Vous vous trouvez sur l'ancien site de Choix-Realite

Il contient les articles archivés du site entre Novembre 2005 jusqu'à Mai 2010.
Cette section n'est plus mise à jour. Bonne consultation.

Retrouvez et rejoignez-nous sur le nouveau site : Choix-Realite

A très bientôt.

mercredi 28 février 2007

Méditation de la pleine lune

Je vous prie de vous assembler sur le plan éthérique en ce jour de Pleine Lune.

Au lever et au coucher du soleil, peu importe où vous vous trouverez alors, je souhaite que vous vous placiez dans un espace sacré et que vous demandiez à votre divine présence JE SUIS de vous inonder des énergies curatives et alchimiques du septième rayon.

Enjoignez-la d’activer les dons des cinq rayons supérieurs de conscience galactique et de vous en imprégner. Il est important que vous participiez à cette cérémonie nantis de l'intention la plus pure et de l'amour le plus absolu à l'égard de la Création entière.

L'énergie et le temps du rêve

Celui qui ne remet pas en cause ses croyances vit dans une réalité qui n'est pas la sienne. Il bâtit toute son existence sur quelque chose dont il n'est pas sûr, sur des fondations instables. Il vit alors en permanence dans l'insécurité, dans le doute, dans la méfiance.

Liberté, créativité et autonomie, voilà le but à atteindre à travers sa propre recherche sur l'énergie vitale.

Nous sommes avant tout énergie. C'est l'énergie qui est notre essence et non la matière. Non seulement la matière, donc notre corps, dépend complétement de l'énergie, mais elle est énergie aussi. Ce sont donc les règles de l'énergie qui régissent notre vie et tout l'Univers.

Que se passe t-il sur cette planete ?

Il y a sans doute des gens qui pensent encore que nous sommes seuls dans l'univers. Que sur ces milliards d'étoiles dont à peu près toutes ont un système planétaire, il n'y aurait que notre planète d'habitée. Et que depuis le temps que l'univers existe, personne n'a eu l'occasion de nous rendre visite. Il est évident que nous sommes connus, archi-connus, et observés, par une multitude de peuples de l'univers. En plus de cela, il n'y a pas que cette dimension visible : le monde est beaucoup plus ce que l'on ne voit pas que ce que l'on voit.