Vous vous trouvez sur l'ancien site de Choix-Realite

Il contient les articles archivés du site entre Novembre 2005 jusqu'à Mai 2010.
Cette section n'est plus mise à jour. Bonne consultation.

Retrouvez et rejoignez-nous sur le nouveau site : Choix-Realite

A très bientôt.

lundi 21 janvier 2008

Rise up - choix

Trous noirs et trous blancs

I .Définition

En 1905, Albert Einstein, publie sa théorie de la Relativité Restreinte. Il en ressort une nouvelle vision de l'espace et du temps. Cette théorie remet en effet en cause la physique quantique: elle réinvente le principe de gravitation. D'une part ces théories ont pu expliquer tous les nouveaux phénomènes gravitationnels observés et non expliqués par les lois de Newton, d'autre part la Relativité nous a présenté l'existence de phénomènes stellaires jusqu'alors inconnus. On retient les trous noirs ou singularités.

Vue artistique d'un trou noir

Lâcher tout d’un seul coup…

« Je sens, je vois, je sais que l’étape la plus délicate pour beaucoup est de lâcher, lâcher les croyances inutiles, lâcher les retenues, soit celles qui empêchent de s’incarner complètement, soit celles qui limitent l’accès à notre envergure. Je sais qu’il existe un grand nombre d’approches du lâcher prise mais elles s’adressent généralement à des aspects particuliers de nos comportements. Bien qu’elles soient appréciables, elles ont besoin d’être répétées souvent pour que nous lâchions prise sur les mille et une facettes de notre personnalité.

Viens, unissons-nous, ensemble nous sommes le soleil

Soyez bénis enfants de la Lumière, et voyez que tout vous mène à vous, que tout te mène à toi et qu’en cette Terre il y a une multiplicité d'outils importants, très importants, qui te mènent vers toi, qui t'amènent dans les profondeurs de ton être, qui te conduisent vers ta Lumière, et qui te conduisent vers l'Amour Infini. Car tu aspires à cela, tu le désires du plus profond de ton humanité, tu le souhaites du plus profond de ton cœur.

Conseils de merlin

- L’incertitude que vous sentez en vous est le prélude en la sagesse

- La sagesse est vivante et par conséquent toujours imprévisible

- L’ordre humain est constitué de règle. L’ordre du magicien ignore les règles – il est fluide comme la vie

Castaneda le saut dans l’inconnu

Castaneda

Le saut dans l’inconnu

B.Dubant - M. Marguerie

CHAPITRE I LES PHENOMENES PSYCHIQUES

Hormis quelques vieux rationalistes racornis, les gens, bien que dominés par le rationalisme puisque enfermés dans leur raison , admettent, à nouveau, aujourd'hui, le règne du scientisme étant quelque peu ébréché dans les sociétés civilisées, c'est-à-dire sans mémoire, que les phénomènes psychiques existent.

Faire redescendre le christ de sa croix

Bonjour à tous, je vous transmet cette canalisation de Luce et Loriel car il me semble qu'elle contient deux très importants points à souligner,,

LETTRE PROVIDENCE N° 37

8 janvier 2008

Nous venons jusqu'à vous pour une petite Lettre car la nouvelle nous paraît d'importance et nous ne souhaitions pas la garder plus longtemps pour nous.

NOUS OUVRONS NOTRE PORTE : ALLELUIAH !

Après diffusion de notre LP 36 de ce 6 janvier, nous sommes allés directement à la Basilique de Notre-Dame de Fourvière à Lyon, guidés par notre intuition.

Nous nous sommes rendus tout de suite dans la crypte où nous attendait, à notre grande surprise, une superbe crèche provençale. Pendant que nous faisions la queue pour pouvoir y accéder, nous avons entendu plusieurs choses.

La vie des maîtres de spalding : une jolie fiction

Photo de Spalding

Auditoire : J’ai lu votre ouvrage « Lumière de la Grande Loge Blanche » et je trouve votre description bien différente de celle faite par Spalding dans sa « Vie des Maîtres ».

Michel Coquet : C’est naturel, car mes informations viennent en grande partie de l’enseignement du Tibétain (c’est-à-dire le Maître DK), alors que celle de Spalding vient de son imagination.

Une autre vision : le sans-effort est le résultat d'un travail spécifique

Certains parleront de gourous de pacotilles manipulés par de vieux égrégores... des égrégores où le travail et la pratique demeurent des données importantes du développement intérieur... D'autres reconnaîtront simplement la voix du bon sens...

Tout est parfait, dormez braves gens

Tout est parfait

A titre de réflexion

La pacification de l'esprit

Tout d'abord quelle que soit la tâche que nous accomplissons, qu'elle soit ordinaire ou mondaine, ou liée au Dharma, l'intention est une chose essentielle.

Pourquoi en est-il ainsi ? Parce que notre esprit joue un rôle important. Il a une énorme puissance. Ce qui cause le bien dans ce monde, c'est l'esprit, et ce qui cause le mal c'est aussi l'esprit. Toutes les difficultés que nous connaissons et toutes les souffrances viennent également de cet esprit. Il en va de même pour la paix et le bonheur dans ce monde. Ainsi, que ce soit le bonheur de ce monde ou la souffrance de ce monde, tout cela ne provient pas de l'extérieur mais de l'intérieur de notre propre esprit. De la même façon, ce qui décide de ce que nous faisons est en harmonie ou non avec le Dharma (les enseignements du Bouddha), c'est ce qui est à l'intérieur de nous, et c'est ce qu'on peut appeler la " motivation ".

Demeurer dans la conscience nue - mingyur rinpotché

Dans cet ouvrage (Bonheur de la méditation - Éditions Fayard), unique en son genre, Mingyour Rinpotché révèle les bienfaits réels de la méditation en établissant un pont entre les enseignements millénaires du bouddhisme et les découvertes les plus récentes de la science moderne, et plus particulièrement les neurosciences. Il n’est plus question d’opposer science et bouddhisme puisque l’une prouve les effets positifs de l’autre sur le cerveau.

Quintessence des instructions par mingyur rinpotché

Le bonheur et la souffrance ne sont pas à l'origine crée par le monde matériel ou le corps physique. Ils sont avant tout des décisions de l'esprit.

Sans la méditation, notre esprit est comme un singe fou qu'on ne peut maîtriser.

L'esprit non entraîné défile comme les perles d'un rosaire. Espoirs et peurs apparaissent les uns après les autres. Au sein d'une méditation paisible, lâchez le rosaire...mais une fois que les perles sont tombées, ne vous en souciez pas.

La voie du cœur est… directe

« Je voudrais préciser une autre façon que nous avons de « trouer les cieux », de quitter le monde où nos avons battu nos semelles, vers celui de la Terre nouvelle. Le passage s’opère forcément en nous. Nous savons que cette version est plus exacte que celle qui consiste à dire que nous trouons les cieux extérieurs à nous. Soit, je m’adapte encore aux croyances dominantes en la matière Ce trou, pardi, est situé au niveau du cœur. Ainsi donc l’arrivée dans les nouvelles fréquences n’est pas celle d’un cosmonaute qui s’extrait de l’attraction de la Terre mais celle d’un spéléologue qui plonge dans les entrailles de la Terre.

Comme un petit vent anti-effort

Il souffle ce matin comme un petit vent anti-effort sur choix-realite... et comme un petit vent anti-pratique et anti-travail... Peut-être certains ont-ils besoin, au lieu de foncer tête baissée dans des doctrines de "non-faire", de réfléchir à certaines notions. N'existe-t-il pas plusieurs types d'effort ? Le rapport que nous avons à l'effort n'est-il pas, en partie, fonction de nos caractéristiques psychologiques ? L'effort est-il nécessairement associé à quelque forme de souffrance ? Certaines choses s'obtiennent sans effort, mais cela est-il généralisable, et cela est-il obligatoirement vrai pour tout le monde ? Que serait le monde s'il fallait abandonner et se détourner de tout ce qui demanderait un effort ?

Conseils des pléiades

…Nous passons des heures à expliquer au gens qu’il ne faut pas avoir peur de manifester des choses. Chacun de vous a peur parce que vous avez grandi avec une éthique qui dit : « Une chose n’a de valeur qui si vous travaillez dur pour les avoir. » Il est impératif pour vous tous d’examiner sérieusement cette idée voulant qu’il faille travailler dur et voir d’où elle provient. Regardez vos parents et le système de croyances qu’ils avaient. Ce dont nous parlons ici, c’est de la naissance d’une conscience qui représente la nouvelle espèce humaine qui apprend comment faire les choses sans effort.