Vous vous trouvez sur l'ancien site de Choix-Realite

Il contient les articles archivés du site entre Novembre 2005 jusqu'à Mai 2010.
Cette section n'est plus mise à jour. Bonne consultation.

Retrouvez et rejoignez-nous sur le nouveau site : Choix-Realite

A très bientôt.

mercredi 5 avril 2006

Les plans parallèles

Je me nomme Hilarion. Je suis divinement représenté par la sagesse et le devoir bien fait. Ensuite, je représente le rayon vert qui active et renforce la guérison. Reprendre le sentier appris depuis des milliers d’années fait prendre conscience que nul ne doit l’ignorer. Il faut quelquefois revenir à vos études, car de nombreuses parades ont faites que de bonnes habitudes se sont transformées largement. Près de l’arrivée, il vous a fallu faire demi-tour.

Voilà de quoi vous faire réfléchir! À quoi pensez-vous quand vous agissez sans distinguer le vrai du faux?… ou que vous ignorez tout simplement l’avancement moyen appris? Vous atteignez des semblants de résultats qui s’effondrent très rapidement devant l’ignorance de la planète.

Partager l'Amour que vous etes

Très chers,

Il y a un espace où vous êtes en sécurité. Il y a un espace au-delà des mots et de la pensée. Lorsque vous êtes perturbé, vous pouvez vous y rendre. Nombre d’entre vous en connaissent déjà le chemin. Cela consiste à faire silence dans votre esprit.

Pourquoi parlons-nous de ça aujourd’hui ? C’est à cause de l’accroissement de l’agitation dont vous faites l’expérience dans votre monde. Ce peut être dû aux manifestations et à l’agitation sociale, à des problèmes et à des situations dans votre domaine professionnel ou à vos relations qui changent rapidement. La situation telle qu’elle vous apparaît aujourd’hui sera certainement différente à votre réveil demain matin.

Remerciez au lieu de pleurer

La situation change, la situation évolue, si toutefois vous vous donnez la peine de faire le nécessaire pour que les choses avancent dans la direction souhaitée.

Vous regrettez certains choix et vous vous morfondez en constatant que vous vous retrouvez embrigadé dans un sac de noeuds dont vous ne parvenez pas à vous extraire.

Cette attitude ne peut vous aider alors qu’en consacrant un peu de temps à vous calmer, à vous intérioriser, vous envisageriez rapidement une solution ou tout du moins, un début de solution qui une fois mis en place vous libèrerait petit à petit de cet emprisonnement dans lequel vous vous étiez laissé enfermé.