Vous vous trouvez sur l'ancien site de Choix-Realite

Il contient les articles archivés du site entre Novembre 2005 jusqu'à Mai 2010.
Cette section n'est plus mise à jour. Bonne consultation.

Retrouvez et rejoignez-nous sur le nouveau site : Choix-Realite

A très bientôt.

vendredi 18 septembre 2009

Revoyez akira (première partie)

Afin de mieux comprendre ce qui est en train de se passer en ces jours historiques pour l’humanité, il est plus que jamais temps de voir (ou de revoir) le film d’animation de Katsuhiro Otomo. Celui-ci est, de mon point de vue, absolument prophétique concernant la crise humaine et civilisationnelle que nous vivons actuellement.

Descriptions des vénusiens

Le corps humain

Notre corps est fabriqué avec un nombre infini de petits systèmes solaires, exactement comme notre propre système solaire ; chacun d'eux a son propre champ ou sa propre force gravitationnelle autour de lui, avec des particules qui tournoient sur leurs orbites respectives, comme le font les planètes. Tous ces composants sont maintenus dans leurs orbites par cette force gravitationnelle, en équilibre presque parfait.

Bientôt! l’humanité sera consciente de son immensité

L’humanité, depuis son origine en ce monde, se croyait limitée, repoussant toujours plus loin ses horizons et cela dans tous les domaines avec le besoin de toujours approfondir sa compréhension, de se dépasser pour atteindre de nouveaux rivages à expérimenter et assimiler la connaissance de ces nouvelles terres encore inexplorées.

Quand l’homme sage reste sage

Les peuples racines, une philosophie en phase avec la Nature

Les peuples natifs vivent en communion avec leur milieu, toutes leurs cellules sont en phase avec la Terre nourricière, éthologie qui n’a pas trop eu l’heur de nous plaire au fil des siècles passés, jusqu’à ce qu’on en fonde tant d’admiration que de contrition ces derniers temps. « Le fils souhaite oublier, le petit-fils veut s’en souvenir », insinuait Arthur Schlesinger. En dépit de ce vent en poupe pour la mode ethnique, nonobstant les recommandations de l’Organisation des Nations unies (ONU), de l’Organisation des États Américains (OEA), des Organisations Indigènes d’Amazonie (COICA), de l’Union Mondiale pour la Nature (UICN) et de tant d’autres institutions mondiales, nationales et régionales, la situation de ces peuples reste des plus alarmantes : vingt cinq langues disparaissent chaque année dans le monde. Certains diront : moins de langues, moins de guerres, les langues et les religions étant, à travers le nationalisme, les principales raisons pour lesquelles on se bat.

Morale, ethique, valeurs humanistes

Allocution d’Hugo Chavez en Juin dernier. Il appelle au retour de la morale et de l’éthique, valeurs qui selon lui sont incompatibles avec le capitalisme.

Dommage qu’aujourd’hui ce genre de discours soit qualifié de populiste par nos chers élites "démocratiques".

Pepsi just lunch

Cercueils en masse pour la grippe porcine !!!!

Ces recommandations au gouvernement Ecossais ont été publiées hier cherchant à déterminer comment faire face aux décès à grande échelle dus aux événements catastrophiques, aux maladies et aux attaques terroristes.

Le document, intitulé « Conseils pour la gestion de morts en masse en Ecosse », a été publié de peur que la grippe porcine, qui jusqu'ici a été relativement douce comparée à la grippe saisonnière, puisse subir une mutation et devenir beaucoup plus virulente.

Les conseils recommandent l'utilisation de cercueils en carton et de centres de réfrigération pour entreposer les corps. Ils recommandent aussi que les cercueils collectifs ne soient pas employés.

Je m'engage !

Tout engagement lucide et honnête suppose d'accepter le fait que tout engagement est un engagement à trois : toi, moi et une part d'inconnu et de mystère liée à l'évolution possible de chacun de nous.

Je m'engage, aujourd'hui, avec ce que je suis, envers toi, avec ce que tu es. Et j'engage aussi dans cette aventure relationnelle une partie de moi en devenir, et que j'ignore encore, envers une partie de toi en devenir et que tu ignores toi aussi. Je m'engage dans la durée avec une part d'inconnu de moi et une part d'inconnu de toi, c'est-à-dire sans connaître encore l'homme ou la femme que je serai, ni celui ou celle que tu deviendras toi-même.

Le saint aux lévitations - paramahansa yogananda

_ La nuit dernière, à une réunion de groupe, j’ai vu un yogi qui demeurait à quelques mètres au dessus du sol.

Mon ami Upendra Mohun Chowdhury parlait d’une voix émue.

Je souris enthousiasmé :

_ Je crois pouvoir deviner son nom. N’était-ce pas Bhaduri Mahâsaya, de la rue circulaire haute ?

Upendra acquiesça, un peu vexé de ne m’avoir rien appris de nouveau. Ma passion pour les saints était si bien connue parmi mes amis qu’ils se réjouissaient de me mettre sur une trace toute fraîche.

L’histoire du-la conteur-euse sans nom

Par Un Conteur Sans Nom…

Une histoire, un conte… A partager… Un conte ça se partage, ça se transmet … Aller, va déclamer ce conte à quelqu’un…!

Il était une fois un-e conteur-euse (les conteur-euses sont à la fois conteur et conteuse ou ni l’un ni l’une ni l’autre c’est la faute à la grammaire française où c’est toujours le masculin qui l’emporte…Mais pas cette fois !

Cette fois on dira pas « il » ni « elle » on dira « il-elle » Et pas « conteur » ni « conteuse » on dira conteur-euse Voilà ! ).

Donc ce-cette conteur-euse n’avait pas de nom. Hé non…Alors, dans la « vraie vie » c’est sûr on a forcément un nom.

Même que c’est tes parents qui te le donne à la naissance et c’est obligé de figurer à l’état civil et sur tes papiers après, que ça te plaise ou non, tu le portes toute la vie et tu l’écris dans la marge de ton cahier en haut à gauche…