Vous vous trouvez sur l'ancien site de Choix-Realite

Il contient les articles archivés du site entre Novembre 2005 jusqu'à Mai 2010.
Cette section n'est plus mise à jour. Bonne consultation.

Retrouvez et rejoignez-nous sur le nouveau site : Choix-Realite

A très bientôt.

mardi 5 janvier 2010

Un jour nous serons tous libre

Un jour nous vaincrons

Que l'on soit épuisé par cette incarnation ou qu'on la passe actuellement comme si de rien n'était, un jour nous vaincrons le cycle des incarnations

Joie paix amour grâce espoir sérénité dès maitenant, que cette nouvelle année soit l'année de toutes les transformations intérieures nous préparant au grand évènement

Un avenir en forêt

Vénus, la planète des singes et de l'amour ainsi que pour les navar- riens....

Dernier message pour 2009

14 décembre 2009 Dernier message pour 2009 Comme l'eau s'est écoulée sous les ponts et que la pluie est tombée en abondance dans certaines contrées, l'année 2009 s'est écoulée elle aussi comme un fleuve tranquille vers sa finalité: l'océan. Depuis, des mois nous vous avons annoncé des évènements, des moments précieux pour votre évolution et le temps des révélations n'est toujours venu. Vous savez beaucoup prophétise depuis longtemps... avez-vous remarqué le nombre de prédictions exactes ?

Vrai ou intox?

H1n1 : tel chef, telle ministre !

L’adage qui veut qu’on ait vraiment les collaborateurs qu’on mérite, se vérifie de plus en plus dans la conduite des affaires de notre pays. Le chef ayant montré, à de très nombreuses reprises, que l’argent du pays ne lui coûtait rien – ce qui est vrai à la base – le voici copié par sa ministre de la santé. Roselyne Bachelot ! Celle qui dépense 20 fois plus d’argent que le bon sens n’aurait voulu qu’elle dépensât.

La collaboratrice de N. Sarkozy a reconnu n’avoir utilisé que 5 % des 94 millions de doses du vaccin AH1N1 – soit seulement 1/20e – qu’elle avait commandées sous la dictée de son chef.

En effet, notre "omni-boss", qui décide de tout, a pris tout seul, comme à son habitude, la décision de cette énorme dépense. Roselyne n’a, quant à elle, été que l’exécutante de ce malheureux et désastreux projet.

Roselyne devant les juges

Roselyne Bachelot s’est exprimée le 4 janvier à la télévision, mais bizarrement elle a oublié de signaler que le matin même, elle comparaissait devant le Tribunal de grande instance de Paris.

Le lundi 4 janvier au soir, la ministre de la Santé à tout fait pour calmer le jeu, en annonçant à la télévision qu’elle avait réussi à annuler la moitié de la commande des vaccins contre la grippe H1N1.

Mais cette annulation n’aura-t-elle pas des conséquences financières ? rien n’est moins sûr. Il n’en reste pas moins que plusieurs millions de vaccins vont nous rester sur les bras. lien

Elle a aussi indiqué qu’un certain nombre de pays étaient prêts à acheter une partie du stock restant. Il est question du Qatar, de l’Egypte, de l’Ukraine, de l’Iran.

Sur la revente de ces vaccins, nous sommes en concurrence avec d’autres pays européens, dont l’Allemagne.

Accédez à votre pouvoir et cessez de vous sous-estimer

Ce texte est intéressant car il nous ramène à notre propre maîtrise. Il explique aussi que l'acquisition ou la maîtrise de pouvoirs ne sont pas forcément le signe d'une évolution particulière.


********************

Namaste chers Maîtres, je SUIS Sérapis Bey et je me réjouis de pouvoir être à vos côtés et vous soutenir sur votre chemin vers la Maîtrise.

Avatar par jan kounen

Un sujet qui m'est cher

C'est un film que j'attendais depuis plusieurs années. Un grand projet de science-fiction. Je m'y suis plus intéressé il y a environ un an en récupérant le traitement qu'un nerd avait déniché sur internet. Les sujets évoqués par James Cameron, le rapport avec les indigènes, la jungle, la connexion avec les plantes, ont attisé évidemment ma curiosité très vite et je me suis plongé dans ce premier traitement du film.

J'ai été aspiré par le projet de James Cameron, ravi que ce film, qui allait probablement permettre une réelle avancée technologique, soit un film traitant d'un sujet qui m'est cher, celui des peuples indigènes. Un film sur la relation symbiotique homme-nature, sur le rapport intime que nous avons perdu.