Vous vous trouvez sur l'ancien site de Choix-Realite

Il contient les articles archivés du site entre Novembre 2005 jusqu'à Mai 2010.
Cette section n'est plus mise à jour. Bonne consultation.

Retrouvez et rejoignez-nous sur le nouveau site : Choix-Realite

A très bientôt.

jeudi 14 août 2008

Face of love ( bo du film dead man walking )

Éric baret

Une personne ne peut pas être libérée - bernard

Comprenons bien ceci : une personne ne peut pas être libérée, mais au contraire, l'être réalisé est libéré de la personne. La différence est essentielle et il faut absolument s'imprégner de cette vérité.

Annecy 2 août 2008 - fete du lac

A regarder plein écran !!!

Criss angel teleports couple

RIRA BIEN QUI RIRA LE DERNIER

Criss Angel Teleports Couple : youtube.com

Les nouveaux créateurs

Bienvenue à tous, Je suis l’énergie du Maître Kuthumi, enseigneur de ce monde pour l’ascension.

Réfléchissez toujours, à ce que vous voulez recevoir, vivre dans votre vie. Pensez aux détails, pensez à ce qui entoure votre création, ne restez pas figés sur votre petit projet mais incluez dans ce que vous voulez votre famille, votre voisinage, la société tel que vous aimeriez la vivre car nous voyons beaucoup d’êtres y veiller, créer de plus en plus, de plus en plus facilement avec amour et joie, mais bien souvent oubliez de créer le monde qui entoure leur création et c’est en cela que j’aimerais que vous entendiez maintenant cet enseignement.

Criss angel - levitates from building to building

RIRA BIEN QUI RIRA LE DERNIER

Criss Angel - Levitates From Building to Building : youtube.com

L'éveil ordinaire

La réalisation est ordinaire parce qu’il ne s’agit pas d’une performance ou d’une élaboration. Elle ne repose pas sur le fait d’atteindre un état spécial ou une quelconque transcendance. L’éveil est ordinaire parce qu’il n’est pas “autre”. Nous nous éveillons à ce que nous sommes originellement, à notre nature, à notre nudité. Généralement, nous parlons “d’atteindre l’éveil”, mais il serait plus approprié de dire que nous “perdons” ou que nous laissons nos illusions.