Vous vous trouvez sur l'ancien site de Choix-Realite

Il contient les articles archivés du site entre Novembre 2005 jusqu'à Mai 2010.
Cette section n'est plus mise à jour. Bonne consultation.

Retrouvez et rejoignez-nous sur le nouveau site : Choix-Realite

A très bientôt.

samedi 11 avril 2009

L'accueil d'un enfant résulte d'une relation privilégiée

L'accueil d'un enfant résulte d'une relation privilégiée P 292

L’accueil d’un enfant ne se fait pas dans ce processus là.

L’accueil d’un enfant résulte d’une relation d’Amour privilégiée, de manière parallèle à ce mécanisme, car accueillir un enfant se fait aussi en pleine conscience.

Le branchement est alors un peu différent, plus ouvert vers le haut dans un premier temps.

Prenez le temps d’intégrer totalement cela avant de poser cet acte d’Amour Ultime.

Nous guidons chacun de vos pas lorsque vous êtes en état d’ouverture et de reliance.

Laissez vous guider. Notre lumière, notre amour, vous accompagnent.

Canalisation archange mickael le 10/04/09

10 avril 2009

Je suis Mikaël, Prince et Régent des Milices Célestes. Recevez, tous ici présents, âmes humaines en pérégrination, protection, amour et Lumière. Je viens au devant de vous en cette journée pour exprimer un certain nombre de choses liées à la physiologie planétaire, à la physiologie de ce système solaire et la physiologie de l'âme humaine. Comme vous le savez, dans tous les univers et dans toutes les dimensions existantes, le principe évolutif majeur, omniprésent parce que lié à la nature même de l'émission du soleil central, fait appel à la notion de cycle au sein même d'une dimension comme au niveau de ce que vous appelez les mondes multidimensionnels.

« se quitter soi-même »

Le monde dit : « Je voudrais tellement vivre la piété et la ferveur que d’autres semblent vivre, être en paix avec Dieu comme d’autres le sont, être véritablement pauvre. » Ou encore : « Quoi que je fasse et où que je sois, je ne suis jamais satisfait. Je voudrais tant être loin de chez moi, sans affaires, dans un monastère ou un lieu reculé. »

En vérité, tout cela n’est autre que toi, ta volonté propre que tu suis constamment sans même t’en rendre compte. Que tu l’admettes ou non, jamais un mécontentement ne surgit en toi qui ne soit ta création.