur le plan du mental supérieur, là où se trouve cette fameuse lumière blanche et là où

80 Contacts avec les mondes de lumière

évoluent des maîtres de lumière. Quand cette colonne de lumière blanche établit donc un contact avec le plan du mental supérieur, tous ensemble nous laissons les maîtres descendre, nous les appe¬lons télépathiquement et ceux qui sont prêts à venir nous aider descendent dans cette colonne de lumière blanche. Quand ils sont là, ils sont là non pas pour notre bon plaisir, mais pour faire un travail conjoint de guérison. Nous leur soumettons, soit télépathiquement, soit en prononçant les noms, des personnes qui ont demandé l'aide du groupe.

Quand tous les noms ont été prononcés par tous les participants, l'un des maîtres peut sortir de cette colonne de lumière mentale et se diriger sur l'un d'entre nous. Il adombre et incorpore cet être comme cela a été décrit précédemment. Des paroles sortent alors, des paroles ou des messages qui peuvent s'adresser au groupe, mais qui ont surtout une portée d'enseignement pour chacun d'entre nous, voire une portée planétaire. La personne qui reçoit le message est tout à fait consciente, mais son état de conscience est très différent de son état habituel. Elle est parcourue de frissons, d'énergie que les participants qui sont autour et qui lui donnent la main peuvent ressentir. Cette technique est importante à connaître car, répétons-le encore une fois : «Quand vous serez trois réunis en mon nom, disait le Christ, je serai parmi vous.» Le groupe a la facilité, à partir du moment où il y a trois personnes, de former un triangle et de générer une énergie lumineuse, cette lumière blanche, et de permettre à des maîtres de lumière, à des êtres évolués spirituellement de se manifester et de transmettre un enseignement de manière beau¬coup plus évidente et de manière beaucoup simple que lorsqu'une personne est seule.

Modes de réception des messages 81

Conclusion

REDÉCOUVRIR LA SIMPLICITÉ

Les techniques de channeling et de contact avec les mondes spirituels prennent chaque jour plus de place dans notre monde et les témoignages se multiplient à leur sujet. Un phénomène en revanche moins connu est la constitution du corps de lumière. Ce corps de lumière, il convient d'insister encore sur ce point, est une réalité et n'a pas seulement valeur symbolique dans la Bible ou dans des écrits anciens, hindous, en particulier les Écritures védiques. Ce corps de lumière est une réalité que de nombreux êtres vont être amenés à vivre dans cette fin d'ère. Beaucoup d'individus s'éveil¬lent à leur réalité intérieure et à leur vraie dimension. Leur pro¬blème tient souvent à leur isolement. Ils n'arrivent pas à se retrou¬ver entre eux et doivent affronter seuls des perceptions et des sensations nouvelles pour eux. Il faut savoir toutefois qu'au moment d'une fin d'ère comme cela est le cas actuellement, au moment de la fin d'un grand cycle cosmique, non pas seulement la fin de l'ère des Poissons et le passage à l'ère du Verseau, mais aussi la fin d'un cycle complet qui dure 25000 ans, un certain nombre d'êtres sont envoyés pour faciliter ce passage d'une ère à une autre et d'un cycle à un autre.

82 Contacts avec les mondes de lumière

Des énergies différentes sont envoyées, des énergies qui sont relayées par la Grande Loge Blanche, qui sont envoyées par nos frères de l'espace et nos frères humains réalisés depuis longtemps. Le but est effectivement de passer de la troisième à la quatrième dimension, de passer de la conscience individuelle à une conscience cosmique. Des énergies très différentes sont déversées sur la Terre depuis quelques années. Dans le passé, il fallait, pour évoluer, étudier, se pencher sur les lois occultes de la nature à travers un système de connaissance, qu'il s'agisse de la kabbale, le tarot, l'astrologie, le yoga, toutes ces techniques étant destinées à éveiller en nous ce que l'on appelle le feu du serpent, à savoir la kundalini, l'énergie ascendante. Mais depuis août 1987, les énergies qui descendent sur terre sont des énergies de transmutation et, en tant que telles, elles ne passent plus par ce courant ascendant, mais plutôt par un courant descendant qui s' impacte aussi bien sur notre mère la Terre que sur les végétaux, sur certains animaux et sur certains hommes. Pour cette transmutation, il n'y a pas besoin de connaissances, il n'y a pas besoin de connaître les lois occultes. En cette fin d'ère, il nous est tout simplement demandé d'ouvrir notre coeur et d'ou¬vrir notre tête, au cosmos, au Divin. Il n'y a pas besoin pour cela non plus de religions, même si elles sont confortables pour l'esprit humain qui a besoin de concevoir un Dieu qu'il peut comprendre et intégrer à travers un raisonnement. Pour se convaincre de la réalité de ce passage de la troisième à la quatrième dimension, il suffit de regarder autour de soi ce qui se passe depuis 1987 et surtout depuis l'été 1990. La plupart des papillons, les oiseaux, sont déjà passés dans la quatrième dimen¬sion. Les oiseaux adoptent un comportement très particulier, que cela soit en ville ou en campagne. Ils chantent davantage et surtout ils cherchent à contacter des humains. Ils s'approchent d'eux. En ce qui concerne les arbres, beaucoup sont en train de mourir, mais certains ont réussi à passer dans cette quatrième dimension et cela

Redécouvrir la simplicité 83

est observable non seulement au niveau de leur aura, mais aussi au niveau de leur feuillage qui, dans leurs variétés respectives de¬vient vert-gris, d'un beau vert-gris lumineux et non plus seulement vert comme auparavant.

A l'appui de ce fait, je voudrais relater une aventure qui m'est arrivée avec un papillon. J'aperçois dans un parc un papillon posé sur un laurier. Je m'approche de lui, il ne s'envole pas. J'approche ma main, non seulement il ne s'envole toujours pas, mais il vient se poser sur mon doigt. Assez surpris, je relève ma main avec ce papillon sur mon index et je le montre à ma compagne. Celle-ci approche son doigt en demandant télépathiquement au papillon de poser une de ses pattes sur son doigt et le papillon pose seulement une de ses pattes sur son doigt. Puis il s'envole, mais l'histoire n'est pas encore terminée. Le papillon se met à danser autour de nous. Je lève la main et il revient se poser dessus pendant cinq bonnes minutes. Puis il s'envole de nouveau et redanse un ballet autour de nous pendant une demi-heure. Nous nous asseyons pour le regar¬der. Il vient ensuite se poser sur notre tête, alternativement sur l'une et sur l'autre, et cela pendant plus d'une heure et demie. Il disparaît ensuite de notre champ de vision, puis revient avec un deuxième papillon de la même espèce, et ils recommencent leur ballet autour de nous avant de nous saluer et de repartir. Depuis, nombre de rencontres qui ont eu lieu nous ont confirmé qu'il est possible de contacter certains animaux, certains végétaux et de s'apercevoir que quelque chose avait changé. Les êtres qui sont à l'écoute de la nature ne sont pas des rêveurs ni des illuminés. Ils sont les témoins de changements qui préparent un changement brutal, un changement qui a été annoncé depuis des millénaires, par exemple dans l'Apocalypse de saint Jean ou encore, plus près de nous, par des médiums comme Edgar Cayce. Les messages qui vont suivre maintenant constituent une source d'enseignement, une source d'inspiration pour passer plus facile¬ment de l'ancienne ère à la nouvelle ère. Ils contiennent des

84 Contacts avec les mandes de lumière

vibrations essentielles à l'ouverture du coeur et de la tête, pour ce Nouvel Age qui nous est demandé. Leur richesse se présente sous des dehors d'une simplicité déroutante pour le cerveau occidental, mais cette simplicité est celle qu'il nous faut redécouvrir. Le Fils le disait : «Nul ne peut pénétrer dans le royaume de mon Père s'il ne redevient comme un enfant.» Ceux qu'on appelle les simples d'esprit ne sont pas ceux qui n'ont pas d'esprit, mais plutôt des gens qui admettent et qui vivent une simplicité de la vie quelles que soient les circonstances extérieures et qui acceptent de redevenir comme des enfants. Un enfant ne demande pas grand-chose, un enfant demande à manger, demande un toit et de l'amour. Le reste n'a aucune importance.

Redécouvrir la simplicité 85

source: autresdimensions.com
Publié par CRISTALMAN