Vous vous trouvez sur l'ancien site de Choix-Realite

Il contient les articles archivés du site entre Novembre 2005 jusqu'à Mai 2010.
Cette section n'est plus mise à jour. Bonne consultation.

Retrouvez et rejoignez-nous sur le nouveau site : Choix-Realite

A très bientôt.

mardi 7 mars 2006

RFID en implants cutanés : le marché en pleine ouverture

Les puces RFID seront bientôt disponibles en implants cutanés. Amal Graafstra, un entrepreneur canadien de 29 ans vient de présenter à New-York une technologie d'identification par fréquence radio (RFID) miniature qui lui permet, grâce à des puces implantées sous la peau de ses mains, d'interagir avec un lecteur dès lors que ce dernier est installé à moins de huit centimètres des puces. D'un seul mouvement de main, Amal Graafstra, ouvre ainsi la porte d'entrée de son appartement ou entre dans son ordinateur. La puce n'est pas plus grande qu'un grain de riz et peut durer jusqu'à 100 ans. Les puces coûtent deux dollars pièce, et les lecteurs installés dans l'ordinateur ou autres appareils électroniques sont vendus 50 dollars pièce.

source: lexpansion.com, par syti.net

RFID : La miniaturisation à l'extrême

Hitachi vient de dévoiler sa toute dernière puce d'identification par radio-fréquence ou RFID (Radio Frequency IDentification en anglais).

Avec seulement 0.15 mm de coté et de 7.5 microns d'épaisseur, elle est si petite qu'elle pourrait presque être vaporisée dans l'air et se voir inhalée par un chaland peu attentif. Pour avoir un ordre d'idée de la taille approximative de la puce regardez la photo ci-contre... et divisez cette taille par deux car ce prototype date de 2003.

A terme elle pourra être intégrée à des vêtements et même à des billets de banques. La Banque Centrale européenne devrait bientôt signer un accord avec Hitachi pour intégrer ces puces aux prochaines impressions d'Euros. Le numéro de chaque billet sera ainsi radio-diffusable sur de petites distances.

L'avantage de ces puces est son très faible coût, inférieur à 0,5¤/pièce, et la possibilité de les implanter à l'insu des utilisateurs.

source: indymedia.org, par syti.net