Vous vous trouvez sur l'ancien site de Choix-Realite

Il contient les articles archivés du site entre Novembre 2005 jusqu'à Mai 2010.
Cette section n'est plus mise à jour. Bonne consultation.

Retrouvez et rejoignez-nous sur le nouveau site : Choix-Realite

A très bientôt.

lundi 12 janvier 2009

Famous beautiful exotic places - aqua''around the world''

Don de soi

Bonjour à tous

Je vous envoie cette lettre afin que vous la diffusiez au plus grand nombre de contacts que vous avez. Ce n´est pas une "Chaîne" C´est ma belle-fille qui est concernée Je vous dis un grand MERCI par avance pour elle.

Claudie

The joker- that 70's show

Pleurer, c’est bon pour la santé

Pleurer, c’est bon pour la santé

Une émotion forte, et les larmes nous viennent... Pleurer de joie, de honte, de peur ou de chagrin... pourquoi pas ? Souvent d’ailleurs, on ne le choisit pas, c’est plutôt comme si on était un peu "victime" d’une explosion intérieure qui, sans que l’on s’en rende compte ni même que l’on puisse la contrôler, éclatait au grand jour ! Cela peut être parfois gênant, énervant même... mais finalement, on se sent "vidé" d’un poids, apaisé... le calme après la tempête ! Pleurer ne règle pas nécessairement les problèmes, mais aide à "faire une pause", à se retrouver plus serein pour pouvoir y réfléchir posément, sans y plonger la tête la première !

Les enfants, la guerre, la faim

Navré de vous déranger

Donner c’est recevoir

"Donner, c’est recevoir" : l’histoire de Magda en ce début d’année illustre bien cette vérité. Ce qu’elle raconte ci-dessous est le récit de la rencontre qu’elle a organisé pour les sans-abris, pour fêter la nouvelle année. Tout s’est mis en place pour répondre à cette question qui lui trottait dans la tête "que vas-tu faire pour tes frères, dehors, dans la rue?" . Et bien, voilà ce qu’elle a fait. Elle a organisé un repas, offert des cadeaux et lu des lettres et tout cela avec la participation de cœurs bienveillants. Lisez plutôt :

L’intrusion et en question: sauveurs ou prédateurs ?

D’un côté, un témoin privilégié « militaire » confiant dans les intentions protectrices des visiteurs; de l’autre, une « enlevée », qui parle d’intrusion prédatrice…. Au cœur de la thématique du « contact », deux tendances s’affrontent. Le retour dans les parages de la Terre de Nibiru, la fameuse planète des Anunnakis, ces « Dieux tombés du ciel » vénérés par les Sumériens, et dont les vaisseaux expliquent pour partie le phénomène ovni; leurs bases lunaires et martiennes dont les activités sont suivies de près et enregistrées… Tels sont les sujets abordés par le sergent-major Robert Dean dans une récente interview au Project Camelot [Ndlr : programme consacré à la diffusion d'informations sur la question extraterrestre]. Ce militaire aujourd’hui retraité de l’US Air Force, confronté au « fait extraterrestre » depuis le début des années soixante dans le cadre de son activité à l’Otan (Shape), prophétise la fin d’un cycle et la survenue d’événements pénibles sur fond de présence extraterrestre multimillénaire.

Lire la suite...