Ils nous ont demandé de prendre des légumes biologiques normaux et des graines, de mélanger un peu de terreau avec du compost dans des petits pots, et de les placer dans une serre conçue par Glean Davis. Ces serres peuvent diffuser la lumière qui y pénètre comme aucun autre type de serre.

Nous avons laissé pousser les plantes à leur façon avec de l’eau normale. Les feuilles furent pulvérisées avec de l’eau d’ormus jusqu’à ce qu’elles montrent qu’elles n’étaient plus en forme ; elle se sont figées. A ce moment là, j’ai pensé que cela n’était pas une bonne idée. Cependant, j’avais accepté d’être guidé. Donc, j’ai suivi cette guidance jusqu’à un certain point où l’on me demanda de les transplanter dans des pots plus grands. Une eau spéciale fut introduite et fut utilisée sur les plantes.

Jusqu’à ce jour je ne sais pas de quoi cette eau est composée. En l’espace de quelques heures ces plantes réagirent et commencèrent à pousser et à se développer à une vive allure. Leur mauvais état antérieur, avec cette eau spéciale dans la serre de Glean Davis provoqua une réaction qui fut assez spectaculaire à voir.

Nous fûmes aussi guidés à jouer une certaine musique dans les serres, et nous avons placé des cristaux de Namibie à des endroits clés. Ces actions semblent avoir contribué au processus de croissance. A partir de ce moment là, nous avons utilisé simplement de l’eau normale et un fertilisant de poisson en émulsion, pulvérisant les plantes avec de l’eau d’ormus. Une fois que les plantes eurent atteint la maturité et produit des graines, nous avons récolté les graines pour la prochaine saison de plantation.

Vers la fin Octobre nous avons arrêté tout, et fermé les serres. Nous pensions que c’était fini. Le 29 Décembre,une amie m’a rendu visite. Elle voulait voir les serres. Sa question était : « Pourquoi est-ce que certaines plantes étaient encore vertes. » Le temps avait été extrêmement froid, -23°C par moments. J’ai supposé que les plantes avaient gelé vertes et que c’est ainsi qu’elles allaient rester jusqu’au dégel, où là elles deviendraient bouillie. C’est ainsi que nous avons pensé.

Plus tard dans la nuit, alors que je communiquais avec mon guide ami Glean Davis, qui est de l’autre côté du voile depuis six ans, il me fut rappelé que pendant cet hiver très froid nous avions eu 6 jours environ où il y eut entre -10° et -15°C dans la serre. Il n’y avait aucune raison pour que quelque plante reste en vie avec un schéma climatique de ce genre.

J’ai rassemblé une douzaine de plantes, en particulier des brocolis, choux fleur et choux de Bruxelles, et je les ai amenées dans la maison pour les laisser dégeler. Cela prit au moins deux à trois jours dans leurs pots de terre. A ce moment j’ai remarqué que les plantes ne tombaient pas en bouillie. Donc, j’ai procédé à les pulvériser d’eau d’ormus et j’ai mis une lampe de croissance.

Peu après que le dégel se produise, je les ai arrosées avec l’eau d’ormus et elles ont repris l’apparence qu’elles avaient avant le gel. J’ai commencé à contacter différentes personnes qui s’occupaient de jardinage et personne n’avait jamais entendu une telle expérience. J’ai décidé d’appeler l’Université d’Oregon à Corvallis et j’ai parlé à un spécialiste et lui ai fait part de l’expérience. Il était cordial et m’a posé quelques questions mais lorsque j’eus fini la conversation il n’a pu me donner aucune réponse par rapport à la raison pour laquelle ces plantes avaient survécu à des conditions si froides. Leur réponse fut que les veines des plantes sont comme les veines des êtres humains, une fois qu’elles décongèlent, elles se dilatent et éclatent, et la vie cesse.

A ce moment, mon guide me demanda d’utiliser la musique que mes amis avaient amenée d’Angleterre et qui provenait d’une autre planète. Nous avons fait passer différents sons musicaux par quatre enceintes différentes portables et les avons placées autour de la table où les plantes se trouvaient. Instantanément, et je dis bien instantanément, toutes les plantes sur la table ont répondu. Dans les deux jours qui ont suivi elles sont devenues les plantes les plus vivaces et vibrantes que vous n’avez jamais vues. Quelques jours de plus après ceci, les brocolis ont commencé à fleurir, produisant les plus belles fleurs jaunes que j’ai jamais vues. Cela s’est produit il y a trois semaines environ.

C’est difficile à comprendre comment ces plantes sont vibrantes et pleines de vie après qu’elles aient été totalement gelées. Mon ami Glean Davis m’a expliqué que les graines qui vont être récoltées de ces plantes et replantées le printemps prochain vont produire les plants les plus forts et résistants jamais conçus par l’homme. Il n’a pas dit, mais je me demande si elles vont être capables de pousser à travers tout l’hiver dans le futur.

Glean m’a dit de nous asseoir et de méditer avec les plantes et la musique. Ceci nous permettrait de réaliser une connexion avec le royaume végétal qui jusqu’ici n’a pas été possible. Un des pré-requis pour passer dans la prochaine dimension est d’être en parfaite connexion avec la Terre Mère, ce qui inclut les royaumes animal, minéral et végétal. La plupart d’entre nous avons perdu la capacité de nous connecter avec ces trois sources qui font partie de la Terre Mère.

Juste en ce moment nous sommes en train de tester les expériences de différentes personnes qui s’assoient avec les plantes et écoutent la musique, pour voir quels sont les résultats ou bénéfices qu’elles reçoivent. C’est tout pour le moment, et dès que j’aurai plus de renseignements je vous enverrai une autre information.

Jerry


Auteur : Gerald Brown Transmis par AngelsandUs Traduit par Renée Royer-Salles Langue originale: anglais liste lumitoile Pour s'abonner à la liste envoyez un email à Lumitoile-abonnement@yahoogroupes.fr diffusion : http://lumiweb.org

<http://lumiweb.org/> Vous pouvez diffuser ce message à condition que l'intégralité en soit conservée y compris ces quelques lignes. Pour envoyer des messages à diffuser, veuillez formater vos messages ainsi avec la source, les crédits de traduction éventuelle et ces lignes présentes encadrées par deux lignes de traits d'union, merci.


source: lumiweb.org
Publié par paprika