U.G a, toute sa vie, recherché l'illumination. Malgré tout ses efforts et abnégations, il n'a rien trouvé. Ce n'est que libéré de tout sentiment de recherche, au plus profond de la non-quête, qu'il va connaître "l'éveil". U.G, comme vous allez le voir fait mal, très mal. Difficile de se relever. Je pense pourtant que son temoignage (réponses à des interviews, il n'écris rien, vous allez vite comprendre pourquoi) est plus qu'important, essentiel. Il y a un peu plus de 8 pages word, mais je pense que ça vaut vraiment la peine d'être lu. Je vous laisse avec lui, bonne lecture.