Vous vous trouvez sur l'ancien site de Choix-Realite

Il contient les articles archivés du site entre Novembre 2005 jusqu'à Mai 2010.
Cette section n'est plus mise à jour. Bonne consultation.

Retrouvez et rejoignez-nous sur le nouveau site : Choix-Realite

A très bientôt.

samedi 7 mars 2009

Le deuxième tempo des trois jours

Message reçu par Luce le 18 août 2008

Fée des trois jours

Bonjour à vous, nos chers enfants de la Terre.

Ainsi que je vous l’avais dit (cf. ‘Le premier tempo’), je reviens vers vous en ce jour béni de votre expérimentation terrestre. Certes, ce 15 août fut une très belle fête au sujet de laquelle, et plus particulièrement avec mes sœurs, nous n’avons pas manqué de nous réjouir. Cependant au nom de tous, je vous rappelle que chacune de vos journées, si vous l’acceptez, est un jour de lumière et même un portail de lumière.

Pour nous tous, vos frères et sœurs encore invisibles à votre mental incarné de troisième dimension, chaque seconde est une seconde éternelle de divinité et de lumière, de sagesse, d’amour, de joie, de gloire, de chant, d’extase, de paix, de jouvence… Et il peut en être également de même, dès à présent et dorénavant, pour vous tous ensemble comme pour chacun, jusque et y compris dans votre dimension terrestre comme à partir de votre troisième dimension.

Pire qu’en 1929

Les experts comparaient encore récemment la crise actuelle à celle de 1929… Il semble qu’ils se soient trompés. Celle-ci pourrait être encore bien pire, et devenir une première historique d’une ampleur jamais connue. Des recoupements de déclarations récentes de différents spécialistes laissent présager un effondrement sans précédent. Pire qu’en 1929, une crise dont personne ne voit le bout du tunnel, comme l’indique le Wall street Journal. Très loin du plan Obama, le sauvetage des banques pourrait en effet coûter 4000 milliards de $.

Témoignage: je me présente catherine, 42 ans, from usa

Transmission d’un témoignage vécu par "Catherine" - copier-coller du mail recu par l’un des membre de notre forum.

Sujet du message : [Crise] Catherine sur les USA en chute libre

Bonjour, Tout d’abord, je me présente : Catherine, 42 ans, Ecou...t (49)

Cela fait longtemps que je lis vos forums. Je ne me suis jamais inscrite parce que ... ben ... intéressée mais sans compétences particulières pour prétendre apporter une quelconque contribution !

Aujourd’hui, je voudrais juste témoigner... pas un avis, pas une contribution "d’experte", juste un vécu, une réalité !

En 1989, jeune mariés, mon mari et moi décidons de "tenter notre chance" aux USA.

Toi qui t'éveilles tu as la responsabilité

Toi qui t'éveilles tu as la responsabilité de te centrer, pose l'intention que cela soit et cela sera.

Je t'invite à poser l'intention mentalement que ton cœur accueille en profondeur cette énergie qui se présente aujourd'hui. Accueille que ton corps est invité à se détendre. Accueille que ton cœur se laisse pénétrer. Et je t'invite à remercier D., qui par son arrivée ( une arrivée alors que la méditation venait de commencer ) est venue bouleverser un équilibre qui se créait en toi, qui se créait entre vous. Ceci est un exercice, un entraînement.

Sananda le 24 février 2009

Message par BELLEROSE ( Elisa ) le Mer 25 Fév 2009 - 0:13 Sananda le 24 février 2009 Canal Elisa

Le mois à venir est une préparation consciente et active de tout votre être dans ce que je pourrais appeler la vibration du cœur. Il est aussi une façon de vous acclimater à ces vibrations de haut niveau qui entrent dans votre sphère terrestre

Votre Être divin et vous, émettez un son, un écho se fait entendre à répétition

Le lecteur prendra conscience que dans sa forme humaine, chacun émet un son, une fréquence unique qui le différencie des autres fréquences, toutes les espèces de vies ont leurs propres fréquences, minérales et autres.

Les ailes de la joie

La joie véritable implique une expansion immédiate.

Si nous faisons l'expérience de la joie pure, notre cœur s'agrandira immédiatement. Nous nous sentons voler dans le ciel divin de la liberté; le monde dans toute son étendue nous appartient, non comme quelque chose que nous dominons, mais comme une expansion de notre conscience. Nous devenons la réalité et l'immensité.