Vous vous trouvez sur l'ancien site de Choix-Realite

Il contient les articles archivés du site entre Novembre 2005 jusqu'à Mai 2010.
Cette section n'est plus mise à jour. Bonne consultation.

Retrouvez et rejoignez-nous sur le nouveau site : Choix-Realite

A très bientôt.

mardi 27 mars 2007

Qui suis je ? -bon à savoir

Devinez devinez devinez qui je suis.

Indice : personnalité politique française

Je suis issu d'une famille hongroise qui a collaboré avec le régime nazi durant la guerre (vraies archives de la "Stasi") et a fui la Hongrie pour éviter d'être jugée pour collaboration après la Libération. Dans ma jeunesse je participe à des manifestations contre les étudiants grévistes.

Terminator aide jésus-christ : réussira-t'il à le sauver ?

Prendre conscience de notre réalité

« Notre priorité est de vous faire avancer, de vous faire comprendre et de révéler à votre conscience votre toute puissance intérieure. Notre priorité est de vous faire prendre conscience de vos immenses potentialités, cela pour un plus grand avancement spirituel, pour réparer, dans votre corps, ce qui ne fonctionne pas à la perfection, pour ouvrir davantage votre cœur à l’Amour Universel, pour rayonner le plus possible votre Présence Divine. Il est également très important que vous puissiez prendre conscience de votre ou de vos guides ! Ne les cherchez pas à l’extérieur ! Souvent ils se trouvent à l’intérieur de vous-même !

Vos guides ne sont pas forcément tels que vous les imaginez. Ils peuvent parfois être missionnés par votre Etre Divin pour vous vous aider, pour vous guider, pour vous protéger et parfois pour vous instruire

De je en je, qui suis-je?

Laurent DAPOIGNY

Référé par : lady_jeane@hotmail.com

Sur les chemins à la recherche de notre véritable identité, nous découvrons que la conscience a la faculté de s’identifier à ses outils : notre corps et ses trois composantes. A cause de cette erreur d’identification, l’homme croit être cet ensemble corps-émotions-mental. Pour démasquer cette illusion, le mental qui est la source de ce mirage est pourtant indispensable. C’est lui qui, comprenant son erreur, nous mettra sur la bonne voie. Nous découvrirons alors, grâce au détachement et au discernement, qui nous sommes réellement : cette conscience et cet état d’être, sans attribut, source du monde.